fbpx

Bashed Out, le cru 2015 de This Is The Kit.

 

Derrière This Is The Kit se cache Kate Stables une artiste Anglaise native de Winchester et qui se partage entre Bristol et Paris, une artiste fort sympathique à l’accent so Charming que j’ai eu la chance de rencontrer au festival Les Femmes S’en Mêlent à Paris et qui répondra aux questions d’Influence très prochainement !

 

Bashed Out est son troisième album, un joli opus d’où se dégage un sentiment de paix, un bel album relativement calme, un moment de béatitude où l’auditeur se détend sans s’ennuyer.

 

L’une de ses amies me l’a dit à juste titre Kate est une sorcière merveilleuse, cette remarque prend tout son sens à l’écoute de cet album, la voix de Miss Stables vous berce tout en vous gardant éveillés, on ne se détache pas facilement de cette voix posée légèrement comme une caresse sur des titres Folk de qualité.

 

This Is The Kit apparaît plus comme une bande d’amis jouant ensemble plutôt qu’un groupe dans le sens pure du terme, on retrouve aux côtés de Kate Stables qui chante, joue du banjo et de la guitare, Jesse D Vernon à la basse, guitare, violon, Jamie Whitby-Coles à la batterie, Rozi Plain à la guitare et au chant, Neil Smith à la guitare et Philip Sirop à la batterie.

 

La générosité de l’artiste se retrouve dans ses titres, des titres composés comme des poèmes ; Bashed Out c’est un peu tout cela, de la sensibilité, de la féminité, un havre de paix qui vous accueille les bras grands ouverts.

 

Les expérimentations sonores de Martin Gore de Depeche Mode.

 

Même si le groupe Depeche Mode continue de ravir ses fans très régulièrement avec de nouveaux albums toujours aussi bons, Martin Gore n’oublie pas son aventure solo commencée en 2003 avec l’album Counterfeit² et dévoile un deuxième album intitulé sobrement MG.

 

Toujours publié sur le label Mute Records, MG est composé de 16 plages musicales qui tiennent plus d’expérimentations sonores que de titres réellement.

 

On entre dans un univers teinté de nappes synthétiques, de sons aériens et électroniques à la fois, on a un peu la sensation d’être dans un laboratoire auditif !

 

Loin d’être déplaisant, MG se laisse écouter mais en musique de fond et hélas on en retient rien.

 

MG , c’est un peu Bjork sans la voix !

Qui est Ann Sophie, la représentante de l’Allemagne à l’Eurovision ?

 

L’histoire aurait pu être autre pour l’artiste qui va représenter l’Allemagne au concours de l’Eurovision cette année…

 

En effet, Ann Sophie Dürmeyer ;Anglaise de naissance mais originaire d’Hambourg ; participe le 5 mars 2015 à la finale nationale Unser Song für Österreich, qui sélectionnait le représentant de l’Allemagne au Concours Eurovision de la chanson 2015 à Vienne, en Autriche, l’artiste se place 2e derrière Andreas Kümmert, mais celui-ci refusa son titre et le céda à Ann Sophie, qui fut alors désignée comme représentante du pays avec la chanson Black Smoke.

 

L ‘Allemagne est un pays qui envoie très régulièrement des représentants qui ont toutes leurs chances au concours et dont les albums sont des petits bijoux Silver Into Gold celui d’Ann Sophie ne déroge pas à la règle !

 

Un peu à l’image de Lena Meyer qui gagna l’Eurovision en 2010 et qui se représenta l’année suivante où elle termina 10ème, Ann Sophie propose un album Pop excellent où beaucoup de titres sont des singles potentiels qui pourraient devenir des tubes.

 

Sur cet album, on retrouve notamment les 2 premiers singles d’Ann Sophie, les très Pop et Soul Get Over Yourself sorti en 2012 et Jump The Gun sorti il y a quelques mois et bien sûr Black Smoke le titre avec lequel elle va concourir très prochainement !

 

Ann Sophie a vraiment toutes ses chances, une voix Soul ( un tantinet des réminiscences d’Amy Winehouse, Duffy et Gabriella Cilmi) , un titre fort travaillé et tube potentiel outre l’Eurovision, et la demoiselle est très jolie ce qui ne gâche rien !

 

Allemagne, Twelve Points, oui vous risquez de l’entendre plus d’une fois durant le concours !