Pour ceux qui ne le savent pas encore, Anne Paceo, est une batteuse, elle fait donc de la batterie et l’artiste n’aime pas les cases. Elle n’a pas envie de s’enfermer dans un style. Son nouvel album, Bright Shadows, en est une nouvelle preuve. Les 9 titres nous font voyager entre sonorités pop, folk, jazz, electro et soul. 9 ambiances où on naviguent avec plaisir.

Le disque est disponible sur le label, LABORIE JAZZ, et est sorti en janvier 2019. Il s’agit du 6ème album pour Anne. Sur ce nouveau projet musical, elle s’est investie à 100% puisqu’elle est créditée sur toutes les compos du disque.

Entourée de ses 3 copains musiciens, le guitariste, Pierre Perchaud, le saxophoniste/clarinettiste, Christophe Panzani et du claviériste, Tony Paeleman, le quatuor a été rejoint par deux voix, celles de Florent Mateo et de Ann Shirley.

Si l’album est défendu par son titre phare, celui qui lui donne son nom, on retiendra un autre extrait, Nehanda. Un titre qui rend hommage à Nehanda Nyakasikana, médium du peuple Shona, elle est considérée comme la mère de l’indépendance du Zimbabwe. Inspirée par cette femme de caractère, cette guerrière, Anne a inventé une langue imaginaire pour lui rendre hommage.

Anne et son équipe seront en concert le 15/06/19 à la Philharmonie de Paris.

%d blogueurs aiment cette page :