[advps-slideshow optset="1"]

Jefferey Jordan : la relève de l’humour est assurée.

C’est un brin curieux que nous nous rendions il y a quelques semaines pour découvrir ce jeune homme sur la scène de la Comédie des 3 Bornes et notre sourire en sortant de la salle pouvait témoigner de notre enthousiasme.

Jefferey Jordan donc, y présentait “Accord Parfait”, un second spectacle, cette fois mise en scène par Claudia Tagbo et autant vous le dire de suite, nous y avons été bluffé.

Le jeune artiste y dépeint son histoire dans un “presque one man show” puisque c’est accompagné de son compagnon qu’il nous embarque entre humour et poésie. Et son compagnon n’est autre que Jean Jacques, son violon ! 

C’est une heure durant, que Jefferey, espiègle à souhait, nous parle de son enfance, de son Auvergne natale, de sa rencontre avec son violon, de sa vision de l’homosexualité dans la société actuelle, de télé réalité..et bien plus encore, au travers de métaphores savamment dosées et d’une rare finesse.

Tout y est : texte incisif et décapant, humour presque libertin parfois (les métaphores avec son violon y sont jubilatoires) et surtout, SURTOUT, une mise en exergue de sa passion pour la musique, le violon en l’occurrence, dont il nous gratifie ça et là de ses sonorités envoûtantes. Un savant mélange humour/musique qui tombe à point nommé et auquel on ne peut rester indifférent tant la sincérité de l’artiste transpire.

Nous en ressortant au bord de la frustration tant l’exercice est réussi : plus qu’un jeune homme plein d’humour et d’un charisme (déjà) incroyable, on y trouve un violoniste extrêmement doué , capable de nous cueillir sans même que l’on s’en rende compte. Il suffit d’un rien pour que les notes de son stradivarius vous fassent sourire au détour d’un jeu de mot habile et parfois même vous émouvoir sans crier gare en un quart de seconde que vous n’avez pas vu venir.

Ce garçon là a un double talent indéniable et sait les mettre à profit avec brio pour notre plus grand plaisir. Nous ne lui souhaitons que le meilleur dans un avenir déjà tout tracé, tant la critique et le public y sont conquis.

Jefferey Jordan et son “Accord Parfait” est actuellement en tournée et tous les dimanche et lundi soir 19h, du 03 février au 29 avril.

Réservations

JEFFEREY JORDAN à PARIS ! Tous les dimanches et lundis à 19H, La Comédie des 3 bornes / Résa : https://www.billetreduc.com/205670/evt.htmEt en tournée dans toute la France / résa : points de ventes habituels

Publiée par Jefferey Jordan sur Dimanche 20 janvier 2019

Lorenzaccio, le triomphe de Marie Claude Pietragalla à Paris du 1er au 10 février

« Entourés d’une troupe ardente, de jeunes comédiens-danseurs, fidèles à nos valeurs, à nos rêves de créateurs, nous avons souhaité montrer à quel point, Lorenzaccio d’Alfred de Musset est une pièce intemporelle, ô combien moderne, qui brosse le portrait d’une humanité en perte de repères, en quête d’absolu, espérant un avenir meilleur où tout redevient possible. Le texte riche et poétique de ce drame romantique, ancré dans cette période foisonnante qu’est la Renaissance, a éveillé nos sens. Théâtre, danse, images 3D et musique électro se mêlent et se marient en un tout intense qui transcende l’art vivant. »

C’est ainsi que définissent Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault , leur dernière création : LORENZACCIO présenté lors des Fêtes Nocturnes de Grignan durant l’été 2017.

11 Danseurs/comédiens réunis sur scène pour une mise en scène audacieuse et résolument moderne. Les représentations auront lieu à la Salle Pleyel du 1er au 10 février prochain.

Réserver

En tournée ensuite dans toute la France :

2 MARS – ROUBAIX – Le Colisée

5 MARS – NANTES – Cité des Congrès

8 MARS – MONS – Théâtre Royal

9 MARS – LIEGE (BE) – Le Forum

13 MARS – LYON – Amphi 3000

15 MARS – ARCACHON – Théâtre Olympia

20 MARS – MONTPELLIER – Le Corum

22 MARS – CHATEAUBRIANT – Théâtre de Verre

30 MARS – MARSEILLE – Le Silo

6 AVRIL – LENS – Le Colisée

9 AVRIL – CHENOVE – Le Cèdre

11 AVRIL – MONTCEAU-LES-MINES – L’Ambarcadère

18 AVRIL – MASSY – Opéra

26 AVRIL – JOUE-LES-TOURS – Espaces Malraux

17 MAI – BEZIERS – Zinga Zinga

La presse est unanime, n’hésitez donc pas :

« Une performance physique remarquable, d’une créativité folle…Magique ! » L’Express

« Julien Derouault en Lorenzaccio emporte la soirée. Il est prodigieux » Le Figaro

« Un assemblage de genres exceptionnel… C’est un triomphe ! » Artistik Rezo

 

Anne Roumanoff, de retour sur scène dès le 29 janvier prochain

Sur tous les fronts, radio, tv, Anne Roumanoff n’en oublie pas pour autant son principal atout : le one woman show. 

Prête à redonner le sourire à son public, elle sera sur la scène du Casino de Paris pour son nouveau spectacle « Tout Va Bien » les 29, 30 et 31 janvier 2019 .

Au menu, les réseaux sociaux, les soucis d’Emmanuel Macron, le politiquement correct, les femmes divorcées, les cookies du cloud, les livres de développement personnel, les sites de rencontres foireuses, le culte de l’apparence, les riches et les pauvres…

Réserver

Marianne James est Tatie Jambon.

Marianne James est une cantatrice à la voix exceptionnelle, la retrouver sur les planches pour le spectacle généreux, familial et intergénérationnel, est un pure plaisir.

Connue pour être extravagante, diva haut en couleurs, Marianne enchante tous ceux qui sont venus découvrir ce spectacle. Accompagnée de deux musiciens, elle entraîne tout le monde dans un tourbillon teinté d’humour et de chansons variées.

Tatie Jambon vous donne rendez-vous du 22 décembre 2018 au 05 janvier 2019 au Théâtre de La Tour Eiffel.

L’album du spectacle, Tous Heureux, est disponible.

 

 

 

David SAADA : “Une vie qui s’envole”, un spectacle emprunt de poésie sur fond de quête identitaire

Il est des spectacles dont le raffinement et la poésie font mouche…Celui de David Saada “Une vie qui s’envole” en fait partie.

Un jour, David retrouve le journal intime de “D” et cela devient le point de départ d’une course à l’identité, à la quête existentielle. De son approche de la quarantaine il remonte le temps au travers d’anecdotes, de moments de vie, en égrainant ça et là ses doutes, ses ressentis, ses instants de bonheur, de recherche identitaire, avec une sincérité et une poésie rare.

Fort de ses expériences, David Saada nous parle de lui bien sûr, mais bien au delà, il s’adresse à nous spectateurs et fait appel à nos propres vies pour déceler ce qui nous émeut, nous enrage, nous touche.

Un récit savamment construit qui remonte même jusqu’à sa propre naissance avec une bonne dose d’humour . C’est ce genre de spectacle qui manque aujourd’hui. Indéniablement. Ceux d’un seul homme capable de nous émouvoir et nous émerveiller par sa verve délicate .

Nominé trois fois aux Petits Molières (meilleur seul en scène,  meilleur auteur vivant,  spectacle coup de coeur), “Une vie qui s’envole” , faites nous confiance, est un vrai bonheur.

Foncez les yeux fermés !

David Saada est à la Comédie des 3 Bornes (Paris 11ème) tous les dimanches du 18 novembre au 27 janvier.

https://www.billetreduc.com/217326/evt.htm

 

 

Alex Ramires : Sensiblement viril, un spectacle plein de finesse et d’humour

Des humouristes comme ce jeune trentenaire, nous voudrions en voir tous les jours.

Alex Ramires offre avec son one man show, une prestation à l’humour ravageur et diablement efficace. Le ton est donné dès les premières minutes, l’humouriste nous parlera de lui, de son homosexualité assumée, ni trop pédé ni trop beauf, “entre les deux”. Se posent alors les questions de la “classification” ou comment ne pas rentrer dans des cases trop étriquées que la société s’acharne à nous imposer. Au travers d’un sketch terriblement bien ficelé, nous réalisons à quel point il est censé être de bon ton d’être “dans les cases”, et comment l’éviter.

Viennent ensuite de nombreux sujets tour à tour cyniques, émouvants (souvent), drôles (toujours), et surtout, surtout, JAMAIS VULGAIRES. Et dieu que cela fait du bien. De la salle de sport, à l’annonce (ô combien jubilatoire) à ses parents, au criant de vérité passage sur les relations avec nos “fameux couples de jeunes parents parfaits”, tout y passe avec une énergie folle et une justesse imparable.

La finesse d’écriture et la performance d’acteur font de ce spectacle un pur moment de bonheur, véritable claque au quotidien, oscillant entre légèreté, références subtiles (on citera ça et là Cyrano de Bergerac savamment distillé au détour d’un sketch, Lucrèce Borgia…) et parfois une pointe d’émotion, apparue sans crier gare et vous saisissant sans retenue.

Une véritable dose de bonne humeur qui vous poursuit des jours durant servi par un jeune comédien au talent indéniable et à qui l’on souhaite un vif succès et une belle carrière.

Foncez le voir jusqu’au 29 décembre à la Comédie de Paris (Paris 9eme).

Et pour celles et ceux qui ne le connaissent pas…découvrez ses fameuses reprises “videos low cost”, un must bourré d’humour décalé et plein de peps.