fbpx

Kevin Riley fait partie de ces artistes que nous suivons sur Influence. Nous avons consacré plusieurs articles sur ce jeune artiste, l’occasion aujourd’hui de le retrouver et de prendre de ses nouvelles. Sa musique, ses projets…

Bonjour Kevin alors depuis la rentrée que deviens-tu ?

Un chanteur, comédien, réalisateur et producteur avec toujours autant de projet, qui se concrétise de plus en plus à mon plus grand bonheur. Et toujours en indépendance. Et avec une communauté qui s’agrandie de jour en jour.

Peux-tu nous parler de tes projets ?

Ces derniers mois ont été très productif. J’ai réalisé énormément de vidéos, des reprises mêlés à des petits courts-métrages. Pour chaque projet j’ai fait en sorte de sortir de ma zone de confort. De nombreuses vidéos vont arriver prochainement. Je travaille aussi sur mon deuxième single qui sera accompagné d’un clip cinématographique. Un énorme projet que je lance via KissKissBankBank qui est une plateforme de financement participatif. Un nouveau défi pour moi que je compte bien réalisé.

Le confinement est sur toutes les lèvres comment as-tu vécu ce confinement ?

Je l’ai très bien vécu car je suis sans cesse dans la création. Je suis très inspiré. Ayant mon studio d’enregistrement à la maison cela me facilite énormément. Je pense énormément aux personnes seules, qui se sentent délaissées, oubliées. Il nous faut dans cette épreuve s’unir.

Ce virus chamboule un peu tous les projets et met à mal le monde des artistes, que ressens-tu toi qui est un artiste indépendant par rapport à cette « privation » de culture ?

C’est compliqué mais pas irréversible, il faut sans cesse se réinventer, trouver des moyens de partager nos projets artistiques de toutes les manières possibles. Il ne faut pas renoncer ! Et je pense que c’est dans ces moments là que l’on doit avoir cette force de s’accrocher à nos passions. C’est dans ces moments là que nous devons la faire se manifester. Je profite de cette tribune pour envoyer de la force à tous les artistes qui galèrent, qui commencent à perdre espoir. Quoiqu’il arrive vous le savez au fond de vous, vous êtes fait pour ça ! Accrochez-vous ! À tous les artistes, les techniciens, les intermittents, force à vous !

Cette pandémie t’a-t-elle donné envie de parler de ce que tu vis, de ce que les artistes vivent dans un texte de chanson par exemple ?

Bien sûr, et j’ai déjà commencé depuis quelques mois à travers des petits courts-métrages où j’y pose des mots sur mes maux, des reprises de chansons que je ne reprends pas par hasard. Il y a tellement de manière de s’exprimer, la créativité n’a pas de limite.

Solitaire, ton premier single en date, a eu de jolies critiques, c’est important pour toi de lire des messages aussi encourageants? Qu’est-ce qu’on ressent en tant qu’artiste mais aussi en tant qu’être humain ?

Solitaire c’est mon premier petit bébé. C’est toujours avec une grande émotion quand je découvre les retours que je reçois sur mon premier titre et sur mes projets en général.

Que peut-on te souhaiter pour les prochains mois ?

De la visibilité pour mon travail !!! Que je réussisse ma campagne de financement participatif KissKissBankBank. Encore de nombreux projets pour la télévision. Et bien plus encore…!

Merci Kevin pour ce moment et n’oublie pas que tu es toujours le bienvenu sur Influence.

Merci Influence Le Site ! Merci pour votre accueil et pour votre présence au fil des années. À très bientôt !

%d blogueurs aiment cette page :