fbpx

Le film français « historique » a attisé ma curiosité . C’ est armé de bonne volonté que je suis donc allé voir ce film dit « de mémoire » .De plus, accompagné de deux générations différentes, pour avoir un panel  plus large .Dès le début du film , nous sommes plongés dans la réalité puisqu’on nous signale que les faits et personnages décrits ont réellement existés ce qui accroit l’ émotion suscitée plus tard .Quelques images d’archives nous font pénétrer dans l’époque décrite et on va de suite s’atteler aux personnages principaux à savoir les enfants .

Le parti pris de la réalisatrice (Roselyn Bosch)  est donc celui-là. Pourquoi ne s’accrocher qu’aux enfants? Parce qu’ils vont à coup sur provoquer des émotions plus intenses ? Est ce pour accentuer la cruauté de cette histoire  déjà difficile? Ça  m’a un peu dérangé ce parti pris car on se sent prisonnier de devoir éprouver de l’ empathie pour ces pauvres enfants .A trop vouloir émouvoir ou faire pleurer , on lâche un peu le sujet. Par contre , pour les autres générations (jeune(19 ans) et plus âgée(69ans) ), elles ont de suite répondues à ce postulat de départ et ont été apitoyés et plus émues que si l’on s’ intéressait aux adultes(surtout le personnage du petit « Nono ») .

Bien sur , l’histoire ne prête pas à rire et souvent on retient ses larmes surtout pour la scène de la rafle ou celle de la fin .Mais , nous ne sommes pas tout le temps à la recherche de la larme , la réalisatrice est restée digne sur ce plan et ne cherche pas à en faire trop, ni dans la violence ni dans le misérabilisme.

Étant donné que le film a une notion historique , il aurait été judicieux de décrire un peu plus les personnages historiques  comme Pétain , Laval ,Bousquet car pour la jeune génération à moins d’avoir un bouquin d’ histoire sur les genoux, on ne comprend pas très bien les relations entre les différents protagonistes historiques français ..Le contraste est subtilement fait entre les prisonniers du Vel d’ Hiv et plus tard du camp de Beaune La Rolande et les séjours d’ Adolf Hitler en compagnie d’ autres enfants et d’Eva Braun. Le trait n’est pas trop forcé non plus entre les bons et les mauvais Français , certes la boulangère est un peu cliché(même si ce genre de personnes a du existé) mais on comprend aussi la difficulté de se révolter pour les militaires français de l’époque.

Je reprocherais aussi de ne pas avoir un peu plus creusé la psychologie des personnages adultes  qui ,de ce fait, ont du mal à s’ imprégner et avoir un impact fort sur nous !Gad Elmaleh , Jean Reno , Sylvie Testut ont certes, une interprétation excellente mais je trouve qu’on les survole  un peu .Par contre , c’est encore un parcours sans faute pour Mélanie Laurent (qui s ‘avère de plus en plus excellente dans ses rôles et dans ses choix ).On comprend pourquoi elle s’est battue pour obtenir ce rôle qui est celui dont on se sent le plus proche puisqu’elle évoluera tout au long du film .Elle est le fil conducteur des spectateurs ,on  accroche tous  vraiment à son personnage et son interprétation est un sans faute ! Bien sur , les jeunes acteurs sont également excellents sans trop forcé le trait même si ca frise quelquefois la caricature mais ils ont des bonnes bouilles, ces gosses !

Conclusion , un bon film ou on apprend bien sur des choses et qui émeut aussi beaucoup .Les yeux à la fin de la séance étaient un peu rougis mais je m’attendais à beaucoup plus de scènes « lacrymales » (ce qui est bénéfique au film , le sujet étant assez fort pour ne pas en rajouter) Les décors sont également très impressionnants , le Vel d’Hiv particulièrement , ou le camp .Je vous le conseille , ne serait ce que pour le sujet fort qui donne à réfléchir même ,et, pour  Melanie Laurent .On en ressort secoué de voir à quel point la nature humaine peut être à l’origine de tant de cruauté envers son prochain .On se demande pourquoi les juifs ont été si crédule face à ces situations extrêmes , pourquoi pas de rébellion quand ils ont été parqués dans ce vélodrome ou ce camp. Cela fait toujours du bien de mettre en image des faits historiques , beaucoup plus parlant pour les jeunes générations .Un devoir de mémoire pour ne pas oublier ce qui s’est produit il y a un peu plus de 65 ans mais hélas moins prenant que « La liste de Schindler ». 

                                             NOTE : 15/20

                                                                  Et vous qu’en avez-vous pensez ?

%d blogueurs aiment cette page :