« Juste une fois pour essayer », le premier roman coup de cœur de cet été

juste une fois

C’est l’une des belles surprises de la rentrée littéraire 2020, un premier roman que l’on vous conseille vivement de découvrir.

Son auteure, Élodie Garnier, est née en 1987 et publie aujourd’hui son premier roman aux éditions Mazarine: « Juste une fois pour essayer ». Un ouvrage qui traite de l’amour, au sens le plus noble et le plus large qui soit ou presque, puisqu’il est particulièrement singulier et assez peu mis au centre du viseur dans le monde littéraire avec autant de subtilité. Une histoire d’amour haletante et ardente qui devrait assouvir votre soif de lecture.

L’histoire : Rien ne prédestinait Élodie et Sara à se rencontrer. À Paris, Élodie mène une vie à cent à l’heure jusqu’au jour où elle plaque tout pour trouver refuge chez sa grand-mère, dans le centre de la France. Là, elle prend ses marques, se reconnecte à elle-même et fait la rencontre de Sara, une trentenaire à la vie bien rangée sur le point de se marier. Un soir, alors que Sara n’avait jamais ressenti le moindre désir pour une femme, elle lui confie avoir envie d’elle. Une fois, comme ça. Juste une fois pour essayer.

 Si la passion est universelle, certains amours peuvent être tout à fait singuliers, et cette histoire en est la plus belle illustration.

Le succès est tel, que, trés rapidement le livre se classe dans le top 10 des meilleures ventes et bénéficie , déjà, d’une nouvelle impression, 48h après sa sortie, ce qui est extrêmement rare pour un premier roman ! Un livre à prendre dans vos valises pour cet été ? N’hésitez pas…

« Juste une fois pour essayer », d’Elodie Garnier, paru aux éditions Mazarine.

https://www.fayard.fr/litterature-francaise/juste-une-fois-pour-essayer-9782863748626

Lana Del Rey : la reine de la pop mélancolique publie un recueil de poésies

LanaDelRey_VioletBentBackwardsOverTheGrass

Son dernier album, le 6ème, l’excellent « Norman Fucking Rockwell » était sorti l’an dernier et avait été nommé pour l’album de l’année aux Grammys et sacré album #1 par Pitchfork en 2019. Depuis 2011, Lana Del Rey est devenue une véritable icône de la pop romantique avec une floppée de tubes plébisicités partout dans le monde : de Video Games (1.3 milliards de streams dans le monde)  à Born To Die, en passant par le dernier Venice Bitch. Son premier album « Born to Die » écoulé à 10 millions d’exemplaires dans le monde reste à ce jour son plus gros succès.

Depuis quelques mois, Lana teasait sur ses réseaux sociaux la sortie d’un recueil de poésies,14 poèmes tirés de son tout premier recueil de poésie dont certains déjà connus de ses 16.7 millions d’abonnés. On y retrouve Never to Heaven, The Land of 1,000 Fires, Past the Bushes Cypress Thriving, LA Who Am I to Love You?, Tessa DiPietro, Happy, Paradise is Very Fragile ou encore Bare Feet on Linoleum.

Aujourd’hui, l’attente est récompensée, « Violet Bent Backwards Over the Grass », son premier « spoken words » sortira le 2 octobre prochain. Un premier album « parlé » donc accompagné des compositions du producteur Jack Antonoff.

 Elle explique : « “Violet bent backwards over the grass” est le premier des nombreux poèmes que j’ai écrits. Certains me sont venus dans leur intégralité, je les ai ensuite dicté et tapé ; mais il a fallu que je travaille laborieusement sur d’autres, choisissant soigneusement mot après mot, pour en faire les poèmes parfaits. Ils se veulent honnêtes et ont été écrit de manière authentique : ils n’essaient pas d’être ce qu’ils ne sont pas et c’est pour cette raison que j’en suis si fière. Je suis heureuse de faire don d’une partie substantielle des bénéfices à des organisations amérindiennes à qui j’ai toujours voulu donner, à cause des expériences que j’ai vécues et qui ont grandement façonné mon propre parcours. »

Son recueil de poésie sortira d’abord en livre audio le 28 juillet, puis en livre papier illustré le 29 septembre et enfin en édition physique (CD, Vinyle) le 2 octobre prochain. 

https://ldr.lnk.to/VioletEM