fbpx

Madonna ne terminera pas l’année d’une façon remarquable. La vente de son dernier album, Hard Candy est loin d’être sa plus grande réussite et ce malgré une tournée qui a encore rapporté gros. Par contre, si Madonna souhaitait payer quelques factures avec les ventes de son single, Miles Away, elle va devoir recompter les royalties que ce single va lui rapporter.

En effet, les ventes de disques de Madonna ont connu de meilleurs jours. Son dernier single, « Miles Away », ne s’est classé qu’en 39ème position des ventes au Royaume-Uni, une semaine après sa sortie, en s’écoulant à un peu plus de 5600 exemplaires. C’est le moins bon résultat de la Madonne chez nos amis anglais depuis 1984, année où sa chanson « Borderline » n’avait pas dépassé la 56ème place des ventes. Des exceptions dans la carrière de la chanteuse, qui ne compte pas moins de 11 premières places au sommet des charts anglais.

Si la chanteuse peut être déçue par les résultats des ventes, elle ne connaîtra pas pour autant la crise. Ses fans peuvent se rassurer malgré un divorce qui va se chiffrer à plusieurs millions de dollars, la Star a encore des réserves. Alors qu’on chiffrait ce divorce à 76 millions de dollars. Une somme annoncée par la manager de la Star, un communiqué de presse est venu rectifier la somme en soulignant que ce chiffre était erroné mais que les deux parties avaient bien trouvé un terrain d’entente.

 

Miles Away, dernier single issu de Hard Candy?

Share This