fbpx

C’est en ce 27 février 2010 que la grande famille du cinéma français s ‘est réunie au théâtre du Chatelet .Cette 35ème cérémonie des césars a été ouverte par une sublime présidente  Marion Cotillard avec un discours sur la liberté ! Puis, c’est au tour du couple  Valérie Lemercier et Gad Elmaleh d ‘ouvrir les hostilités avec un tango sensuel .La soirée est placée sous le signe de l’ amour et du sexe .Lors du discours inauguratif , quelques personnalités sont prise à partie comme Charlotte Gainsbourg , Harrisson Ford, Sigourney Weaver . Hélas , le soufflet retombe vite , des remettants pas très drôles , une salle très « molle » , des vannes qui tombent à plat et aussi des récompensés qui prolongent et prolongent leurs discours .Bref, comme à chaque fois, une déception!.

De plus , pas de grosses surprises « Un prophete «  de Jacques Audiart remporte tout et il repart avec 9 trophées .Deux records: celui de Tahar Rahim qui remporte le césar du meilleur acteur et celui du jeune espoir et celui d ‘Isabelle Adjani qui bat son propre record et repart avec son 5 eme césar sous le bras! Quelques beaux moments quand même avec la seule standing ovation pour Harrisson Ford (césar d’ honneur ) remis pas la splendide Sigourney Weaver .

Quelques petites perles qui ont diminué ce calvaire lol , la prestation de Marina Fois  , le duo Lemercier -Elmaleh s ‘en sort avec les encouragements (le tango ,la jalousie envers Sandrine Kimberlain , la chanson pour Jean Hugues Anglade qui n’a pas reçu le césar sur un air de « je t aime « de Lara Fabian.  une parodie sympa du « Petit nicolas » sur l’ identité nationale. Et puis ,le moment le plus savoureux , quand Vanessa Paradis vient remettre le césar du meilleur réalisateur et quand elle se rend compte qu’elle n’a pas l’enveloppe, elle se tourne vers Gad et Valérie qui lui rétorquent « ben non ,on ne te la donne pas de toute façon, tu dis la réponse que tu veux ! «  ce à quoi Vanessa réponds « mais non , c’était il y a longtemps , j’ ai grandi !« bon d’accord dit Gad mais je viens avec toi quand même et quand elle lui  souffle ce qu’ elle vient de lire , il retorque « ben non !!ce n’ est pas celui la ! » . Joli moments d ’emotions pour Mélanie Thierry et Isabelle Adjani (qui en a fait un peu trop :-().Bref, une soirée qui manque de rythme , de blagues et de participations de la salle  ! Mais quand va t on céder les clés de cette soirée à Florence Foresti !                                       


Voici les principales récompenses:  

Meilleur film

Un prophète – produit par Pascal Caucheteux, Grégoire Sorlat et Marco Cherqui, réalisé par Jacques Audiard
Meilleur réalisateur
Jacques Audiard pour
Un prophète
Meilleur acteur
Tahar Rahim dans
Un prophète

Meilleure actrice
Isabelle Adjani dans La Journée de la jupe
Meilleur acteur dans un second rôle
Niels Arestrup dans
Un prophète
Meilleure actrice dans un second rôle
Emmanuelle Devos dans A l’origine
Meilleur jeune espoir masculin
  
Tahar Rahim dans
Un prophète
Meilleur jeune espoir féminin
Mélanie Thierry dans Le Dernier pour la route

Meilleur scénario original
Jacques Audiard, Thomas Bidegain, Abdel Raouf Dafri, Nicolas Peufaillit pour
Un prophète
Meilleure adaptation
Stéphane Brizé, Florence Vignon pour Mademoiselle Chambon
Meilleure première oeuvre
Les Beaux gosses réalisé par Riad Sattouf et produit par Anne-Dominique Toussaint
Meilleure musique écrite pour un film
Armand Amar pour Le Concert
Meilleure photographie
Stéphane Fontaine pour
Un prophète
Meilleurs décors
Michel Barthélémy pour
Un prophète
Meilleurs costumes
Catherine Leterrier pour Coco avant Chanel
Meilleur son
Pierre Excoffier, Bruno Tarrière, Selim Azzazi pour Le Concert
Meilleur montage
Juliette Welfling pour
Un prophète
Meilleur film étranger
Gran Torino réalisé par Clint Eastwood
Meilleur film documentaire
L’ Enfer d’Henri-Georges Clouzot réalisé par Serge Bromberg et Ruxandra Medrea
                         

 

%d blogueurs aiment cette page :