fbpx

Alors accrochez vos ceintures !Joel Shumacher nous avait habitué à mieux avec des films comme « Le droit de tuer » ou «Phone game ».souvent jugé partial , il l’est encore dans ce film !Il est vrai qu’il ne laisse  aucune chance à la jeunesse dorée  .Son parti pris est radical et ces jeunes ne valent vraiment pas grand chose .on est donc dans un épisode de « Gossip girl « version trash !

Sa mise en scène peut également se révéler agaçante due à une voix off omni présente avec des arrêts sur images nous présentant les personnages principaux et y en a des tas ce qui fait qu’ à un moment on s’y perd !On s’ attardera sur White Mike qui est le personnage central .Le pivot des autres personnages :ses deux cousins dont l’un sera assassiné , les jeunes drogués qui veulent de l’herbe qu’il vend pour chacune de leurs soirées , le dealer de « twelve » avec qui  White Mike traite ,les jeunes demandeurs de « twelve » que White mènera au dealer, et enfin la jeune fille bien qui est folle amoureuse de lui depuis son enfance .On prend tout ca , on le met dans un mixer et hop on obtient ce film !

Le film est un magma de connerie ou alors je ne suis plus dans la réalité !Mais, si les jeunes bourgeois ressemblent à ca …On a donc  les stéréotypes de série télévisée , la blonde adorée qui va se servir de tout le monde, la bourgeoise trop engoncée dans son rôle qui a besoin de « twelve » pour se libérer (à n’importe quel prix), le jeune riche puceau qui rêve de  se taper la blonde superbe , le frère psychopathe , les copines cruches, la fille bien mais perdue car pas aimée par celui qu’elle aime en secret depuis son enfance et qui va se saouler pour l’ oublier , le dealer noir prêt à tout pour vendre sa drogue et les deux cousins l’un shooté à donf et l’autre cherchant l’amour de son père .La dedans, White Mike surnage , on essaie de lui apporter de la crédibilité dans son « job «  de dealer en lui collant le décès de sa mère qu’il n’a pas supporté !

Quand tout dégénère, ca devient du n’importe quoi et on a qu’une hâte : c’est que ca se termine .On oublie aussi en cours d’histoire ce que devient Hunter, le cousin qui était accusé d’un meurtre et dont on se fout complètement après ! Alors, pour le casting, personne ne tire son épingle du jeu puisque trop proche des rôles qu’on leur connait :Chace Crawford intériorisé et mystérieux, Emma Roberts douce et amoureuse , 50 Cent le mauvais garçon et dealer .Bref, un ramassis de poncifs ! Alors, évitez la « twelve » sous prétexte de perdre des euros J                                               

 NOTE : 10/20