fbpx

cesars2011unpalmarespleindesurprises78670w250

 

On ne change pas une équipe qui gagne et cette 36 eme cérémonie des Césars fut comme les autres : PLOMBANTE ! C’est pourtant la sublime Jodie Foster qui a ouvert les hostilités dans un français parfait  rendant un superbe hommage au cinéma français un peu gâché lorsqu’on a aperçu le prompteur qu’elle lisait .Première idée originale avec l’arrivée de Jean Rochefort pour l’élection du maitre de cérémonie …C’est , bien sur , Antoines De Caunes qui remporte le trophée et qui nous lance un petit film dont les américains ont le secret ! Joli moment que de voir Antoine interagir dans les films cités cette année  .On se met à réver que le modèle américain va être suivi pour une  meilleure soirée .Hélas , ce ne fut qu’un éclair de petit génie car on est vite revenu aux jeux de mots , aux commentaires politiques  , aux vannes qui tombent à plat ,le tout devant un parterre aussi chaud qu’une banquise de l’Antarctique .

 

Les gagnants de la soirée :-The ghost writer 4recompenses dont réalisateur pour Roman Polanski

 

 Des hommes et des dieux :3 récompenses dont meilleur film et Michael Lonsdale(second rôle)

 

Gainsbourg , vie heroique :3 récompenses dont Eric Elmosnino (meilleur acteur)et meilleur premier film

 

Le nom des gens 2belles récompenses :meilleur scenario et Sara Forestier (meilleure actrice)

 

Ainsi que Anne Alvaro(« Le bruit des glaçons » second rôle féminin) et meilleur film étranger pour « The social network »(avant gout des oscars)

 

A moi de décerner mes propres césars  de la soirée :

 

 -César de la bulle de fraicheur :Sara Forestier , vraiment surprise d’avoir gagné , n’ ayant rien préparé!Elle arrive avec des rires et des larmes plein la voix .S’adresse directement au remettant à Francois Cluzet en lui disant qu’elle est super fan ! Elle remercie qui de droit et termine par une phrase du style … »je sais que c’est con mais j’ai envie de le dire …dans le film :je joue un pute politique , je n’y connaissais rien à la politique et en plus j’étais vierge  » et elle part dans un éclat de rire …

 

-César de l’émotion :la jeune et belle Leila Bekti , émue aux larmes , trébuchant en arrivant en bas des marches et cachant son joli décolleté .Ses mains tremblaient ,ainsi que son corps tout entier  .Elle est superbe et son amie Geraldine Nakache l’est tout autant

 

-César du plus long discours : Edgar Ramirez(espoir masculin « Carlos »), qu’il avait préparé sur son blackberry(bonjour la pub!)

 

-César de la honte d’être français : Antoine De Caunes pour son hommage à Quentin Tarentino en mêlant des « fuck » à tout va et lui disant que fuck signifie phoque …et voila qu’un phoque arrive sur scène …je sais c’est du second degré mais j’ai trouvé ca consternant.

 

-César du mal placé :après un hommage émouvant de Bernard Giraudeau , on enchaine avec un « western français » des plus ridicules sur scène, qui avait pour mission de voir les petits métiers autour de la création d ‘un film. 

 

-César de la camaraderie :Roman Polanski .On avait bien compris lors des évènements judiciaires dudit réalisateur que les artistes  étaient solidaire avec lui . Ils le prouvent encore le trophée du meilleur réalisateur.

 

-César du remake : Charlotte Le Bon avec son sketch sur la speakerine qu’ elle fait régulièrement dans « Le grand journal »

 

-César du bide : plusieurs gagnants Elie Semoun , Vincent Perez, Tomer Sisley , Virgine Effira 

 

-César de la mauvaise foi :L’académie des césars qui se targuait du nombre de comedies dans les nominations. Résultats:  rien pour « L’arnacoeur », « Potiche », « Tournée », »Mammuth » et« Tout ce qui brille « (1seul) .et bien sur, RIEN  pour « Les petits mouchoirs »!

-César des meilleurs remettants :Francois Damiens , même si le petit reportage n’était pas top , sa présence sur scène a été excellente avec un seul mot « Déception », il venait de rater le trophée et a fait une très belle prestation (impro ou pas? « pas besoin de prompteur moi !  » )et très drôle ( c’était rare ce soir) et  Valerie Lemercier qui a réussi à dérider  l’ assemblée (pas facile avec les liftings et botox des uns et des autres )                                                                                      

 

Bref, une soirée ou Florence Foresti , Gad Elmaleh ou Julie Ferrier nous ont manqués avec des scènettes qui faisaient rire .On attend de voir ce que les Oscars nous réservent dimanche avec James Franco et Anne Hataway 🙂 

%d blogueurs aiment cette page :