fbpx

Alizée : gagnant du concours spécial « Référentiel »

couvertureeditiondeluxe.jpg

 

Un rapide message pour vous indiquer que la gagnante de notre concours spécial , Agnes.E (84), remporte le luxueux référentiel promotionnel d’Alizée.

 

Toutes nos félicitations à elle et nous continuons à soutenir cet ouvrage que vous pouvez toujours commander sur ce site avec en ce moment une offre promotionnelle  !!! 10% sur la commande :

 

 

Alizée Référentiel

Edito: La polémique Quentin Mosimann sur Influence…

 

Suite à plusieurs mails négatifs, quelquefois haineux, parfois distrayants…nous avons voulu réagir sur Influence. La raison est que nous tenons à avoir une totale transparence avec nos weblecteurs et en profitez pour répondre ouvertement aux détracteurs. Personne ne fait l’unanimité, ni les médias ni les artistes, ce serait d’ailleurs dommage d’être parfait. Personne ne l’est.

 

Depuis le lancement du jeu Stop ou Encore, Les votes prouvent le succès de ce jeu. Cependant, il semble que la présence de Quentin Mosimann dérange. Certains courriers nous critiquent vivement parce que nous parlons (trop) de ce jeune artiste. D’autres en ont marre de le voir, nous lui consacrons trop de temps, trop d’articles…

 

Qu’a donc fait Quentin Mosimann pour mériter de telles réactions? En fait, il n’a rien fait. C’est un artiste qui mérite au même titre que d’autres sa place dans un univers musical français qui ne bouge pas beaucoup. Quentin n’a pas volé sa victoire à La Star Academy. Si des gens ont voté pour lui, c’est qu’il plait.

 

Lors du lancement d’influence, Prue a pris la position de soutenir Quentin Mosimann. C’était un choix pas une obligation. Nous l’avons fait parce que ce garçon malgré le peu de promo, avait su séduire un public et créer avec ses fans, un lien très fort. Son respect pour son public, est également un élément déterminant dans notre choix. A ce jour, Quentin a toujours été disponible et a toujours répondu favorablement à nos demandes d’interviews ou de concours. On ne peut pas en dire autant de tous les artistes.

 

Ce qui nous est reproché est de consacrer trop d’articles à Quentin. D’être un site dédié à Quentin, d’être presque dévoué qu’à lui. A ces critiques, nous répondrons simplement que nous ne parlons pas tous les jours de ce jeune homme. Il est clair que nous en parlons lorsqu’il a une actualité. Au même titre que nous parlons des artistes qui en ont. C’est vrai, nous ne parlons pas de Nicole Van HUUT, caissière dans une grande surface et qui chantonne dans sa cave, Pourquoi? Parce que nous ne connaissons pas de Nicole Van HUUT…et qu’il n’y aurait pas grand intérêt à parler d’elle si elle existait. Nous aimerions prendre la peine de parler des nouveaux talents, mais nous  ne sommes pas le jury de La Nouvelle Star, et nous ne parcourons pas la France et les autres pays à la recherche de nouveaux talents. Nous avons des coups de coeur et nous en parlons dès que possible, là encore, dès qu’il y a une actualité. On ne va pas inventer des actualités pour parler d’inconnus. Lorsque nous recevons des mails de personnes voulant nous parler de leur passion pour la musique ou pour le chant, nous écoutons, nous nous renseignons et nous observons. Nous contactons aussi dès que la demande est réalisable ou lorsque nous constatons qu’il y a une demande auprès du public et de nos lecteurs. Nous ne sommes pas producteurs. Lorsqu’un chef de produit nous parle d’un artiste à découvrir, nous essayons de voir si on peut faire un article. C’est souvent le cas mais encore faut-il qu’on nous parle de ces jeunes talents. On ne fait pas du porte à porte pour qu’on nous présente des artistes. Nous ne pouvons pas parler de tout le monde, hélas.

 

Apparemment, la présence de Quentin dérange dans le jeu Stop ou Encore. Faut-il donc stopper le jeu parce qu’une poignée de personnes n’aiment pas Quentin? RIDICULE…c’est un jeu. Ce n’est pas un article de presse mais un simple JEU. Le but est de voter pour son artiste favori ou pour l’artiste qu’on ne supporte pas. Lorsque nous avons lancé le jeu, Madonna et Quentin ont été choisi sur une longue liste et aussi pour l’audience, on ne s’en cache pas. Nous sommes un média, l’audience nous fait vivre, sans lecteurs, Influence fermerait ses portes. C’est le cas pour tous les médias. Que ce soit en kiosque ou sur le net. Influence ne vit pas de rentrées financières via la publicité donc il est vrai que nous avons un choix à faire lorsqu’on lance un tel jeu ou qu’on décide de parler d’un artiste ou d’un autre. Ca marche ou pas. Rien ne laissait supposer que Quentin remporterait un tel succès. Faut-il alors le condamner? L’artiste est soutenu par ses fans, faut-il les condamner? les fans des autres artistes peuvent en faire autant. Madonna n’a pas été soutenue, qu’en pouvons-nous? Annie Lennox est à son tour soutenue, il n’y a pas d’explications. Le jeu est juste là pour fidéliser mais aussi pour voir (sans conséquences) quels sont les fans les plus assidus, les plus fidèles. Bien sur que le fait que Madonna soit dégommée après 3 ou 4 semaines, ne veut pas dire qu’elle n’est plus la Reine de la pop. CECI N’EST QU’UN JEU…

 

Les anti-Quentin ont déjà prouvé qu’ils pouvaient le mettre en péril, ça arrivera peut-être…ou pas. Influence grandit, pour évoluer, il faut de nouvelles rubriques, des concours intéressants (et nous pensons faire plaisir à un grand nombre de weblecteurs avec les concours déjà proposés sur le site et au vu des réactions). Il est intéressant de proposer un jeu, qui dans la toile, est un petit échantillon.

 

Tous les médias ainsi que les artistes essuient des critiques, elles font avancer lorsqu’elles sont constructives pas lorsqu’elles dénigrent, salissent gratuitement. Nous savons que quelques personnes mal intentionnées, se croyant de grands médias voire de grands journalistes, font une campagne pour salir Influence. Le but? On ne sait pas très bien. Nous ne sommes pas un média dangereux, nous ne parlons pas de politique, nous ne montrons pas les fesses de X ou d’Y, on ne s’intéresse pas à qui couche avec qui, et notre style n’est certes pas intello branché à 10 balles mais il y a de la place pour tout le monde quand on fait un travail généreux, sincère, sans tricher avec les gens. C’est la raison de ce message sur Influence. Nous ne trichons pas et nous tenions à expliquer la situation.

 

Quentin Mosimann n’est pas le seul artiste dont on nous reproche de parler, il est peut-être celui dont les messages sont les plus virulents mais nous avons le même cas de figure avec Jeremy Amelin, Lestat et j’en passe. Ne croyez pas que les grandes stars sont épargnées: Céline Dion, Mylène Farmer ou encore Madonna sont également citées. Nous pensons cependant, qu’Influence, parle de bien plus de personnalités que celles dont on nous limite. Il y a un vaste choix d’articles aussi bien sur le cinéma, sur la TV, sur la musique. Les différentes interviews prouvent aussi le respect des artistes pour le site. C’est un long travail et malgré les deux/trois ploucs qui dénigrent, ça ne changera en rien notre passion au sein d’Influence.

 

Fallait-il ne rien dire? Non car nous estimons que vous méritiez de savoir l’envers du décor. Que nous continuerons a soutenir Quentin Mosimann, pour ceux qui ne l’aiment pas, il y a d’autres articles à lire sur le site et pour les plus « extrêmes », il y a bien d’autres médias sur la toile. Pour les pseudos journalistes, je crois qu’il y a mieux à faire que de dénigrer les autres, balayer devant sa porte est un bien meilleur exercice.

 

Chaque site à son identité, chacun est libre d’aimer ou pas, de nous aimer ou pas. Nous continuerons notre travail car nous savons que vous êtes nombreux à nous aimer, nous savons qu’il y a de nombreux artistes qui apprécient notre travail. Nous ne salissons personne car nous estimons trop la valeur humaine que pour s’abaisser à salir le travail des uns et des autres. Quelle perte de temps et d’énergie.

 

Continuez à aimer Influence car nous continuons notre mission, informer sur l’actu ciné, TV et musicale. C’est ça qui est passionnant et pas les dérives de certaines personnes. Si elles prennent leur pied à salir, à jalouser, à critiquer, le travail des autres alors tant mieux pour elles, on n’a que le plaisir que l’on se donne.

 

Enfin, ce coup de gueule est unique, nous n’allons pas alimenter le site de cette manière. Nous tenions à vous informer et étant fait, nous pouvons passer à autre chose. Oui Quentin Mosimann aura toujours sa place sur le site au même titre que les autres artistes. Nous ne sommes nullement en crise, il n’y a aucun départ au sein de la rédaction, il n’y a pas un manque de motivation et nous serons toujours fidèle à notre poste.

 

Soutenez Influence en parlant du site sur vos pages Facebook, à vos amis, en vous inscrivant à la newsletter, en participant aux différents concours. Ce site c’est aussi le vôtre! Merci pour votre fidélité et pour tous vos messages.

 

N’hésitez pas à nous rejoindre sur Facebook! 

Shy’m: Elle dévoile la pochette de son nouvel album

 

La protégée de K-Maro, vient de dévoiler sur son site officiel, la pochette et le titre de son 3ème album, Prendre l’Air.

Un opus qui est porté actuellement par un premier extrait efficace, Je Sais, qui passe peu en radio.

 

L’album sera disponible dans les bacs des disquaires dès le 14 juin 2010. Il devrait être différent des deux premiers albums couronnés de succès, Mes Fantaisies et Reflets. Deux albums qui ont permis à la chanteuse de se faire une place dans l’univers musical français.

 

Ne comptez pas sur Shy’m pour vous en dire plus sur ce nouvel opus. Elle ne dira rien! laissant la surprise pour la sortie du disque.

 

Je sais, a été mis en rotation radios, le 22 mars 2010 et vous pouvez le télécharger sur les plateformes de téléchargement légal.

Pony Pony Run Run: Le succès est au rendez-vous!

 

Le groupe electro/pop français, Pony Pony Run Run, commence à se faire un nom et une belle place dans le paysage musical en France. Leur premier opus, devenu presque culte, You Need Pony Pony Run Run, vient de se retrouver Top 17 des meilleures ventes d’albums avec un saut de 51 places. C’est le meilleur classement pour le groupe depuis la sortie du disque en 2009.

 

L’album s’est vendu à plus de 40.000 exemplaires, un bel exploit pour un premier album, sans grande promo. Une réussite qui aura été remarquée et consacrée par une Victoire de la Musique. Le premier extrait, Hey You, a bien porté le disque.

 

Parti en tournée, le groupe a ainsi joué à guichets fermés et sera passé pa rla mythique salle de La Cigale à Paris. Réfléchissant déjà à un prochain album, qui sera mis en route dès novembre 2010, les PPRR, seront en tournée d’été et passeront par plusieurs festivals avant de donner un rendez-vous important à leur public au Zénith de Paris, le 12 novembre 2010. Les places sont en vente au prix unique de 33 euros.

 

En comptant les festivals, le groupe français aura joué devant près de 250.000 spectateurs. Ils poursuivront leur tournée cet automne pour une quinzaine de dates en France, dans de grandes salles ou Zéniths.

 

Walking on a Live, est le second extrait de l’album.

 

Sophie Ellis-Bextor:Elle engage la crème des producteurs

 

Dévoilée par son tube, Murder on the Dancefloor, Sophie Ellis-Bextor, a connu par la suite une carrière en dent de scie. Pour la star anglaise pop glamour, il était temps de revenir sur le devant de la scène. Pour se faire, c’est le DJ, Junior Caldera, qui lui propose un single, Can’t Fight this Feeling, taillé sur mesure pour les clubs. Un titre très dancefloor.

 

Préparant son nouvel opus, Straight To The Heart, Sophie a réussi à séduire le duo de producteurs, Xenomania, qui vient de travailler sur l’album de Christina Aguilera, Bionic.

 

L’album est attendu courant de l’année 2010 et sera pop/électro.

 

En écoute, le single Can’t Fight This Feeling: