[advps-slideshow optset="1"]

Escape from evil, un retour étincelant pour Lower Dens.

 

Le groupe d’Indie Rock originaire de Baltimore est de retour dans les bacs avec un troisième opus remarquable défendu par le très bon premier extrait To die in L.A.

 

Ce troisième chapitre dans l’histoire de Lower Dens s’intitule Escape from evil et contient 10 titres qui hélas passent trop rapidement, 41 minutes de plaisir auditif c’est court !

 

Le groupe s’est formé en 2010 autour de la chanteuse Jana Hunter qui possède une voix très androgyne rappelant celle du chanteur du groupe Britannique Hot Chip.

 

Pour Escape from evil, Lower Dens a travaillé avec une équipe de choc composée de Chris Coady (Future Islands, Beach House, Yeah Yeah Yeahs), John Congleton (St. Vincent, Cloud Nothings, Swans) et surtout le producteur à la mode Ariel Rechtshaid (Haim, Vampire Weekend, Rae Morris).

 

Vous pouvez d’ores et déjà vous régalez avec To die in L.A qui possède tous les atouts d’un véritable tube, la tonalité synthpop, le clip très Hollywoodien, le refrain qui provoque une vraie addiction, une musicalité formidable un brin 80’s.

Coxwell dégaine la nouvelle bombe électro du moment Peter Pan.

 

Peter Pan le personnage fictif de J.M Barrie popularisé par Walt Disney, le garçon qui ne voulait pas grandir, le héros du monde imaginaire, Peter Pan roi des dancefloors en 2015 !

 

Ne cherchez plus sur quoi vous allez danser le samedi soir en discothèques, nous avons trouvé LE tube Techno Dance du printemps Peter Pan de Coxwell, un véritable hymne des clubs, et vu le nombre de remixes prestigieux le phénomène n’est pas prêt de s’essouffler, le titre bénéficie de versions remixées par Global Deejays, Willy William, Ahzee, Laurent H, DJ Ralph et BEN LEMONZ.

 

Le titre de Coxwell est signé chez Joys Productions, un label Français spécialisé dans la House et l’électro, sur lequel on retrouve notamment Joanna Rays, Alex Megane, Philip Aelis, Anton Wick et bien d’autres encore.

 

L’artiste avait quant à lui proposé il y a quelques mois le titre Get stronger.

Les Rencontres Influence : Tom York, Un Artiste Electro De Talent.

 

 

DJ français, Tom York, est un artiste qu’on adore sur Influence, alors qu’il s’apprête à nous dévoiler le clip de son nouveau single, Ultra Wave, Influence est parti à sa rencontre.

Le single fait partie de l’album, Once Upon A Time. Un album que nous vous conseillons, véritable voyage musical.

 

Rencontre avec un artiste humble, sincère…

 

 

Peux-tu te présenter à nous ?

 

Je suis auteur compositeur producteur et remixeur, j’ai commencé le piano à l’âge de 7 ans, mon rêve a toujours été de faire de la musique mais il me manquait la base de production je me suis alors inscris dans une école sur Paris en 2012, et ensuite tout est allé très rapidement, j’ai fais un premier titre, puis It’s a fine day, et beaucoup de choses en 3 ans.

 

Depuis combien de temps évolues-tu dans le monde de la musique ?

 

Je dirais réellement depuis septembre 2012, depuis la sortie de mon single It’s a fine day qui a bénéficié de passages radio et d’un clip.

 

 

Peux-tu nous présenter ton album Once upon a time ? Avec qui as-tu collaboré ? Quels en ont été les premiers singles extraits ?

 

Je n’étais pas vraiment dans l’optique de sortir un album à la base, c’est un programmateur radio qui m’a dit qu’au bout de 4-5 singles il fallait penser à un album, j’ai trouvé l’idée intéressante et j’ai réfléchi à un format plus long sur lequel ne sont pas inclus mes deux premiers singles, mais on y retrouve les singles suivants dont mon troisième single I believe again qui m’a ouvert les portes à l’étranger.

Je ne voulais faire un album avec 14-15 titres Electro Dance qui s’enchaînent et où il n’y aurait pas d’âme, avec Once upon a time j’avais vraiment l’envie de partir sur le fait de raconter une histoire et de passer d’une ambiance à une autre, l’envie également d’avoir des collaborations, de faire rentrer des gens dans mon univers notamment People Theatre, Evan C & Greg Hausmind…

J’ai fais appel à la chanteuse Danoise Lyck que j’adore pour mon nouveau single intitulé Ultra Wave, mais pour la petite histoire, l’album était quasiment terminé, j’avais cette envie de travailler avec l’artiste, j’ai envoyé un mail à son équipe et j’ai reçu une réponse positive un mois avant la fin de l’album, nous avons créer ce titre à 3 Lyck, Ben lemonz qui est un jeune producteur talentueux et qui a notamment remixé le dernier titre de Soprano, et moi même, cela a été pareil que pour le titre Body to body avec People Theatre et Noemie Alazard où j’avais déjà ressenti cette notion de vrai échange, de partage, de mettre une pierre commune pour construire un édifice.

 

Tu es également connu comme remixeur, Quels sont les artistes qui sont passés entre tes mains expertes ?

 

Mon tout premier remix a été celui de My pussy d’Amanda Lepore, j’ai eu l’opportunité de remixer le Counting stars de One Republic, j’ai réalisé 2 remixes pour Queen Mimosa 3 qui est un artiste Français qui cartonne au Japon avec son personnage très inspiré des mangas, les 2 titres sont Topless et Ne m’embrasse pas, j’ai donné un coup de jeune au titre Silence de Delerium l’année passée et cette année j’ai réalisé 3 remixes pour Lara Fabian qui figureront sur son prochain Best Of.

 

 

 

Tu vas bientôt dévoiler le clip de ton single Ultra wave, Comment s’est déroulé le tournage ? Peux-tu nous en dire plus sans tout dévoiler ?

Le clip se finit la semaine prochaine…

Nous avons tourné au préalable durant 5 jours entre Vincennes, Stains, Pierrefitte et Paris, c’est un clip de 6 min 20 pensé comme un court métrage et nous avons diffusé un premier teaser de 30 secondes ; Ultra Wave est défendu par Music Media Consulting.

Nous avons des problèmes avec le CSA à cause de la cigarette, de l’alcool, du sexe et de la violence présents dans la vidéo…

Nous en avons discuté avec le réalisateur, Antoine L’Honoré Piquet (déjà présent sur les clips de Honor et Senses) nous avons pensé à couper certains passages et puis finalement nous n’avons pas voulu nous autocensurer.

Ultra Wave dans son format télévisuel et diffusable sera donc un préquel de ce qui va arriver dans le clip initial, les chaînes Tv recevront ce clip pour le 15 Avril.

Le clip sera donc en 2 parties et fera 11 à 12 minutes en intégralité.

 

Si je te demande avec beaucoup d’humour, comment vont les autres membres de Radiohead, et si vous travaillez sur un nouvel album ? Je suppose qu’il y a déjà eut confusion ?

 

(Rires) Beaucoup moins qu’on pourrait penser finalement.

Moi comme beaucoup de personnes j’ai écouté Radiohead dans les années 90 mais je ne connaissais pas le nom du chanteur (ndlr Thom Yorke).

Quand il a fallu se choisir un nom de scène j’ai pris York en référence à la ville de New-York.

On m’a peut-être fait la remarque 10 fois en 3 ans, le seul souci au début c’était lorsque l’on me cherchait sur les moteurs de recherche, mais nous n’avons pas du tout le même credo.

Il y a également d’autres Tom York aux USA, un comédien, un sportif et un présentateur connu.

 

Y-a-t-il des artistes avec qui tu aimerais collaborer à l’avenir Français ou internationaux ? Quels sont les artistes ou les titres que tu aimerais remixer ?

 

Dans l’absolu, j’aimerais beaucoup travailler avec Pink et Hurts, ce sont deux coups de cœur, j’aime beaucoup aussi Christine & the queens et Nelly Furtado que je trouve trop sous-estimée hélas, bien sûr je citerais Madonna et Mylène Farmer mais la pression doit être énorme !

J’aimerais remixer des vieux titres pas forcément les plus faciles car on ne trouve pas les voix originales, donner un petit coup de jeune à des standards pour les faire découvrir à la jeune génération, je pense au Ride on time de Black Box et au The only way is up de Yazz.

 

Quelles seraient tes références en matière de musiques électroniques ?

 

J’ai tous les albums d’Armin van Buuren, j’ai l’impression de voyager à l’écoute de sa musique trance dans laquelle il utilise de vrais instruments, quand je met l’un de ses albums je l’écoute en entier.

J’ai redécouvert Underworld récemment grâce à un ami qui m’a offert pour mon anniversaire une réédition de leurs albums, ils étaient déjà tellement en avance en 1992 que le son de leurs productions passées est complètement actuel, dans l’ère du temps.

 

 

 

Quels sont tes projets pour 2015 ? Penses-tu déjà à un nouvel album ? Des scènes sont-elles prévues ?

 

Nous allons déjà finir d’exploiter celui ci, il y aura 2 prochains singles, il y aurait peut-être la possibilité pour une réédition…

Il y aura forcément un autre album, mais il faut attendre de vivre de nouvelles choses pour avoir une nouvelle matière, il faut que l’album mature, je n’ai pas envie de faire une redite, je n’ai pas envie d’enchaîner les choses.

Pourquoi pas un single inédit, des rencontres, des collaborations sur des projets, c’est totalement flou, l’avenir nous le dira…

Des scènes…il y a une vraie envie de faire vivre cet album sur scène c’est certain !

 

La tradition sur Influence est de laisser le mot de la fin à notre invité…

 

J’en profiterais alors pour remercier tous les gens qui sont là depuis 3 ans, qui collaborent, mettent mon travail en lumière, tous ceux qui ont prêté leur voix à l’album, les gens qui partagent, achètent ma musique, les radios qui la joue, qui la playliste.

Je dirais qu’il faut savoir garder son humilité, garder les pieds sur terre, ne pas oublier les gens, j’espère moi ne jamais oublier.

Et merci à Influence !

 

 

Some Wonder, le nouvel extrait de Jimmy Somerville.

Jimmy Somerville pochette single Some Wonder - DR

 

Avec sa voix si originale, Jimmy Somerville a connu de grands succès avant d’être moins médiatisé. Après 7 ans de discrétion, l’artiste propose un nouveau disque,Homage

 

Cet opus est une déclaration d’amour aux années 70. Le nouveau titre qu’il nous présente sera, Some Wonder.

Jason Derulo revient moins urbain et plus pop.

Jason Derulo est de retour avec "Want to Want Me"

 

Son dernier album, Tattoos, n’avait pas eu le succès escompté et un an après sa sortie, Jason Derulo, revient déjà avec un nouveau single inédit, Want To Want Me.

 

Le chanteur se veut moins urbain et plus pop que sur ses précédentes productions. Le nouvel album est attendu pour cet été.