fbpx

undefined

Henri Salvador s’est éteint ce mercredi matin, c’est une annonce de sa maison de disques qui vient de nous être envoyée. Le chanteur français était monté sur scène à Monaco le 18 juillet 2007 pour fêter ses 90 ans.

Il avait composé et interprété d’innombrables succès populaires tels que « Syracuse », « Une chanson douce », « Zorro est arrivé », « Le lion est mort ce soir », « Faut rigoler », « Juanita Banana », « Le Travail, c’est la santé » en 2002, il revenait avec l’album « Chambre avec vue », un succès. Né le 18 juillet 1917 à Cayenne (Guyane), il avait fait ses adieux à la scène au Palais des Congrès à Paris en décembre 2007, au terme d’une carrière d’une longévité et d’un éclectisme exceptionnels. Un long parcours qui lui tenait à coeur.

Formé à l’école des grands musiciens noirs américains et de Django Reinhardt, c’était un guitariste accompli mais aussi un artiste multiple: « J’ai fait du jazz, des sketches, des chansons drôles, des comptines, du music-hall, de la télévision », aimait-il répéter. Avec Boris Vian, il avait introduit le rock en France (« Rock Hoquet », 1957) et composé quelques perles dont « Rock and roll mops » et « Le blues du dentiste ». Il voulauit toujurs avoir l’image d’un artiste généreux et souriant en toute circonstance malgré certaines critiques, il conservait un moral d’acier.

Son dernier album « Révérences » est toujours disponible.

Influence lui rend hommage aujourd’hui avec un clip dans lequel Henri chante en duo avec Dorothée: