[advps-slideshow optset="1"]
 

Potter5.1.jpg

Le Parisien/Aujourd’hui en France

dévoile dans son édition de vendredi 20 juillet, la fin des aventures de Harry Potter, dont le septième volet sort simultanément en anglais dans le monde entier samedi à 00H01 heure de Londres (23H01 GMT vendredi).

 » Retournez cette page si vous voulez connaître la fin ! », prévient le quotidien en préambule d’un court article publié à l’envers. Le texte résume le dernier chapitre du septième tome des aventures du jeune sorcier intitulé « Harry Potter and the Deathly Hallows » (Harry Potter et les reliques de la mort).

Voici le contenu de l’article paru dans le Parisien avec donc le résumé de la fin de la saga Harry Potter. ATTENTION REVELATIONS.

(surlignez entre les étoiles)

***

Aucun des 3 personnages principaux ne meurt (ni Harry, Ni Hermione, ni Ron). la fin du 7eme tome se déroule 19ans plus tard. Harry Potter est père de 3 enfants avec « Ginny », devenue sa femme, (Lily, James et Abus) qu’il enmene sur le quai de la gare direction Poudlard. Ron et Hermione sont également mariés et heureux parents. Voldemort meurt bien à la fin du livre ainsi qu’une demi douzaine de personnages secondaires parmi eux élèves et professeurs.
***

Alors que les spéculations vont bon train depuis que l’auteur, J.K Rowling, avait prévenu que le 7e roman serait le dernier et que deux personnages principaux allaient mourir, Le Parisien explique que le « grand secret de ce début du XXIe siècle » a finalement été « révélé avec quelques jours d’avance ». Environ 1.200 exemplaires de « Harry Potter and the Deathly Hallows » ont été distribués avant l’heure aux Etats-Unis et dès mardi, plusieurs sites internet ont diffusé ce qu’ils présentaient comme une partie, voire la totalité du livre. 

La maison d’édition américaine, Scholastic, qui mettra en vente dans la nuit de vendredi à samedi, dès minuit, les dernières aventures de Harry Potter  n’a pas attendu logtemps pour réagir  et a porté plainte contre deux de ses distributeurs pour ne pas avoir respecté la date de sortie du dernier opus de la saga.

« Scholastic a appris récemment que quelques personnes ont reçu des exemplaires de ‘Harry Potter and the Deathly Hallows’ par la poste depuis mardi 17 juillet en raison d’une rupture de l’accord avec le distributeur Levy Home Entertainment et sa filiale DeepDiscount.com », a indiqué la maison d’édition dans un communiqué. « Nous avons engagé une procédure judiciaire à leur encontre sur-le-champ », a ajouté la maison d’édition.

1.200 exemplaires auraient été distribués avant l’heure. Environ 12 millions d’exemplaires seront mis en vente aux Etats-Unis dans la nuit de vendredi à samedi, à partir de minuit. Scholastic a demandé aux personnes qui ont reçu leur exemplaire de Harry Potter en avance de ne rien dévoiler de l’intrigue, voire d’attendre samedi pour le lire. Une version pirate du septième tome circule sur internet depuis lundi mais l’appel au silence de la maison d’édition semble être bien vaine…