Après toi, le nouveau clip de Christophe Willem.

photo_1417604261

 

Pour continuer l’exploitation de son nouvel album, Paraît-Il, Christophe Willem, a décidé de mettre en avant le titre, Après Toi.

 

Il s’agit du troisième single extrait de l’album, et la chanson est signée Jean-Jacques Goldman. Ce single aura peut-être plus facile à s’imposer que les deux premiers, Le Chagrin, et , L’été en hiver.

 

Le clip est sur Influence.

Publicités

Mayra et Mr.Mow en interview sur Influence.

crédit photo: Margaux Ract.

 

En 2012, le groupe, Mayra & Mr. Mow, sort son album, Song for Orpheus. Un disque qui permet de faire connaissance avec Mayra (chant et clavier) et avec Nicolas (guitare et chant). On peut ainsi découvrir leur univers…

 

crédit photo: site officiel

 

Depuis, Paul les a rejoint à la batterie et a apporté avec lui un autre univers musical…Ce qui permet au groupe d’évoluer, de grandir, de s’inventer de nouveaux horizons.

 

Et comme le hasard fait bien les choses, Influence les croise sur sa route et le groupe se confie pour notre plus grand plaisir.

 

crédit photo: Pierre Semere.

 

Dites-nous un peu comment est né le groupe?

 

On s’est rencontré à l‘occasion de l’anniversaire d’une amie, on a joué ensemble pendant la soirée, on ne sait pas si c’est l’alcool ou la musique mais après on ne s’est plus quitté!

 

Mr.Mow c’est Nicolas, pourquoi ce surnom?

 

Si je vous explique je suis obligé de vous dévoiler ma véritable identité… je voudrais pas avoir de problème avec le KGB, je ne peux pas tout dévoiler mais mon père est un grand espion 🙂

 

 

 

Parlez-nous de votre premier album, Songs For Orpheus?

 

C’est un album intime et boisé avec au centre la voix de Mayra et la guitare de Mr Mow. C’est un peu l’enfance de Mayra & Mr Mow, avec tout ce que ça implique, on jouait avec beaucoup de légèreté… il ressemble à l’endroit ou l’on faisait de la musique à l’époque, nos chambres respectives.

 

Comment décrieriez-vous votre univers musical?

 

Comme un kaléidoscope, pleins de facettes qui révèlent l’éclectisme de nos goûts musicaux.

 

crédit photo: Pierre Semere.

 

 

C’est un univers vers lequel vous êtes tout de suite allé ou vous avez un peu cherché votre style?

 

Le style ne se cherche pas vraiment, il se construit au fur et à mesure de notre histoire commune, de nos rencontres, on ne se pose pas trop de questions, on met un point d’honneur à ce que notre musique reste intuitive et sincère.

 

Comment naît une chanson au sein de Mayra & Mr Mow? vous composez avant d’écrire ou c’est l’inverse?

 

Il n’y a pas de schéma prédéfini, les chansons sont le fruit de nombreux allers retours entre la mélodie, le texte, l’harmonie et le rythme. Une chanson naît d’une envie, d’une sensation, tout ça dans l’intimité du groupe jusqu’à son épanouissement sur scène. Chaque chanson a son histoire.

 

Quels sont vos thèmes de prédilection?

 

L’amour, le sexe, la bouffe, la vie… tout ce qui nous nourrit !

 

Est-ce qu’il y a des thèmes que vous refusez d’aborder?

 

NON, enfin pour l’instant on ne s’est jamais posé cette question.

 

Paul vous a rejoint, comment est-il arrivé à vous? Qu’apporte-t-il de plus à votre univers musical?

 

On l’a rencontré sur le Tinder, on a tout de suite matché et on s’est très vite retrouvés dans un plan à trois… 🙂 Il nous apporte une pulsation et son groove. Sans lui Mayra & Mr Mow c’était deux esprits qui s’unissaient ou se confrontaient un peu comme le ying et le yang. Grâce à lui notre palette de couleurs est maintenant plus riche. Avoir une réelle section rythmique avec nous a clairement changé notre façon de faire la musique, donner une nouvelle dimension au live. Il consolide nos fondations nous permettant ainsi de s’exprimer plus librement.

 

crédit photo: Pierre Semere.

 

 

Vous arrivez à vivre de votre passion où vous faites d’autres choses sur le côté?

 

On a la chance de vivre de notre musique, cela nous permet de nous consacrer pleinement à celle-ci.

 

Quels sont les artistes qui vous touchent?

 

Ils sont très nombreux, difficile d’en faire la liste à moins d’écrire une encyclopédie… pour n’en garder que quelque uns, Nina Simone pour sa force, les Beatles pour leur sens de la mélodie, James Blake pour sa liberté…

 

Vous chantez en anglais, ce n’est pas difficile pour vous car en France il y a un quota qui impose de la chanson française?

 

On ne se pose pas ce genre de question, on écrit comme on entend, c’est vrai qu’il y a eu beaucoup d’anglais jusqu’ici mais notre prochain album promet des surprises !

 

La scène ça représente quoi pour vous?

 

C’est l’aboutissement de notre travail, l’endroit où notre musique prend tout son sens.

 

Les Ardoines, est sorti en 2014. Un album est-il prévu pour bientôt?

Nous sommes en période d’écriture, vous devriez en entendre parler courant 2016 !

 

La tradition sur Influence est de laisser le mot de la fin aux artistes….à votre tour!

 

Profitez de cet été pour venir nous découvrir en live, on est en tournée dans toute la France, toutes les dates sont disponible sur notre facebook ! Coeur coeur love !

 

crédit photo: Pierre Semere.

 

 

Merci pour cette interview et vous êtes les bienvenus sur Influence quand vous le voulez…

Hannah Cohen, une découverte envoûtante, Pleasure Boy son premier opus.

 

La relève de Lana Del Rey pourrait bien se nommer Hannah Cohen, la jeune Américaine de 28 ans est model, chanteuse et écrit ses propres textes, c’est la petite-fille d’un poète Bertie Rodgers et la fille d’un musicien de jazz Myron Cohen, le talent doit être héréditaire dans cette famille !

 

Son premier album Child Bride est sorti en 2012, forte de ce premier pas dans l’industrie du disque, la belle est de retour avec un sublime deuxième album baptisé Pleasure Boy.

 

A la première écoute, le rapprochement avec Lana Del Rey est plus que flagrant, même voix envoûtante, même musiques lancinantes, les 8 titres composant cet opus paraissent tout droit échappés de Born To Die.

 

Pleasure Boy est un condensé de classe et de sensualité, c’est un vrai chef d’œuvre qui permettra certainement à Hannah Cohen de se faire un nom à l’international.

 

Pour vous faire une idée de ce qui vous attend, découvrez sans plus attendre le magnifique premier extrait de l’album intitulé Keepsake !

Sol Invictus, le retour de Faith No More dans les bacs !

 

Malgré près de 30 ans de carrière, les albums de Faith No More se font rares !

 

Le groupe Américain aime prendre son temps, 7 albums mais 7 albums de choix et une pléiade de tubes même si les plus connus restent Easy en 1993 et Digging The Grave en 1995.

 

Sol Invictus marque le retour du groupe, après 18 ans d’attente, le dernier album studio du groupe étant Album Of The Year sorti en 1997 !

 

C’est donc un véritable événement pour les fans et le groupe n’a rien perdu de sa superbe énergie !

 

Faith No More en 2015 c’est un peu un mix entre Guns’n’Roses et Metallica, le son de la formation est très 90s dans le fond.

 

L’album est attendu pour le 19 Mai dans les bacs, deux titres ont déjà été dévoilés officiellement afin de faire monter la pression : Motherfucker et Superhero.

 

Le groupe a également joué le morceau Cone Of Shame en live lors d’un concert à Tokyo récemment.

 

La bande de Mike Patton est de retour et ils sont prêts à en découdre dans les charts et sur scène !

 

Sol Invictus, c’est pas pour les fillettes ! Amateurs de Heavy Metal et de gros sons de guitare, Welcome !

 

Découvrez Mió, un artiste venu de Suède.

Pochette-Mio-the-power-of-the-rainbow2

 

La Suède est un pays qui produit de nombreux artistes: Abba, Ace of Base, Roxette, Army of Lovers, Loreen, Bryan Rice…beaucoup ne sortent pas de leur pays mais on commence à connaître quelques nouveaux noms… Mió pourrait bien faire partie de cette liste.

 

L’artiste est né dans un petit village suédois, Tallberg. Sa mère était une artiste et son père, un prêtre! Devenu coiffeur pour stars, le jeune homme aime toucher à tout, il chante dans une chorale, compose, écrit deux romans, côtoie le cinéma…

 

Et maintenant, c’est dans la chanson qu’on le retrouve…en France! Il y rencontre Xavier Boscher avec qui il va collaborer. Premier pas, une chanson où il pose sa voix pour une chanteuse. Xavier vient de lui composer, jouer et produire son titre, The Power of the Rainbow, classé 13ème dans le Top 40 Dance en Suède.