[advps-slideshow optset="1"]

 

4 albums en 9 ans de carrière, 4 albums de qualité et un artiste en perpétuelle évolution, Joseph D’Anvers, sans faire les unes des magazines, s’est taillé une solide réputation dans le paysage musical Français grâce à son talent d’écriture, à sa voix, à sa musique.

 

La carrière de l’artiste a fort bien commencé, pensez donc, en 2006 sur son premier album Les choses d’en face on retrouvait un duo avec Miossec, et l’artiste faisait les premiers parties de Jay Jay Johanson, Shivaree et Deus, Joseph d’Anvers compose pour Alain Bashung, Dick Rivers et même la bande originale du film Au bout de mon rêve de Christophe Otzenberger, pour son deuxième album Les jours sauvages sorti en 2008 l’artiste collabore avec un grand nom de la production Américaine Mario Caldato Jr, Joseph est nommé au prix Constantin pour cet opus et continue son travail de parolier notamment pour Françoise Hardy et Amandine Bourgeois, la renommée de l’artiste se confirme alors.

 

Joseph d’Anvers, artiste pluridisciplinaire, sort un roman noir en 2010 intitulé La nuit ne viendra jamais, avant de proposer son troisième opus en 2011 Rouge Fer.

 

En 2012, Joseph d’Anvers poursuit sa tournée, écrit et compose pour d’autres interprètes et se voit proposer par Miossec d’ouvrir en solo pour sa “Tournée Ordinaire“.En avril 2012, Joseph d’Anvers reçoit le “Prix de la création musicale 2012” dans la catégorie “Jeune Talent”.

 

Le voici de retour dans les bacs avec Les matins blancs, un album passionnant remarquablement bien écrit, Joseph est un artiste original qui insuffle un renouveau dans la variété Française, il fait parti de ces artistes qui lorsqu’on les écoute une fois on ne peut que les suivre ensuite, on entre dans son univers, charmés par ses mots.

 

Tremble est un gros coup de cœur sur cet opus, un titre que je qualifierais de charnel, Mon ange est à la croisée de Doriand et de Daniel Darc un gimmick funky sur une musique tendance electro, Surexposé le premier extrait est une redoutable claque Pop…

Tous les titres possèdent un charme certain, passez à côté des Matins blancs serait rater l’un des meilleurs albums Français de l’année 2015.

 

Sur le site de l’artiste, on retrouve une phrase qui résume parfaitement cet album :

« On serait presque tenté de qualifier Les Matins blancs de concept album. Ses quatorze chansons sont autant de variations sur un même thème : ces pensées troubles qui nous envahissent au sortir d’une nuit blanche et que chassent les premières lueurs de l’aube. »

 

Actuellement en tournée pour défendre son album sur scène, Joseph d’Anvers sera notamment en concert à Paris le 27 Mai à l’Européen.

 

 

http://www.josephdanvers.com/