fbpx

Stéphane Henon, héros bien malgré lui de la polémique sur la violence dans la série!

 

On pourrait dire que Esprits Criminels, Les Experts et tous les dérivés, sont des séries jugées violentes mais on ne s’attend pas à un tel qualificatif pour la série de France 3, Plus Belle La Vie. Même si en regardant cette série populaire, on n’y croit plus trop à ce que la vie soit belle…

 

En tout cas, le CSA n’est pas content et juge deux épisodes trop violents pour la case horaire dans laquelle la série est diffusée. Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, n’a pas approuvé la diffusion des épisodes du 17 et 18 mars 2010, dans lesquels, un personnage de la série, en l’occurence, Boher, se retrouvait dans une fâcheuse situation…

 

La vie n’est vraiment pas tranquille au Mistral (quartier imaginaire où se déroule l’action du soap opéra français). Boher en a fait les frais récemment. Dans deux épisodes, Boher (interprêté par l’excellent Stéphane Henon), devait infiltrer un dangereux groupuscule d’extrême droite, La Flèche Blanche. Démasqué, il se retrouve ligoté à une chaise et doit faire face aux tortures par électrocution, infligées par le chef de cette bande.

 

Ces scènes de tortures ont été jugées trop violentes par le CSA, pour une diffusion sans signalétique à 20h10. Dignes des plus grandes séries policières américaines, ces scènes sont remises en cause. Statuant d’une part qu’elles méritaient une interdiction aux moins de 10 ans (catégorie II), l’organisme rappelle aussi à France Télévisions que les chaînes publiques « doivent privilégier une programmation familiale entre 6 heures et 22 heures ».

 

Il ne semble pas que les téléspectateurs se soient plaint. Est-ce pour autant normal ou la violence est-elle de plus en plus banalisée dans notre société?

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :