France Gall, nom de scène d’Isabelle Gall, née le Paris et morte le  à Neuilly-sur-Seine. Pendant les vacances de Pâques 1963, son père l’incite à enregistrer quelques chansons et remet les bandes à un éditeur musical, Denis Bourgeois. Le 11 juillet suivant, Denis Bourgeois lui fait passer une audition au théâtre des Champs-Élysées, où elle interprète cinq chansons. Du fait qu’elle est encore mineure (majorité à 21 ans à l’époque), c’est son père qui signe pour elle le contrat chez Philips où Denis Bourgeois est déjà directeur artistique de Serge Gainsbourg. Elle enregistre quatre titres avec l’arrangeur Alain Goraguer, jazzman et compositeur, qui a notamment travaillé avec Gainsbourg et Boris Vian.

Voici votre classement:

5. Débranche

4. Si Maman Si…

3. Ella, elle l’a

2. Résiste

  1. Il Jouait du Piano Debout

Il jouait du piano debout est une chanson écrite par Michel Berger et interprétée en 1980 par France Gall. Le 45 tours se vend à plus de 800 000 exemplaires.

La chanson fait référence à Jerry Lee Lewis et se veut un hommage à sa façon particulière de jouer debout du piano, symbole, selon Berger et Gall, du droit à la différence.

%d blogueurs aiment cette page :