fbpx

img511/5236/kenzafarahxd5.jpg

La jeune chanteuse marseillaise Kenza Farah a été victime il y a peu d’un terrible accident de la route. Influence vous en avait d’ailleurs parlé. Un chauffard l’avait renversée à la sortie de son studio d’enregistrement et avait pris la fuite. La jeune femme avait été amenée à l’hôpital dans un état grave. Aujourd’hui, la jeune femme est sortie d’affaire et a repris sa vie… Mais cette rapidité à s’en remettre et les propos de son manager dans la presse font débat. Les médias et le net s’interrogent: Cet accident a-t-il vraiment eu lieu ou a-t-il été monté de toute pièce pour assurer la promo du nouvel album de Kenza, prévu pour la semaine prochaine?

Kenza et son manager ont en fait accordé une interview au magazine Voici, lequel relève quelques bizarries. Ainsi, les deux refusent (« c’est secret ») de dévoiler le nom de l’hôpital dans laquelle a séjourné la demoiselle. Etrange… Elle n’y est plus, il n’y a donc aucune raison à taire ce nom. Kenza, bras nus lors de l’entretien, était, selon Voici, en forme et n’avait aucun signe visible de l’accident. Pas d’hématomes, pas de contusions. Etrange, toujours! D’autant plus que son manager affirme que la voiture roulait à 90km/h. Qui plus est, il a réussi à estimer la vitesse de l’auto mais pas à la situer sur un croquis représentant les lieux de l’accident.

Enfin, le manager de Kenza, omniprésent pendant l’interview, a également déclaré que l’enquête suivait son cours au commissariat de Suresnes. Voici a mené l’enquête et en réalité, aucune plainte n’y a été déposée…

Alors quid? Vraie coup de chance ou totale invention?

Share This