[advps-slideshow optset="1"]

C’est certainement avec beaucoup d’enthousiasme et de frénésie que Jennifer Ayache et sa bande s’apprête à partir sur les routes de France, Belgique et Suisse. Une vingtaine de dates sont programmées en France dont la première aura lieu à Caen.

Malgré un opus, Lova Lova, qui peine dans les charts, le groupe a d’ailleurs réédité cet album avec un nouveau visuel et des titres bonus, la formation va pouvoir aller à la rencontre de son public. Afin d’assurer les premières parties, Superbus avait proposé à une autre formation de se joindre à eux, Alfa Rococo.

Si l’euphorie est généralement de mise avec une tournée, pour les Alfa Rococo, il s’agit plutôt d’amertume. En effet, pas de premières parties pour eux, il faut donc défaire les valises. Un communiqué de Volvox Music, le label français du groupe, vient d’être adressé pour expliquer cette annulation: ” L’équipe de Superbus a eu l’inconsistance et le non-professionnalisme de ‘changer d’avis’ quelques semaines avant le début de ces dates. Le mépris qui transparaît dans un tel revirement est un réel choc pour nous, sans compter les dépenses déjà engagées en pure perte. Nous espérons que vous serez nombreux à partager notre stupeur et notre déception“.

Pas cool effectivement. A l’heure actuelle, le tourneur du groupe n’a pas voulu s’exprimer et se contente d’un simple mais efficace: ” Pas de commentaires. Affaire classée“.

Ce n’est pas la première fois que Superbus agit de la sorte. Annoncé en Belgique, à la FNAC de Liège, le groupe ne s’est finalement pas déplacé, sans donner de réelles explications. Là aussi, le goût est resté amer.

En ce qui concerne Alfa Rococo, sachez que le groupe sera en France à partir du 25 novembre pour assurer la promotion de son album, Lever L’Ancre,  qui sera dans les bacs le 16 novembre. Le premier single extrait de l’opus est, Je Pense à Toi.