d8c5b80215ef11e1b82f9af57c99f8a6

 

Pour son nouveau film, The Lady, Luc Besson rend un hommage à une grande figure féminine, Aung San Suu Kyi, leader de l’opposition birmane qui sera assignée à résidence durant 15 ans.

 

Prix Nobel de la Paix en 1991, ce symbole devenu presque une icône est en semi-liberté depuis novembre 2010. Si c’est un visage mondialement connu, elle reste une femme secrète. Le réalisateur a voulu dévoiler qui était cette femme dont l’image est assez dure. Elle est d’ailleurs surnommée l’Orchidée d’acier.

 

C’est l’actrice asiatique, Michelle Yeoh, qui est à la base de ce projet. l’actrice a pu rencontrer Aung San Suu Kyi, pour qui elle voue une grande admiration.

 

Bien au delà de ce combat pour le droit à une démocratie, The Lady raconte aussi l’histoire d’amour hors du commun entre cette femme et son mari, Michael Aris, un anglais, qui soutiendra sa femme dans son combat. Elle sacrifiera son bonheur mais leur amour ne cessera jamais de briller. Rien pourtant ne fera vaciller l’amour infini qui lie ces deux êtres, pas même la séparation, l’absence, l’isolement et l’inhumanité d’une junte politique toujours en place en Birmanie.

 

Fresque épique, le film bénéficie d’un bande son originale, puissante et émouvante. Composée par Eric Serra, dont c’est la 13ème collaboration avec Luc Besson, la musique joue un rôle important dans ce film. Le compositeur arrive à transmettre les différentes émotions ressenties par les personnages en musique.

 

Après Le Grand Bleu, Subway, Léon, Nikita, Eric Serra signe une nouvelle fois une musique exceptionnelle qui sert à merveille un film qui raconte un destin fabuleux où l’amour est une force qui guide les pas d’une femme courageuse et remarquable.

 

The Lady, la Bande Originale du Film, est disponible en digital et dans les bacs des disquaires dès ce lundi 28  novembre 2011. Le film sera sur les grands écrans dès mercredi 30 novembre.

 

 

%d blogueurs aiment cette page :