[advps-slideshow optset="1"]

Quentin Mosimann/Sheryfa Luna: Le clip de leur duo

SheryfalunaquentinMossimanCRMercuryFifou

 

Attendu seulement pour la semaine prochaine, le nouveau clip de Quentin Mosimann est déjà diffusé. Avancé ou posté par erreur, les fans ne vont pas se plaindre et nous non plus. On se demandait bien ce qu’allait donner en image le duo que le jeune homme forme avec enthousiasme avec l’ex Pop Stars de M6, Sheryfa Luna.

 

Le single, All Alone (Est-ce qu’un jour), à l’efficace mélodie pop electro, a réussi à marier deux voix et deux talents. L’énergie et la fougue de Quentin Mosimann s’associe parfaitement à la classe et au charisme de Sheryfa Luna. un beau duo qui s’est bien trouvé et dont le clip témoigne de leur vrai complicité.

 

Le clip très cinématographique est d’ailleurs plus proche d’un court-métrage que d’un simple clip souvent sans histoire. Réalisé par Julien Bloch, qui a déjà travaillé avec des artistes tels que Julie Zenatti, Chimène Badi ou encore Clara Morgane, il est un juste milieu entre le sobre et le décalé.

 

Nous noterons également que Quentin, qui aime se diversifier, a co-réalisé ce clip. Une corde de plus à ajouter à son arc.

 

 

Enrique Iglesias encore plus Euphorique

logo

 

Venu présenter son nouvel album, Euphoria, la semaine dernière en assurant deux concerts, un à Nice et l’autre à Paris, Enrique Iglesias a fait monter la température. Le séduisant fils de Julio Iglesias n’a rien à envier à son illustre papa et il sait comment séduire et provoquer l’hystèrie.

 

A l’image de ce qui s’est déroulé chez nos amis belges où faisant grimper une fan pour l’accompagner sur la chanson, Hero, la brave jeune belge a eu un coup de chaud et n’a pas hésité à se dévêtir sur scène, jouant par la même occasion avec l’artiste.

 

 

Enrique Iglesias poursuit son Euphoria Tour et propose par la même occasion, une réédition de son album. Celle-ci contient les mêmes titres mais se voit complèter de nouveaux remixes pour les hits, I Like It ,et, Heartbeat.

 

Britney Spears: Le clip intégral! Till the World Ends

photo1301989088

 

Annoncé hier sur Influence et sur de nombreux sites, le nouveau clip de Britney Spears, Till the World Ends, est diffusé dans son intégralit depusi ce mercredi matin. On peut déjà en dire que la chanteuse ne recule devant rien pour imposer son nouvel album, Femme Fatale, classé numéro 1 des ventes aux USA.

 

Le nouvel album de la chanteuse américaine semble être bien parti pour connaître un beau succès. Classé numéro 1 dans plusieurs pays, elle se classe numéro 4 chez nous. Loin de ses déboires passés, Britney a semble-t-il retrouvé le goût à la musique et au spectacle, en témoigne son nouveau clip apocalyptique.

 

Le clip devrait bénéficier d’une seconde version, mais la maison de disques n’a toujours pas confirmée cette nouvelle. En attendant, Britney prépare déjà sa tournée mondiale. Elle débutera ses nouveaux concerts par les USA en juin prochain. L’annonce des dates européennes se fait attendre mais les fans sont déjà prêts à investir les points de vente dès al mise en place des tickets.

 

Les années misères sont derrière elle, et nous, on l’aime comme ça Britney, énergique, sourainte, bien dans sa peau et dans ses baskets. C’est un plaisir de la retrouver au meilleur de sa forme.

 

A-ha: La fin d’un parcours

photo1302002348

 

Le groupe norvégien, A-ha, se sépare après plus de 25 ans de carrière. Le groupe dont le leader charismatique, Morten Harket, avait annoncé cette séparation il y a déjà plusieurs mois, revient avec leur dernier album et DVD Live. Un témoignage gravé lors de leur concert d’adieu à Oslo.

 

Découvert dans les années 80, le trio, a connu de beaux succès dont le fameux hit, Take On Me. 9 albums plus tard, A-ha décide de sortir un best of regroupant tous leurs plus grands succès, 25, sorti l’an dernier et qui clôturait ainsi leur aventure musicale en commun. Une tournée d’adieu est officialisée et vient de donner naissance à cet ultime témoignage, un CD+DVD Live, Live At Oslo Spektrum.

 

Il ne faut jamais dire jamais et A-ha ne serait pas le premier groupe à tourner la page pour finalement se rendre compte que tout n’était pas encore fini et qu’une page, on peut encore la réécrire. Les trois artistes se retrouveront peut-être. Une longue pause commence pour les 3 amis mais avec le temps, la nostalgie les réunira peut-être encore une fois…

Influ Ciné: Cette semaine dans les salles : le 06 avril 2011

numeroquatre

 

«Numéro quatre» 

 

Voici le film qui était programmé pour gagner, avec des suites prévues, et qui s’est malheureusement cassé les dents aux Etats Unis .Pourtant, le film a tout pour plaire , un jeune héros , des extraterrestres , des combats ,de l’amour… mais la mayonnaise n’a pas prise .On suit les aventures de John Smith (non pas celui de « Pocahontas »), jeune adolescent, extraordinaire qui doit fuir perpétuellement les ennemis qui veulent le détruire .Devant changer d’identité régulièrement , il ne peut rester sur place trop longtemps mais il est toujours accompagné par Henry qui veille sur lui. Quand il s’installe en Ohio , il ne se doute pas qu’il va être confronté à des évènements inattendus comme l’amour ou des aptitudes incroyables qui vont changer sa vie .Bon , j’en dirai un peu plus car ce jeune homme est , en fait, un extraterrestre dont la planète a été détruite, d’ou sa fuite incessante .Le réalisateur David J Caruso ne s’était jamais illustré dans ce genre de film mais il avait déjà a son palmarès des thrillers comme « L’œil du mal «  ou « Paranoiak »qui avait remporté un joli succès ! Pour les critiques , hélas , le film n’apporte rien de neuf avec au contraire un air de déjà vu tant dans les effets spéciaux que dans le scenario. De plus , faire porter l’affiche par des quasi inconnus était risqué .Le jeune Alex Pettyfer (« Alex Rider :strombreaker ») est (parait il )trop fade comme le reste du casting Timothy Olyphant (« The crazies »), Dianna Agron(pom pom girl de « Glee » , qui aurait trouvé l’amour avec Alex,avant de le quitter!).Seule Teresa Palmer (« L’apprenti sorcier ») semble sortir son jeu avec un personnage fort et bagarreur ! Bref, vous avez le sort de ce « Numéro quatre » entre les mains .qu’allez vous faire ??

 

« Morning glory » 

 

Le temps se réchauffe ,accueillons chez nous des petites comédies américaines sans prétention ! Quand , en plus , on a la chance de retrouver mister Harrrison Indiana Jones Ford , ca fait plaisir même si les dernières prestations du sieur n’ont pas marqué les esprits ! Pour ce film , on suivra Becky , jeune femme ambitieuse , qui traverse une période désertique professionnellement parlant !Quand on lui propose la production de l’émission « Daybreak », l’émission tv matinale la moins regardé du pays , elle relève le défi plutôt contrainte et forcée .Pour permettre la sauvegarde du show, elle a l’idée d’engager Mike Pomeroy ,journaliste star de la chaine .Mais ,hélas , entre ses caprices de stars et son incompatibilité  avec sa co présentatrice , la tache sera ardue .On ajoutera un autre producteur de la chaine qui ne laisse pas la jeune Becky indifférente et on a tous les ingrédients de cette gentille comédie. Certes, le film n’a pas brillé outre atlantique mais les critiques reconnaissent un coté agréable et sympathique au film ! Outre Harrison (qui cabotine un peu trop , et qu’on a pu voir à « Télé matin » récemment), on retrouve Rachel Mac Adams (« Sherlock Holmes »), Diane Keaton (« Meurtres mysterieux à Manhattan »), Jeff Goldblum (« La mouche »), Patrick Wilson (« L’agence tous risques »).Bref, de bons acteurs pour un film détente alors le soleil s’installe , ne nous prenons pas la tête et rendez vous  pour un « Morning glory » sympathique.

 

 

« Titeuf ,le film « ‘ 

 

 On connait tous Titeuf depuis quelques années car,depuis maintenant 1992 , les bandes dessinées de ce jeune garçon affluent dans les librairies avec grand succès! Le créateur ZEP a fait fructifier sa création avec des dessins animés pour la télévision, les dvds , les livres spéciaux, les jeux vidéos , ne restait plus que le grand écran à explorer . C’est soutenu par les producteurs Benoit et Christophe Di Sabatino (Mr Mylene Farmerpour Benoit) , que Zep a sauté le pas en écrivant lui même le scenario et en réalisant le premier film de son  bébé! On se retrouve donc dans l’univers de Titeuf ,jeune garçon !Deux énooormes problèmes vont le submerger : il n’est pas invité à l’anniversaire de celle qui l’aime en secret Nadia et  un séisme plus important concernant les adultes , qui décidément , sont vraiment trop nuls !Bref, on retrouve ce qui fait le succès des bandes dessinées .Sachant que la BD séduit un public fidèle et que cette période est propice aux dessins animés (avec les vacances qui arrivent) , on peut dores et déjà parier sur un succès au box office ! D’ autant plus que les critiques sont positives quand à cette transposition sur grand écran , Titeuf semble avoir gardé le sel de son personnage et le scenario est  en adéquation totale  avec le personnage. Seul petit bémol , une version 3D qui n’est pas vraiment légitime à part pour gonfler un peu plus le prix des places ! Pour les voix , Zep s’est entouré d’un fabuleux casting voix :Jean Rochefort, Maria Pacome , Zabou Breitman, Mélanie Bernier, Michael Lonsdale et Sam Kerman , le tout sur une musique de Jean Jacques Goldman! Alors, on emmène sa petite famille sur les bancs d’ecole de ce petit personnage sympathique ! 

 

«Philibert »

 

Sylvain Fusée quitte les plateaux de Canal plus ou il a fait ses œuvres dans des émissions telles que « Le journal des guignols »; « 7 jours à groland », pour s’atteler à son premier film . Il s’attaque à un style désuet :le film de cape et d’épée avec bien sur , un second degré exacerbé ..apparemment , il s’agirait plutôt d’une parodie de film de cape et d’épée. On se plongera dans les années 1550 en Bretagne, ou Philibert , jeune garçon d’une vingtaine d’années, robuste , idéaliste ,destinant sa virginité à celle que dieu lui destine,est prêt à reprendre la suite de la famille dans la culture des artichauts .Malheureusement, il apprend de la bouche de son père mourant qu’il n’est pas son père et que son vrai père, un noble gentilhomme,  a été assassiné par un bourguignon avec une tache de vin en forme de rose dans le cou .Il décide alors d’aller en bourgogne à la recherche de ce vilain , accompagné de son valet un peu fourbe  .Son trajet sera ponctué de rencontres hétéroclites mettant à mal son idéalisme et sa morale. Bref, vous l’aurez compris , on flotte dans le second degré pur jus , voir même plus loin .Le casting est lui aussi savoureux avec Jérémie Renier (futur Claude Francois) ,Manu Payet, Alexandre Astier, Elodie Navarre.Les critiques admirent  l’audace et l’interprétation du film!Malgré tout , j’émets des doutes quand au succès d’un film comme celui ci .Enfin ,l’avenir nous le dira ! Alors, prêt à rejoindre Philibert  pour un retour en 1550 ?? A vous de voir ?