[advps-slideshow optset="1"]

Cette semaine dans les salles: Le 04 novembre 2009

The Box  

C’est le retour du réalisateur  de « Donnie Darko » qui avait révélé un sacré talent : Jake Gyllenhaal et qui avait envouté pas mal le public, Richard Kelly, s’attaque à un thriller de science fiction. Un couple normal mène une existence tranquille. Ils découvrent un soir à leur porte :une boite (« the box »).Celle ci sera bientôt accompagnée d’ un étrange « commercial » , Mr Arlington qui expliquera le fonctionnement de cette boite .En appuyant sur le bouton rouge , ils recevront un million de dollars mais cela entrainera la mort d un quidam .On imagine le cas de conscience de ce couple , et on se met à leur place .Bien sur , paranoïa , tension, suspense sont au programme .On ajoute ,en plus, la sublime Cameron Diaz dans la peau de cette jeune femme au prise avec sa conscience avec à son bras James Marsden (déjà vu dans « 27 robes » ou la trilogie des « X men »)et Frank Lagella(« Pretty woman ») dans le rôle de l’ énigmatique Mr Arlington .Bref, une belle affiche +un réalisateur hors norme +un pitch très intéressant =film à ne pas rater  cette semaine .Allez voir ce que ce couple décide et à leur place, que feriez vous ??                                                                                                                                           « Le Concert  

L’affiche est telle qu’on se demandait à quoi cela correspondait : un film ? Un concert symphonique ? Apres quelques semaines, c’est donc un film qui correspond à cette affiche .Ce film nous plonge dans la Russie, à l’époque de Brejnev où un grand chef d’orchestre du Bolchoï  a refusé de  se séparer de ses musiciens juifs promis au goulag .Il doit alors changer de vie et il devient un homme de ménage dans la salle qu’il avait foulé naguère avec son orchestre. Un soir, en effectuant sa tache, il découvre un fax conviant l’orchestre du Bolchoï à se produire au théâtre du Chatelet, en France  .C’est alors qu’une idée saugrenue lui vient en tête, réunir ses anciens camarades (devenus de simples ouvriers voire au chômage) et se rendre à Paris pour prendre une revanche sur son passé. Que se passera t il une fois sur place ? Ce film est un des préférés des critiques. La rédemption, l’homme humilié  voulant retrouver sa dignité perdue à cause d’une politique sévère, le choc des cultures entre les deux peuples .Bref, plusieurs niveaux de lecture avec surtout une bonne dose d’humour et de musique! Avec bien sur, des acteurs russes Alexeï Guskov, Dimitri Nazarov qui se mêleront à la crème française :  Francois Berleand , Miou Miou et la belle Mélanie Laurent qu’ on ne cesse de découvrir (et d’ apprecier)dans des registres différents .Pour les amateurs de grande musique , de poésie et d’ humour puisqu’ il en sera question .Ne passez pas a coté  

Away We Go  

On avait quitté Sam Mendes avec ses problèmes de couples dans les années 50 avec le sublime « Noces rebelles » et son couple de stars Léonardo di Caprio et Kate Winslet .On le retrouve cette fois sans stars au casting mais avec toujours une histoire de couple mais de nos jours. Burt et Verona, amoureux transits ,vivants leur amour sans  se soucier du lendemain ,  apprennent qu’ ils vont être parents .Fous de joie , ils se mettent à paniquer pour trouver l’ endroit parfait ou fonder leur famille.Ils vont alors passer chez leurs amis , leurs familles qui leur fourniront la recette du bonheur à différents moments de leurs relations .Mais, finalement , rien de tel que de créer sa propre histoire . Bref ,un road movie frais , revigorant et bourré d’ amour et d’humour .Un coup de cœur pour beaucoup de critiques , Sam Mendes a trouvé le pendant solaire de la sombre vision du couple de « Noces rebelles » .Le fait d’avoir des acteurs pas très connus fait que l’on peut vite se glisser dans la peau des personnages , John Krasinski(«Pas si simple » « Jeux de dupes »)et Maya Rudolph («Idiocracy »)forment donc ce couple amoureux . Allez respirer  une bouffée d’amour, ca fait toujours du bien !

Saw VI  

Chaque année , aux alentours d’halloween , on voit arriver Jigsaw et ses jeux les plus tortueux et les plus sadiques. Le scenario n’ a pas besoin d’ être connu , on se précipite pour voir quelques meurtres et quels membres seront découpés, quels nouveaux gages seront trouvés  dans cet opus .Alors bien sur , le jeu de mot de cette année en France n’aide pas à frissonnez (Saw 6= saucisse),les critiques n’ ont jamais adhéré à ce film a part la première fois mais le public a toujours suivi , avide de sensations fortes et de tueries sanguinaires …Alors courrez vous faire peur encore une fois .