[advps-slideshow optset="1"]

Anaïs en interview sur Influence

Elle a peut-être une angine, hait les couples et Christina et a des problèmes avec son premier amour. Malgré tout ça, Anaïs a trouvé le temps de m’accorder une interview pour influence.

 

Porté par le succès du « Cheap Show », Anaïs est actuellement sur les routes de France pour promouvoir son nouvel album « The love Album », son premier album studio et elle nous parle ici du contenu et de la réalisation.

 

 

 

1 / Vous avez entièrement écrit et composé votre nouvel album « The love album », Est-ce des titres inédits ou vous aviez déjà certains textes de côté ?

 

Non j’en avais déjà, par exemple « I love you » qui est un morceau qui me colle un peu à la peau depuis un petit moment et je me suis dit si je le mets pas sur le Love Album je ne la mettrai jamais, et l’angine aussi. Il y avait beaucoup de morceaux qui n’étaient pas finis, et que j’ai finis, qui correspondaient plus à cette ambiance, mais l’autre moitié a été écrite vraiment juste avant de faire l’album.

 

2 / Vous avez travaillé pour ce nouvel album avec Dan The Automator, qui a produit entre autres Gorillaz, qui a été vers qui pour cette rencontre ?

 

C’est moi, c’est clair que Dan The Automator ne savait absolument pas qui j’étais (rires) mais j’ai eu la chance qu’il soit très facile d’accès, curieux et très gentil et qu’il ait eu envie de faire ce projet.

 

3 / L’envie de faire un album studio, un peu plus abouti avec une équipe est venue au fil des rencontres ou vous y pensiez déjà du temps du « Cheap Show » ?

 

J’y pensais déjà, c’est-à-dire j’avais fait ce concept d’espèce de stand up musical mais pour moi il était évident que j’avais envie d’un bel album studio après, comme n’importe quel chanteur. C’est une autre façon de travailler, ça me plaisait de faire ce travail subtil de petites couches, tous ces morceaux qu’on a plaisir à écouter et dont on entend quelque chose à la 10ème écoute qu’on avait jamais entendu. C’est un travail fascinant.

 

4 / Avez-vous eu beaucoup de liberté à travailler avec un producteur tel que lui ?

 

Oh oui, on nous a bien laissé travailler, ça a été très très vite, je pense qu’on s’était bien trouvé. C’est justement quelqu’un que j’ai été cherché pour ça, comme il vient du sample il a une faculté d’adaptation à tous les styles qui est naturel et il était capable de prendre des atmosphères et de palper un peu le caractère de mes personnages et on a vraiment travaillé très vite.

 

5 / L’amour est présent dans presque toute vos chansons (et dans le titre de l’album), c’est le principal thème qui vous inspire ?

 

C’est car je suis amoureuse de Dan The Automator, non non c’est pas vrai (rires). Ca m’amusait un peu d’enfoncer le clou avec « The Love Album ». Déjà dans « Cheap Show » je parlais d’amour car de toute manière 99% des chansons parlent toujours d’amour et des relations, il n’y a pas grand intérêt à écrire sur autre chose. Mais moi je sais pas pourquoi on me pointait un peu plus du doigt alors quitte à me pointer du doigt je l’ai pointé du poing. Le titre de l’album c’est un petit hommage au flower power, c’est un album que je voulais très doux et enveloppant pour les gens et c’est un cadeau que je voulais faire aux gens comme ça.

 

 

6 / Votre nouveau single « Le premier amour » bénéficie d’un clip très décalé, pouvez-vous nous dire qui a eu l’idée du scénario ?

C’est moi, j’avais dit au réalisateur que je voulais vraiment faire quelque chose entre Veronica Mars, Buffy et 21 jump street, tout ça et après on a travaillé ensemble le scénario. C’est la première fois que je suis aussi satisfaite du travail sur un clip. C’était vraiment fait pour rigoler et pareil ça a coulé car le réalisateur a aussi réussi à trouver beaucoup de comédiens et il n’y a pas un seul plan où on trouve que ça joue faux. On a bien rigolé, être dans la peau de Buffy pendant 2 secondes c’était marrant.

 

Je suis très sitcoms américaines, ça me fait toujours rire ces doublages où tout le monde a la même voix et avec vraiment des codes de sitcom, il faut toujours qu’il y ait un handicapé dans la série. Il y a toujours aussi ce délire de confier un œuf aux élèves pour qu’elles apprennent ce que c’est d’avoir un enfant, je voulais m’amuser avec toutes ces années collèges.

 

7/ Dans cet album y a une nouvelle version de «elle sort qu’avec des blacks» est-ce une chanson un peu fétiche pour vous ?

 

Non, mais en fait Dan The Automator, c’est quand même quelqu’un qui est très connu pour ses rythmiques un peu hip hop et lui faire faire du zouk c’était hyper intéressant pour moi. Il se trouve que cette chanson, c’était la seule ou j’avais une petite frustration de ne pas avoir un petit quelque chose en studio, c’est la seule qui n’avait pas été écrite et pensée avec la pédale et la guitare. Toutes les autres avaient été écrites dans l’optique d’un spectacle et pas pour un studio. Avec « elle sort qu’avec des blacks » j’entendais un mélange de zouk et de funk et j’aurais voulu qu’elle soit dansée  par des couples mixtes ou pas pour lui donner encore plus de réalité. Du coup c’est pour ça que je me suis permise de la remettre sur l’album, pour me faire plaisir.

 

8 / Vous chantez également en anglais, auriez-vous envie un jour d’une carrière internationale ou de faire un album en anglais ?

 

C’est vrai que j’aime beaucoup écrire en anglais, j’ai pas encore réussi à décortiquer le phénomène qui fait que j’écris pas mes mélodies de la même façon, que la voix sort pas pareil, j’adore chanter en anglais, même si j’ai beaucoup travaillé pour faire sortir le français. Mais l’anglais et les sonorités c’est beau pour la voix.

 

9 / Votre tournée sillonne la France en ce moment, sentez-vous que le public a changé depuis que vous êtes plus médiatisée ? 

 

Je ne pense pas que je sois plus médiatisée avec cet album, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de médiatisation justement au moment du « Cheap Show ». Le public, a pas trop changé, « mon cœur, mon amour » avait fédéré beaucoup de collégiens et lycéens, et là j’ai un public un peu plus adulte, il a un peu vieilli avec moi, on est 3 ans plus tard déjà.

 

10 / Vous avez remporté le « globe de cristal » de la meilleure interprète féminine de l’année. Est-ce que ce genre de prix est important pour vous ?

 

Ca fait toujours plaisir, ce n’est pas ça qui me fait courir, c’est vrai qu’un jour j’aimerais bien aller aux Victoires de la musique et qu’il n’y ait pas Camille histoire que j’en gagne une (rires). Mais le globe de cristal il y avait un côté Golden globes, c’était génial on a posé avec Julien Doré, on a cru qu’on était Brad et Angelina c’était marrant. Après c’est sur qu’il est chez moi et que je ne vais pas le mettre dans un carton non plus, pas non plus sur une cheminée, j’en ai pas d’ailleurs.

 

11 / En parlant des Victoires de la musique, c’est vous qui avez eu l’idée de cette entrée en scène à cheval ?

 

En fait c’est juste que pendant qu’on faisait les répétitions pour la tournée avec les musiciens on est parti sur un délire très western sur « Peut-être une angine » et mon manager a tout de suite vu le potentiel pour les Victoires et du coup j’ai fait aller on y va à cheval. C’est plutôt une idée de mon manager, nous on était juste parti en délire avec les musiciens.

 

12 / Avez-vous des artistes qui vous inspirent ou qui vous donnent envie de collaborer un jour avec eux ?

 

Ah oui, j’aimerais beaucoup faire quelque chose avec Shaggy, c’est quelque chose qui me trotte en tête. Toujours ce duo avec Chris Isaak, si je peux le faire un jour vraiment (Il y a un duo rêvé sur l’album NDLR) ça me ferait très plaisir. Je suis aussi très fan de Robbie Williams, alors là on va me dire je tape dans le haut mais on sait jamais, peut-être dans 10 ans quand il sera moins connu. J’aime sa voix, j’aime beaucoup les show-mans en général et j’ai eu la chance de faire un duo avec Robin Thicke qui est quelqu’un que j’aime beaucoup aussi dans le genre soul. Pharell Williams et Pink aussi, j’aime beaucoup sa voix et en Français, je me suis justement beaucoup amusé avec Julien Doré on a fait un duo ensemble. Après je sais pas c’est aussi au gré des rencontres, je ne sais pas ce qui est possible et ce qui est faisable, je ne m’imaginais pas me retrouver avec Robin à Taratata.

 

13 / Et pour finir vous auriez un petit mot à passer pour nos lecteurs ?

 

Profitez du soleil.


The Love Album, toujours disponible dans les bacs des disquaires

La Web TV de Mylène Farmer

Alors que les rumeurs circulent çi et là sur les prochains concerts de Mylène Farmer et de son nouveau clip, C’est Dans l’air. Un fan club non officiel de la chanteuse va révolutionner le petit monde des fans. Effectivement, le MFFCF, a lancé hier, une web TV consacrée à la Star.

Cette Web TV est gratuite, elle devrait permettre aux fans et aux autres de revoir les clips mais aussi tous ses passages télés, ses concerts, des reportages, peut-être de belles surprises pour certains qui auraient loupé à l’époque des passages de Mylène.

La première émission, conçue et réalisée par William Jacquemin, comportait notamment une rétrospective du clip “Je Te Rends Ton Amour“, un portrait de fan, une analyse d’Herb Ritts et un voyage sur les traces de la Star en Russie.

Petit rappel, cette Web TV n’est pas officielle et n’est pas reconnue par Mylène Farmer mais le travail fourni par l’équipe est très professionnel et devrait correspondre aux critères de qualité que la chanteuse affectionne pour son public.

Pour découvrir le travail du MFFCF, n’hésitez pas à vous rendre sur le site:

http://www.mffcf.org/

Johnny Hallyday: L’ultime tournée et deux livres

Le Figaro nous apprend que pas moins de deux livres vont sortir sur la vie de Johnny Hallyday. La vie du chanteur a toujours beaucoup intéressée les médias, la presse people et évidemment ses fans. C’est probablement à eux que les auteurs des deux biographies ont pensé.

Philippe Boggio, qui a déjà écrit plusieurs livres notemment sur Coluche, proposera la biographie, Johnny. Une biographie très fouillée dans laquelle l’auteur s’est particulièrement attardé sur la jeunesse de l’artiste.

Dans le cas de Daniel Rondeau, auteur d’une autre biographie parue en 1999, il s’agit non pas d’un nouveau livre mais bien d’une réédition de cette biographie. Elle sera revue et augmentée de nouveaux chapitres. Il s’agit donc d’une mise à jour la plus complète possible de ce livre déjà paru. Titre du livre, et bien ” Johnny” comme l’autre biographie. Au moins c’est simple à retenir.

Ces deux sorties en librairie arrivent au moment où l’Idole des jeunes débutera sa tournée d’adieux. Une tournée que Johnny Hallyday entamera par le Zénith de Saint-Etienne le 08 mai 2009. Pour cette ultime tournée, Johnny a décidé de reprendre le thème de la mythique Route 66.

De nombreux concerts sont déjà affichés complets.

Johnny c’est aussi un acteur et on le retrouvera sur grands écrans dans le film, Vengeance, de Johnnie To où il donne la réplique à Sylvie Testud. Sortie du film, le 20 mai 2009.

Son nouveau single, Ca peut changer le monde, est extrait de son album, Ca ne finira Jamais. Un album qui bénéficie d’une nouvelle version avec une nouvelle pochette.

Merci au site www.johnnyhallyday.com pour la vidéo

Julien Doré: Son concert sous le regard du couple présidentiel

Mercredi soir, l’Olympia de Paris recevait sur sa célèbre scène, une Nouvelle Star, Julien Doré. Venu pour présenter en live son album, Ersatz. Le jeune homme n’a pas démérité et a réussi à emporter dans son univers plus de 1.600 personnes.

 

Petite anecdote, lors de sa chanson, First Lady, Julien aura eu la surprise de voir s’insérer dans le public, le couple présidentiel, arrivé avec un retard de 10 minutes. Carla Bruni Sarkozy ne cache pas son admiration pour Julien. Elle a vraiment appréciée leur duo dans l’émission Taratata. Le concert semble en tout cas avoir bien plus à la Première Dame de France et à son illustre mari. Le couple n’a aps hésité à attendre plus de 30 minutes à la fin du concert pour encourager et féliciter Julien Doré.

La tournée française se poursuit avec comme prochaines villes: Reims, Rennes, Saint-Etienne, Aurillac, Albi.

On écoute la chanson, First Lady, extrait de l’album, Ersatz.

Julien doré – First lady
envoyé par lamisss47A

 

Top 10 Singles: Semaine du 29 mars au 04 avril 2009

Focus sur la semaine de ventes de singles du 29 mars au 04 avril 2009, on ne peut pas dire que le Top 10 connaît de grands bouleversements. Semaine après semaine, c’est presque toujours les mêmes qu’on retrouve avec des hauts ou avec des bas. Lady Gaga est bien installée sur la première marche du podium, son Poker Face reste très efficace. Attention à Flo Rida et son hit, Right Round, il se rapproche dangereusement de la plus haute marche. Tout va bien pour Enrique Iglesias et Ciara, leur single fonctionne bien. Helmut Fritz qui n’arrête pas de s’énerver n’a pourtant aucune raison il grimpe encore dans le Top. Najoua Belyzel fait une très belle progression avec la Bienvenue. La seule entrée du Top est celle de Paramore avec la chanson, Decode.

Notons que hors Top 10, Katy Perry et son nouveau single, Thinking Of You, entre directement à la 11ème place et qu’il faudra également faire attention à Lily Allen avec son titre, The Fear, classée Top 15 cette semaine mais en progression de 70 places.

Enfin, signalons que dans le Top Ventes des titres en téléchargements, Britney Spears fait son entrée avec If U Seek Amy, que le duo Ciara avec Justin Timberlake progresse de 14 places, Que Christophe Willem a du mal à imposer son single, Berlin. Amine progresse de 21 places en chantant Juste un oui et Quentin Mosimann fait son entrée à la 22ème place avec ses Exercices de Mate. Un Top qui semble bouger beaucoup plus que le top Singles ventes physiques.

 

Top 10 Singles: Semaine du 29 mars au 04 avril 2009

1. Lady Gaga – Poker Face (=)

2. Flo Rida – Right Round (+1)

3. Enrique Iglesias feat. Ciara – Takin’ Back My Love (+1)

4. Helmut Fritz – Ca m’énerve (+3)
5. Pep’s – Liberta (-3)
6. Mozart: Opera Rock – Tatoue-moi (-1)
7. The Pussycat Dolls – I Hate this Part (+1)
8. Alesha Dixon – The Boy Does Nothing (-2)
9. Najoua Belyzel – La Bienvenue (+23)
10. Paramore – Decode (E)

 

On se quitte évidemment avec la première de classe et son nouveau clip, censuré en Australie, Lovegame

Lady Gaga – LoveGame
par LadyGaga