Les Spice Girls: Elles annulent la deuxième partie de leur tournée

spice_girls02_1024-copy-756423.jpg

Les Spice Girls, qui sont actuellement aux Etats-Unis pour leur tournée qui se voulait triomphale « The Return of The Spice Girls », viennent d’annoncer qu’elles en annulaient la dernière partie ! Les filles épicées ne se déplaceront donc pas en Australie, en Chine, en Afrique du Sud et en Argentine.

Voici le communiqué officiel : « Malheureusement, la tournée doit se terminer à la fin du mois de février à cause d’engagements familiaux et personnels pour Emma, Geri, Mel B, Melanie C et Victoria. En juin dernier, il était question de concerts en Australie, en Chine, en Afrique du Sud et en Argentine. Mais à cause de l’incroyable succès en Angleterre et aux Etats-Unis, ainsi que de la logistique qu’implique une production de cette ampleur, il était impossible de tout caler. Tandis que les filles se préparent à retrouver une vie de famille normale et que leurs enfants reprennent les cours, elles étudient toutes les options possibles. Qui sait ce que l’avenir réserve ! »

Les  quatre filles ont tenu à s’exprimer : « Nous avons passé des moments incroyables ces trois derniers mois. C’était phénoménal de se retrouver ensemble et de revoir nos fans. Nous tenons à remercier toutes les personnes qui sont venues nous voir. Il y a eu tellement de bons moments que nous savons qu’il sera dur de nous séparer après Toronto. Nous sommes vraiment désolées si nous n’avons pas eu la chance de vous voir cette fois-ci. Nous avons toutes d’autres engagements dans nos vies en ce moment, mais qui sait ce qui peut se produire à l’avenir ».

Une déclaration malgré tout très surprenante vu que cette tournée avait été préparée des mois à l’avance. Que peuvent-elles donc avoir comme autres engagements? Prendre le prétexte des engagements familiaux et personnels c’est une facilité. Les mauvaises langues diront que le succès de ce retour est loin d’être phénomènal comme elles auraient voulu qu’il soit. Le semi-succès de leur Best Of, sorti presque dans l’indifférence générale, n’a pas du leur remonter le moral. Mais qui sait ce qui peut se produire à l’avenir, comme elles disent.

Publicités

Les Experts: La 7ème saison enfin sur TF1 dès ce dimanche

Les-Experts.jpg

Depuis quelques temps déjà, TF1 semble perdre de sa suprématie, la chaîne est parfois malmenée dans les audiences. Ses séries policières françaises semblent perdre quelques points, la Star Ac chute et d’autres programmes ou séries n’accrochent pas le public. Il était donc grand temps de sortir l’artillerie lourde et faire à nouveau appel aux Experts de l’audimat: Les Experts Las Vegas.

Dès aujourd’hui, 03 février 2008, TF1 proposera tous les dimanches à 20h50 la septième saison inédite de la série américaine Les Experts. La chaîne proposera trois épisodes inédits. Les téléspectateurs retrouveront Grissom et Catherine qui devront élucider le meurtre d’une femme dont le corps a été retrouvé au Cirque du Soleil par l’un des artistes.

Dans cette saison, Grissom et son équipe affronteront notamment le « tueur aux maquettes », un serial killer qui reproduit en miniature les scènes de crime. La liaison entre Grissom et sa collaboratrice sera également mise à jour d’une manière dramatique… épisodes à ne surtout pas rater.

Britney Spears: Son père s’occupera de ses biens

undefined

La chanteuse Britney Spears, hospitalisée à la demande de son psychiatre, a été placée sous curatelle vendredi par une juge de Los Angeles qui a temporairement confié l’autorité sur la chanteuse américaine à son père et à un avocat. Cette décision donne à Jamie Spears une autorité quasi totale pour s’occuper de sa fille de 26 ans et gérer ses biens. Pour le juge, la jeune femme n’est plus apte a s’occuper de ses affaires.

Ce genre de procédure est typiquement entrepris lorsqu’un tribunal estime qu’un individu majeur est incapable de prendre soin de lui-même. Britney Spears, dont les frasques défraient la chronique depuis sa séparation d’avec son mari à l’automne 2006, a été placée jeudi matin en observation pour 72 heures au centre médical de l’UCLA dans l’ouest de Los Angeles, dans une unité psychiatrique réservée aux personnes posant un danger aux autres ou à elles-mêmes.

Il est strictement interdit de l’approcher
Le psychiatre de la chanteuse avait contacté la police de Los Angeles afin de faciliter le transfert de sa patiente, pourchassée sans relâche par les paparazzi. Saisie en urgence par les parents de Britney Spears, Jamie et Lynne, qui sont divorcés, la juge Reva Goetz a pris cette mesure de curatelle à titre temporaire, dans l’attente d’une nouvelle audience lundi.

Elle a par ailleurs interdit à l’imprésario de la chanteuse, Sam Lutfi, de s’approcher de la vedette. Souvent vu au côté de Spears lors de mêlées de photographes, Sam Lutfi a vu sa personnalité passée au crible dans les médias alors que les parents de la chanteuse l’auraient accusée de mettre en péril la santé et les biens de leur fille. A tort ou a raison, il est pour le moment le parfait bouc-émissaire, il en faut bien un.

Capable?
Avant l’audience de vendredi, M. Lutfi avait critiqué la famille Spears au sujet de leur volonté de prendre le contrôle de la vie de leur fille. « Je suis contre. Britney est parfaitement capable de gérer sa santé », avait-il dit. « On penserait qu’à un moment pareil, la famille serait à l’hôpital pour prendre soin de sa fille, plutôt que de se battre pour de l’argent. C’est bien triste », avait-il ajouté.

Décadence
Depuis plus d’un an, Britney Spears a enchaîné les revers artistiques, judiciaires et personnels. La chanteuse et Kevin Federline, son ex-mari, sont engagés dans une longue bataille judiciaire pour la garde de leurs enfants, Sean Preston, 2 ans, et Jayden James, 1 an. En octobre dernier, un juge avait limité son droit de visite parce qu’elle avait refusé de se soumettre à un test de dépistage de drogue.

Début janvier, la chanteuse avait déjà dû subir des examens médicaux à la suite d’une interpellation par la police liée à la garde de ses enfants. Et la semaine dernière, Britney Spears a essuyé un nouveau revers en justice en se voyant refuser des visites à ses enfants, dont elle avait auparavant perdu la garde à titre temporaire, après avoir encore une fois manqué un rendez-vous au tribunal. Son comportement pourrait lui être préjudiciable à long terme, alors qu’un procès doit se tenir un avril pour décider de façon définitive qui aura la garde légale des deux petits garçons. En a -t-elle seulement conscience?