fbpx

 

Mutine, rappelez vous…nous vous faisions part de notre coup de coeur pour ce duo Cannois avec leur premier single « Fille ou garçon » en avril dernier. Et le succés était au rendez vous : 400 000 vues sur le web. Incontestablement l’un des tubes de l’été.

 

Petite présentation pour rappel :

Mutine, c’est la rencontre de deux adolescences, un jour d’automne, au lycée, des années plus tôt.  Des mots échangés (si peu), un sourire, des regards et enfin, un jour, Silvio qui vient s’asseoir à côté de Manon et qui ne repart plus. L’évidence pour qui les observe

 

Premier album. Tout donner. Se nourrir des sonorités actuelles et puiser dans les souvenirs troubles de son adolescence, voilà le secret d’un tube comme « Fille ou Garçon ». On danse sur le refrain la nuit, en boîte, dans le noir, dans le ton, quelque soit l’abandon, pourvu qu’il soit le bon. Un hymne à la tolérance, une des fondations du groupe : l’amour. L’amour inconditionnel, quelle que soit la personne de son choix. Et puis on découvre d’autres paroles au petit matin, des paroles plus intimes, plus dramatiques. Il y a décidément plus d’un paradoxe dans Mutine. Un cocktail siroté avec fronde, en terrasse, au soleil : deux doigts d’impertinence, un zeste d’insouciance, la fougue des 20 ans…laissant un goût sucré de bienveillance et de respect de l’autre.

 

Une journée de travail habituelle à Cannes : elle lui raconte ce qu’elle a entendu ou lu, il l’écoute en silence. Elle a envie d’un son particulier pour coller à l’émotion ressentie. Il comprend, il hoche la tête. Elle lance quelques mots, esquisse le début d’un titre. Peu à peu, la complicité musicale rejaillit. Silvio se lève soudain et fait naître un son de son ordinateur. Manon ferme les yeux. Elle fredonne. Sans parler, juste en croisant les regards, en quelques heures, voilà une chanson qui se construit. Ces deux-là sont en osmose dans le seul endroit où personne n’ose venir les déranger : leur studio. Duo méditerranéen, passionnel, parfois le vent souffle aussi au milieu d’une séance de travail : Manon reconnaît que de leurs différences naissent les sessions les plus productives.

 

Aujourd’hui, l’album se construit, petit à petit. 

Dans l’attente de la sortie, un nouveau single vient d’être envoyé aux radios :« Pose tes mains ». Un brin d’électro, une voix douce, enivrante, et surtout : une âme dans ce morceau. Un second coup de coeur. Et nous pesons nos mots. Ecoutez les leur… 

%d blogueurs aiment cette page :