[advps-slideshow optset="1"]

La Forêt, le nouveau single de Bénabar.

Bénabar pochette album Inspiré de faits réels - DR

 

Le 25 août 2014, Bénabar, nous a fait découvrir son nouvel album, 3 ans après la sortie de son précédent opus, Les bénéfices du Doute.

 

Inspiré de Faits Réels, a été porté pa rle single, Paris By Night. Actuellement en tournée, l’artiste dévoile un nouveau single, La Forêt, dont le clip a été tourné dans les coulisses de ses concerts par Florence Levillain et Stéphane Kovalsky.

Kygo la révélation Dance, le succès fulgurant du titre Firestone.

 

Agé de 24 ans, Kygo est un véritable prodige Norvégien qui est entrain de conquérir la planète avec son single Firestone partagé avec Conrad.

 

Kygo sort son premier single après s’être fait un nom comme remixeur notamment pour Coldplay ou Ed Sheeran.

 

Le clip approche les 7 500 000 vues sur YOUTUBE et le magazine Billboard a désigné l’artiste comme étant la prochaine star de la scène dance.

 

Kyrre Gørvell-Dahll, de son vrai nom, est passé en un an et demi du statut de producteur œuvrant dans son home-studio à celui de véritable star internationale. Un succès amplement mérité et on lui souhaite de continuer sur cette lancée avec son album prévu cette année.

 

Kygo a figuré parmi les têtes d’affiches de plusieurs grands festivals, tels que TomorrowWorld et Findings, il a également participé d’importantes tournées à guichets fermés en Amérique du Nord et en Europe ; s’imposant en un temps record comme l’un des artistes les plus prisés de la planète.

 

Grace à cette exposition médiatique, le nombre d’écoutes sur sa page Soundcloud et celui des vues sur son Youtube grimpent en flèche, dépassant le seuil impressionnant des 100 millions sur Soundcloud en octobre 2014, ce qui fait de lui l’un des artistes les plus écoutés de toute la plateforme.

 

Son premier titre original, Firestone avec la participation de Conrad, comptabilise maintenant plus de 125 millions d’écoutes sur Spotify depuis sa sortie en décembre 2014, atteignant la 4ème place du classement mondial de la célèbre plate-forme de streaming et la première place des charts Norvégiens.

 

Une nouvelle tournée débutera au Ultra Music Festival de Miami et passera par de festivals prestigieux comme Coachella et Counterpoints.

 

 Kygo le prodige entame une belle carrière et ce n’est que le début, la relève d’Avicii est déjà là !

 

 

Gaël Faure réédite son album De Silences En Bascules.

 

Gaël Faure ; le jeune artiste originaire de Valence découvert lors de la quatrième saison de l’émission Nouvelle Star en 2006 aux côtés de Christophe Willem et Miss Dominique ; réédite son second opus intitulé De Silences En Bascules agrémenté de 3 titres bonus.

 

L’artiste fait partie de ces talents discrets mais qui attire l’attention et l’intérêt ; en témoigne sa participation aux 2 dernières sessions des Rencontres D’Astaffort créées par Francis Cabrel il y a 21 ans et qui réunissent 5 à 18 auteurs, compositeurs et interprètes. Gaël Faure a reçu cette année le Prix Centre des Ecritures de la Chanson.

 

Sorti l’année passée, Des Silences En Bascules faisait suite à Jardin En Ville paru en 2008.

 

On retrouve sur cet album les singles On Dirait L’Islande et Tu Me Suivras, ainsi que 9 autres chansons dans la version d’origine, des titres remarquablement écrits et interprétés dans un style Pop Rock et Folk à la fois.

 

Chateaux De Sable, Comme Si, A La Tienne…Des titres qui restent en tête et qui doivent promettre de beaux moments sur scène !

 

La nouvelle version contient 3 nouvelles pistes :

I Can Change (LCD Soundsystem), Le Ptit bal perdu (Bourvil) et Avoir sans être en version duo acoustique

 

Gaël Faure continue donc son chemin musical que nous lui souhaitons long et jalonné de succès !

 

L’artiste sera présent au Festival Les Aralunaires Le 30 Avril à Arlon en Belgique et en concert le 22 mai à Epinay Sur Seine dans le 93 à la salle de spectacle Serge Gainsbourg.

 

Un Entretien Ensoleillé Avec La Jeune et Talentueuse Emilie Gassin.

crédit photo: Michaël Crotto

 

Son premier album intitulé Curiosity est sorti il y a peu, porté par les singles A Little Bit Of Love et Curiosity Killed The Cat, l’artiste Australienne vit à Paris et parle un Français parfait, elle fera partie des révélations de l’année 2015, elle a accepté de répondre à nos questions avec fraicheur, malice et joie de vivre !

 

crédit photo: Michaël Crotto

 

 

Peux-tu te présenter à nous et nous raconter ton parcours artistique ?

Je m’appelle Emilie Gassin, je suis Australienne, native de Melbourne et j’ai commencé la musique très jeune, tout d’abord le chant, puis j’ai commencé assez tôt à écrire des paroles et des poèmes qui se sont transformés en chansons lorsque j’ai débuté l’apprentissage de la guitare à 14 ans.

C’est à partir de ce moment là que j’ai décidé que je voulais composer des chansons et d’être musicienne.

A 18 ans, j’ai commencé à chanter ma musique en public, dans des bars, à Melbourne, pendant que j’étudiais à la fac.

A 21 ans, je suis arrivée à Paris et j’ai recommencé ce processus de chanter dans des bars, des salles de concert jusqu’à ce que je sois remarquée par le label indépendant Coolangatta (qui signifie beau paysage en langage aborigène).

J’ai pu enregistrer une maquette grâce à eux, déjà à cette époque j’avais beaucoup de chansons de composées car j’aime beaucoup écrire, on a fait écouter le résultat autour de nous, les réactions ont été positives et comme les titres plaisaient nous avons décidé de faire un album ensemble.

Entre temps, il y a eût plein de premières parties, notamment la toute première, celle de Youssou N’Dour à l’Olympia, puis Ayo juste après.

Voila un peu mon parcours, je suis arrivée de petits bars jusqu’à la scène de l’Olympia.

 

Comment se fait-il que tu parles aussi bien le Français ?

J’ai appris le Français en langue vivante étrangère en Australie à partir de 12 ans mais c’était plus l’écrit, la grammaire pas réellement l’oral alors pour répondre à ta question je dirais à force de parler la langue et aussi parce que j’ai vécu deux ans en banlieue Parisienne quand j’avais 16 ans, j’étudiais dans une école Française avec une partie internationale, je baignais donc dans la culture Française, et cela fait maintenant presque 6 ans que je vis en France.

Etre immergée dans la vie Parisienne, avoir des amis Français, cela me permet de parler Français quasiment tout le temps à l’exception de conversations avec ma famille.

 

Curiosity est ton premier album, comment est-il né ?

Il est né de beaucoup de chansons, c’est un album-projet qui date depuis mes 18 ans, il est composé de chansons écrites au fil du temps.

Curiosity est une aventure depuis mon adolescence, ce serait comme un journal intime, c’est le reflet de ma vie passée jusqu’à maintenant, le passage de ma vie d’ado à ma vie d’adulte.

C’est un mélange d’émotions et d’expériences qui est né avec beaucoup de patience et beaucoup d’aide venue de personnes autour de moi car j’ai la chance d’avoir un label à dimension familiale qui m’a toujours beaucoup soutenu dans ma démarche.

Cet album est né et j’en suis très contente, au prochain maintenant !

 

Renan Luce

 

Comment est venue l’idée d’un duo avec Renan Luce ? (ndlr Petite Anglophone)

J’ai rencontré Renan, il y a 2 ans environ, on se croise souvent car nous avons beaucoup d’amis en commun, le feeling est passé directement, ça a été quelque chose de très naturel et de très simple, c’est quelqu’un de très sympa avec qui j’ai beaucoup discuté et j’ai fais aussi quelques unes de ses premières parties.

Petite Anglophone a été ma première chanson composée en Français, je l’avais écrite seule à la base mais je sentais qu’il manquait quelque chose dans l’histoire : le point de vue du petit Francophone.

Renan a été un choix évident.

Il a accepté directement et nous avons coécrit la chanson, c’est comme si c’était une vraie histoire.

 

La curiosité, c’est une qualité ou un défaut pour toi ?

C’est une qualité ! Je pense que c’est quelque chose qu’on doit avoir pour avancer, pour évoluer, pour apprendre, pour rencontrer des gens et pour être ouvert aussi.

C’est un mot qui me défini, c’est une peu ma devise et j’aimerais que ça me définisse toute ma vie.

Dans mon titre Curiosity Killed The Cat, je dis que la curiosité a tué le chat mais que cela ne va pas me tuer moi.

 

Des idées sur le prochain single extrait de l’album ?

Le single actuel est Curiosity Killed The Cat, on est ouvert à la possibilité de sortir un autre single mais rien n’est décidé, on va dire que l’on garde une part de mystère…

 

crédit photo: Michaël Crotto

 

Comment s’est déroulé ton concert récemment à la Maroquinerie ? Quel a été ton sentiment sur cette scène Parisienne ?

J’ai adoré, j’aime beaucoup jouer en live, c’est une des raisons pour laquelle je fais ce métier, je me sens portée par le public.

Pour moi la musique ne devient réellement musique que lorsqu’elle est partagée, la scène est vraiment importante, on peut tester des choses, voir la réaction des gens, on apprend énormément sur soi-même, sur sa musique, on évolue en fonction des envies du public, c’est vraiment un partage.

La Maroquinerie est une très bonne salle, c’est un lieu très rock, j’avais envie de me lâcher un peu, que ça tape fort sur la batterie, et puis j’étais entourée de 5 musiciens sur scène, je voulais que les gens s’éclatent, qu’ils soient collés entre eux, j’aime ce côté-là dans les concerts.

C’était génial, j’ai très envie de le refaire et très rapidement !

 

Partiras-tu en tournée en régions et en Europe avec cet album ? Vas-tu participer à des festivals ?

En ce moment, nous sommes en mode réflexion avec mes tourneurs, normalement il y a une petite tournée qui se prépare notamment avec des premières parties, le 29 Avril je ferais la première partie d’Imany à L’Européen, tout est entrain de se confirmer mais il devrait y avoir un ou deux festivals aussi.

J’ai plein de choses à dire et de chansons à écrire alors j’aimerais beaucoup partir rapidement sur un deuxième album, partir en tournée me ferait bien sur plaisir mais ce serait aussi un ralentissement dans le processus de la création car j’aurais moins de temps à y consacrer.

 

Comment vois-tu la suite de ta carrière ?

Je vois beaucoup de tournées, un deuxième album, j’aimerais me concentrer sur l’écriture, sur les arrangements, trouver exactement ce que j’ai envie de faire comme pour le premier album, prendre le temps pour trouver l’univers du deuxième album.

J’aimerais beaucoup partir au soleil, faire une tournée en Australie, j’en rêve, c’est compréhensible car c’est mon pays, j’aimerais retourner la bas pour y jouer ma musique.

 

La tradition sur Influence est de laisser le mot de la fin à notre invité…

Profitez du printemps et des beaux jours qui arrivent, je vais faire pareil et vous écrire plein de nouvelles chansons.

See You Soon !

 

crédit photo: Michaël Crotto

Le Retour Electro d’Adam Lambert.

 

Après être revenu pour la seconde fois en France sur la scène du Zenith en compagnie du groupe Queen en janvier dernier, Adam Lambert pense à la suite de sa carrière en dévoilant le premier extrait de son troisième album The Original High, un single surprenant tendance House Electro intitulé Ghost Town.

 

La success story d’Adam Lambert a commencé lors de sa participation à l’émission American idol, lors de la saison 8 où il termina second mais Adam Lambert est bien loin devant le gagnant Kris Allen dans les charts et l’artiste véritable porte parole de la communauté Gay s’exporte à l’internationale, peu y sont arrivé avant lui, le meilleur exemple restant Kelly Clarkson.

 

Qualifié de Rock Star dès le début de sa carrière, l’artiste évolue perpétuellement, passant d’un style Rock ( Whataya Want From Me, Aftermath…) à un style Pop ( For You Entertainement, If I Had You…) , tout en sachant dévoiler de somptueuses ballades ( Time For Miracles, Outlaws Of Love…).

 

The Original High sortira le 12 juin en Australie et le 16 juin aux Etats-Unis et le cru 2015 promet de belles surprises encore tout comme ce premier extrait très Avicii dans le fond et qui a de beaux jours dans les charts Dance devant lui !

 

A noter que des duos avec Tove Lo et Brian May sont annoncés et que Max Martin le faiseur de tubes notamment pour Britney Spears est crédité sur plusieurs titres !