fbpx

2626 924399971 0 6076474 00 H175826 L

 

Avec des audiences américaines en difficultés,Grey’s Anatomy, la série d’ABC, connaît une 6ème saison bien douloureuse. On se demande même si il n’y a pas un malaise entre les vedettes de la série et les producteurs. Il faut dire que le plateau de tournage est souvent loin d’être de tout repos.

 

Katherine Heigl, qui jouait Izzie, avait demandé à prendre un peu de recul cette année, afin de pouvoir poursuivre sa carrière au cinéma et pour s’occuper de sa petite fille qu’elle vient d’adopter. L’actrice était réapparue le temps de montrer son joli minois avant de repartir. Elle aurait du réenfiler sa blouse blanche pour quelques épisodes. Ce ne fut pas le cas. Et voilà le sort de Izzie réglé sans préavis et sans aurevoir à ses plus fidèles fans. L’actrice et son personnage vont laisser un grand vide…

 

Alors que nous pensions que tout était résolu, la presse s’affole, la cause? les déclarations de la vedette principale, Ellen Pompeo, la célèbre Meredith Grey, voudrait s’en aller. Sous contrat jusqu’à la fin de la saison 8, l’actrice jure qu’elle ne s’en ira pas avant. Elle prétend ne pas vouloir prolonger au-delà de ces 8 ans de peur de lasser le public…La productrice du show, Shonda Rhimes, affirme qu’elle fera tout pour retenir ses vedettes, même se mettre à genoux.

 

Si il reste encore de la marge avant de voir l’échéance se pointer pour Ellen Pompeo, un autre rebondissement vient d’avoir lieu. Patrick Dempsey, Le Dr Mamour, aimerait lui aussi aller respirer un air plus frais. Courtisé par le cinéma (Il était une fois, Le témoin amoureux, prochainement Flypaper et Transformers 3), l’acteur serait lassé par la série médicale d’ABC.

 

Ne paniquez pas, fans de la série, il n’est pas encore temps de dire adieu à Meredith Grey et son Docteur in Love. Nous sommes arrivés à la période des renégociations et il est de coutume à Hollywood de faire de grandes déclarations à travers la presse, lorsqu’on est en position de force, pour faire monter les enchères financières et obliger la partie adverse à plier. Cela s’appelle tout simplement de la négociation.

 

%d blogueurs aiment cette page :