fbpx

numeroquatre

 

«Numéro quatre» 

 

Voici le film qui était programmé pour gagner, avec des suites prévues, et qui s’est malheureusement cassé les dents aux Etats Unis .Pourtant, le film a tout pour plaire , un jeune héros , des extraterrestres , des combats ,de l’amour… mais la mayonnaise n’a pas prise .On suit les aventures de John Smith (non pas celui de « Pocahontas »), jeune adolescent, extraordinaire qui doit fuir perpétuellement les ennemis qui veulent le détruire .Devant changer d’identité régulièrement , il ne peut rester sur place trop longtemps mais il est toujours accompagné par Henry qui veille sur lui. Quand il s’installe en Ohio , il ne se doute pas qu’il va être confronté à des évènements inattendus comme l’amour ou des aptitudes incroyables qui vont changer sa vie .Bon , j’en dirai un peu plus car ce jeune homme est , en fait, un extraterrestre dont la planète a été détruite, d’ou sa fuite incessante .Le réalisateur David J Caruso ne s’était jamais illustré dans ce genre de film mais il avait déjà a son palmarès des thrillers comme « L’œil du mal «  ou « Paranoiak »qui avait remporté un joli succès ! Pour les critiques , hélas , le film n’apporte rien de neuf avec au contraire un air de déjà vu tant dans les effets spéciaux que dans le scenario. De plus , faire porter l’affiche par des quasi inconnus était risqué .Le jeune Alex Pettyfer (« Alex Rider :strombreaker ») est (parait il )trop fade comme le reste du casting Timothy Olyphant (« The crazies »), Dianna Agron(pom pom girl de « Glee » , qui aurait trouvé l’amour avec Alex,avant de le quitter!).Seule Teresa Palmer (« L’apprenti sorcier ») semble sortir son jeu avec un personnage fort et bagarreur ! Bref, vous avez le sort de ce « Numéro quatre » entre les mains .qu’allez vous faire ??

 

« Morning glory » 

 

Le temps se réchauffe ,accueillons chez nous des petites comédies américaines sans prétention ! Quand , en plus , on a la chance de retrouver mister Harrrison Indiana Jones Ford , ca fait plaisir même si les dernières prestations du sieur n’ont pas marqué les esprits ! Pour ce film , on suivra Becky , jeune femme ambitieuse , qui traverse une période désertique professionnellement parlant !Quand on lui propose la production de l’émission « Daybreak », l’émission tv matinale la moins regardé du pays , elle relève le défi plutôt contrainte et forcée .Pour permettre la sauvegarde du show, elle a l’idée d’engager Mike Pomeroy ,journaliste star de la chaine .Mais ,hélas , entre ses caprices de stars et son incompatibilité  avec sa co présentatrice , la tache sera ardue .On ajoutera un autre producteur de la chaine qui ne laisse pas la jeune Becky indifférente et on a tous les ingrédients de cette gentille comédie. Certes, le film n’a pas brillé outre atlantique mais les critiques reconnaissent un coté agréable et sympathique au film ! Outre Harrison (qui cabotine un peu trop , et qu’on a pu voir à « Télé matin » récemment), on retrouve Rachel Mac Adams (« Sherlock Holmes »), Diane Keaton (« Meurtres mysterieux à Manhattan »), Jeff Goldblum (« La mouche »), Patrick Wilson (« L’agence tous risques »).Bref, de bons acteurs pour un film détente alors le soleil s’installe , ne nous prenons pas la tête et rendez vous  pour un « Morning glory » sympathique.

 

 

« Titeuf ,le film « ‘ 

 

 On connait tous Titeuf depuis quelques années car,depuis maintenant 1992 , les bandes dessinées de ce jeune garçon affluent dans les librairies avec grand succès! Le créateur ZEP a fait fructifier sa création avec des dessins animés pour la télévision, les dvds , les livres spéciaux, les jeux vidéos , ne restait plus que le grand écran à explorer . C’est soutenu par les producteurs Benoit et Christophe Di Sabatino (Mr Mylene Farmerpour Benoit) , que Zep a sauté le pas en écrivant lui même le scenario et en réalisant le premier film de son  bébé! On se retrouve donc dans l’univers de Titeuf ,jeune garçon !Deux énooormes problèmes vont le submerger : il n’est pas invité à l’anniversaire de celle qui l’aime en secret Nadia et  un séisme plus important concernant les adultes , qui décidément , sont vraiment trop nuls !Bref, on retrouve ce qui fait le succès des bandes dessinées .Sachant que la BD séduit un public fidèle et que cette période est propice aux dessins animés (avec les vacances qui arrivent) , on peut dores et déjà parier sur un succès au box office ! D’ autant plus que les critiques sont positives quand à cette transposition sur grand écran , Titeuf semble avoir gardé le sel de son personnage et le scenario est  en adéquation totale  avec le personnage. Seul petit bémol , une version 3D qui n’est pas vraiment légitime à part pour gonfler un peu plus le prix des places ! Pour les voix , Zep s’est entouré d’un fabuleux casting voix :Jean Rochefort, Maria Pacome , Zabou Breitman, Mélanie Bernier, Michael Lonsdale et Sam Kerman , le tout sur une musique de Jean Jacques Goldman! Alors, on emmène sa petite famille sur les bancs d’ecole de ce petit personnage sympathique ! 

 

«Philibert »

 

Sylvain Fusée quitte les plateaux de Canal plus ou il a fait ses œuvres dans des émissions telles que « Le journal des guignols »; « 7 jours à groland », pour s’atteler à son premier film . Il s’attaque à un style désuet :le film de cape et d’épée avec bien sur , un second degré exacerbé ..apparemment , il s’agirait plutôt d’une parodie de film de cape et d’épée. On se plongera dans les années 1550 en Bretagne, ou Philibert , jeune garçon d’une vingtaine d’années, robuste , idéaliste ,destinant sa virginité à celle que dieu lui destine,est prêt à reprendre la suite de la famille dans la culture des artichauts .Malheureusement, il apprend de la bouche de son père mourant qu’il n’est pas son père et que son vrai père, un noble gentilhomme,  a été assassiné par un bourguignon avec une tache de vin en forme de rose dans le cou .Il décide alors d’aller en bourgogne à la recherche de ce vilain , accompagné de son valet un peu fourbe  .Son trajet sera ponctué de rencontres hétéroclites mettant à mal son idéalisme et sa morale. Bref, vous l’aurez compris , on flotte dans le second degré pur jus , voir même plus loin .Le casting est lui aussi savoureux avec Jérémie Renier (futur Claude Francois) ,Manu Payet, Alexandre Astier, Elodie Navarre.Les critiques admirent  l’audace et l’interprétation du film!Malgré tout , j’émets des doutes quand au succès d’un film comme celui ci .Enfin ,l’avenir nous le dira ! Alors, prêt à rejoindre Philibert  pour un retour en 1550 ?? A vous de voir ? 

%d blogueurs aiment cette page :