fbpx

transformers3

 

En pleine semaine de la fête du cinéma , encore une fois la programmation n’est pas terrible .Après , on se plaindra d’une fréquentation en berne mais on ne nous offre pas trop de choix ! Pourquoi la semaine prochaine tant de « gros » films sortent . C’est à n’y rien comprendre ! Il n’y a que deux films qui vont bénéficier de cette fête à coup sur ! 

 

«Transformers 3 » 

 

La franchise a toujours bien fonctionnée (aidée par une sortie toujours judicieuse) et c’ est toujours aux alentours des deux millions que le film termine sa carrière. Certes , le second opus avait déçu les fans de la première heure : trop confus, trop brouillon ! Mais , le réalisateur Michael Bay , l’a promis ; celui ci est une sorte de retour aux sources ! Pour ce qui est du pitch , il est toujours très simple puisqu’on attend pas forcement une trop grande réflexion dans ce genre de film . Un évènement mystérieux lié à notre passé vient d’être découvert ! C’est la guerre qui se profile et pour protéger notre terre même l’aide de nos amis transformers n’est peut être pas suffisante . Nous connaissons le chapitre , des poursuites , des explosions, des cascades à tout va . C’est la Paramount qui a exigé une 3D que Michael ne voulait pas forcement , il s’est plié à ses directives avec l’aide  de Vince Pace qui avait travaillé sur l’  » Avatar   » de James Cameron  . Est ce que la 3 D mettra plus en exergue les effets speciaux en nous en mettant plein la vue ou est ce  juste pour en mettre plein le tiroir caisse ? On verra ca à l’usage ! La grande nouveauté de cet opus est la disparition de la sublime Megan Fox au générique . En effet , elle avait tenu des propos sur le second opus et sur le réalisateur qui ont fait mouche car elle ne fut pas contactée pour ce troisième opus . Ne vous inquiétez pas , Shia Labeouf (qui jetterait l’éponge en cas d’un 4 eme opus ) aura une nouvelle femme à sauver en la personne de Rosie Huntington Whiteley pour son premier film ( égérie de Victoria’s secret ) . Le casting peut aussi se targuer d’avoir messieurs John Malkovich , John Turturro et madame Frances Mac Dormand  ( habitués des films des frères Coen ) ainsi que les fidèles de la saga : Tyrese Gibson Josh Duhamel Kevin Dunn et Julie White  auxquels on ajoutera  les petits nouveaux : Patrick Dempsey ( docteur mamour de  » Grey’s anatomy «  ) et Ken Jeong ( » Very bad trip 2 «  ) . Voila donc un film grand public qui va attirer la foule pour cette fête du cinéma ! Allez vous en mettre plein les mirettes et sauver notre monde ! 

 

«Les Tuche » 

 

C’est déjà le 4eme film du comparse de Kad Merad , Olivier Barroux qui a connu de jolis succès avec  » L’italien « ,  » Safari «  ou  » Ce soir , je dors chez toi «  . Le premier jet du script écrit par Philippe Mechelen date de l’époque du  » Burger quizz  » et on a reproposé le projet à Olivier qui l’a accepté d’emblée . Retravaillé avec la collaboration de Chantal Lauby , le scenario a été rapidement finalisé . Encore fallait il trouver le couple qui allait porter cette famille ! C’est Jean Paul Rouve , qui a travaillé à deux reprises avec Olivier dans  » Mais qui a tué Pamela Rose ? « et dans le premier film d’Olivier  » Ce soir , je dors chez toi  » , qui campera le rôle principal du père de la famille Tuche .Pour le look , Olivier a fait appel à  « photoshop » en y ajoutant une perruque et  une moustache à  une photo de Jean Paul et hop le look était trouvé ! Pour l’accent , Jean Paul y a mis un peu de son personnage  de « Radio bière foot  » qu’il interprétait avec la bande des  » Robins des bois «  . Le reste de la famille est interprétée par Isabelle Nanty ( pour la mère , qui a retrouvé son accent de l’est de la France , région d’où Isabelle est originaire ) , Sarah Stern ( la fille Tuche , déjà aperçue dans  » Ce soir , je dors chez toi  » ) , Theo Fernandez ( le fils Tuche , déjà vu dans  » Le village des ombres «  ) , Claire Nadeau (la grand mère , égérie de l’équipe de Collaro dans les années 80 ) . Le tableau familial est planté , cette famille , ayant pour  devise  » Un pour Tuche , Tuche pour un  » , vit difficilement de maigres revenus mais ils sont heureux ! Le destin va frapper à leur porte car ils vont être les heureux gagnants d’une somme colossale à  » L’euroloterie  » . Bonjour la nouvelle vie ,Cathy a toujours rêver de vivre à Monaco , ils décident d’aller s’y installer . Mais , ils se heurteront à de nombreux problèmes d’intégration ! Ils devront alors se faire accepter, changer leurs habitudes sans pour autant changer leur personnalités . Ce qui ne sera pas chose facile .Le film n’ayant pas été présenté à la critique , on ne peut émettre d’avis . Certes , la bande annonce est caricaturale et grossière mais elle nous fait esquisser quelques bons sourires ! Alors , à l’heure de la fête du cinéma , 3 euros pour voir une comédie sympa qui va muscler nos zygomatiques , c’est pas cher payé alors profitez en !   

 

« My little princess »

 

Pour son premier film , la réalisatrice , Eva Ionesco , a décidé de parler de quelque chose qu’elle connait bien : sa vie ! En effet , celle ci a vécu une enfance traumatisée par une mère autodestructrice , célèbre photographe des années 70 ayant utilisé sa fille comme modèle avec des poses des plus suggestives . Certes , il fallait avoir le cran de repartir dans ses souvenirs même si celle ci admet une part de fiction dans son film . Le pitch est simple : Hannah et Violetta forment un couple hors du commun : mère insaisissable et fille en quête d’amour maternel , artiste fantasque et modèle contre son gré . La  vie paisible de Violetta ,âgée d’une dizaine d’années , habitant  tranquillement avec sa grand mère ,  va être bouleversée par l’ouragan Hannah ,sa mère qui décide de l’emmener dans le milieu branché parisien pour poser comme modèle pour elle ! L’une des difficultés de la réalisatrice a été de pouvoir filmer la photographie mais elle pense y être parvenue . C’est aussi parce qu elle l’admire depuis son enfance qu’elle propose le rôle principal à Isabelle Huppert , qui s’est imprégnée du rôle de la mère avec le talent qu on lui connait ! Son look a été étudié à la loupe , il s agira d un mix entre les costumes à la Bette Davis tout en arborant une chevelure d’un blond platine étincelant à la Marilyn Monroe , qu’arborera sa petite fille également . C’est parmi plus de 500 figurantes que fut trouvé la jeune Anamaria Vartolomei saisissante de professionnalisme . On pensera forcement à  » La petite «  même si le thème en est différent mais la pédopornographie de l’époque évoque chez nous un véritable malaise .Les critiques soulignent une interprétation impeccable de Madame Huppert qui , encore une fois , étonne et surprend . Belle prestation soulignée également de la jeune fille . Pour la suite , ils sont plutôt mitigés sur le film ou les rapports mère-fille sont subtils et mis en avant mais malheureusement la psychologie de ces deux personnages reste en surface et on aurait aimé  davantage de profondeur . Voila donc un film sortant des sentiers battus , original et sulfureux qui pourrait bien trouver son public !  

%d blogueurs aiment cette page :