fbpx

Les Rencontres d’Influence: Natacha Andréani: « C’est un métier difficile mais tellement beau. Il faut savoir s’accrocher, toujours continuer à se battre pour ce que l’on veut ».

 

 

Apparue dans The Voice 3, Natacha Andréani sortira prochainement son premier album. Celui-ci est toujours en préparation, l’album n’a donc pas encore de date officielle pour sa sortie mais la jeune femme nous a offert un premier single, Ephémère.

 

On la retrouve naturellement sur Influence pour une belle rencontre.

 

Avant tout, comment vas-tu (NDLR: Natacha a été opérée récemment)?

Je vais bien, c’est vrai que j’ai quelques soucis de santé ces derniers temps, je vais avoir besoin de beaucoup de repos, et j’aurai une seconde opération qui viendra d’ici quelques semaines. C’est compliqué pour mes dates de concert etc, et ça tombe assez mal. Mais malheureusement je n’ai pas le choix, mais je reste positive, cela me donne du temps pour composer.

 

Avant cette opération tu avais des projets, que va-t-il se passer?
Mes projets restent encore d’actualité, je vais essayer d’assurer mes concerts au maximum, la vie continue malgré tout, mes fans me donnent de la force.

 

Regardes-tu encore The Voice?
J’essaye de regarder quand j’ai du temps libre, honnêtement je n’ai pu regarder que deux émissions en tout, néanmoins je regarde les replay. J’ai toujours adoré cette émission depuis le début, ce n’est pas parce que je n’y participe pas cette année, que je vais m’arrêter de la suivre.

 

Tu as participé à l’émission, est-ce que ça t’a ouvert des portes ou pas du tout?
Bien évidemment participer à un télé-crochet musical de cette ampleur ouvre énormément de porte, j’ai eu beaucoup de propositions de projets, certains concrets, d’autres un peu moins. J’ai énormément de propositions de dates de concerts, et j’ai également la chance d’avoir une communauté de fans soudés et très fidèles. L’émission m’a apporté de belles choses, je ne regrette absolument pas.

 

Tes fans sont très présents pour toi, qu’aurais-tu envie de leur dire?
Mes fans sont devenus une partie de moi, j’aimerai chaque jour pouvoir les remercier de ce qu’ils font pour moi. Ils sont toujours présents et acceptent toujours mes décisions. C’est beau de voir autant de soutien, des fois je n’en reviens même pas…

 

Etre soutenu ainsi ça remonte le moral dans les moments difficiles?
Evidemment, dans les moments difficiles on se sent seul en général, et même si une part de moi aime cette solitude qui me permet de composer, une autre aime aussi se savoir entouré, épaulé et soutenu.

 

Aurais-tu pu faire un autre télé-crochet?
Je ne pense pas, « The Voice » et le principe de l’aveugle me touchaient particulièrement. Pouvoir être jugé sur la voix et uniquement la voix, c’est ce qui m’a attiré, je ne retrouve pas ça dans d’autres télé-crochets musicaux.

 

Quelle est ta chanson fétiche?
Au risque de paraître original, j’adore « One Day » d’Asaf Avidan, qui est l’artiste que j’affectionne le plus. Mais également l’intégralité de son dernier album « Gold Shadow ».

 

Quels sont les artistes dont la carrière t’impressionne?
Je vais commencer par citer les grands comme Freddie Mercury, ou David Bowie. Après plus récemment c’est vrai que quand l’on se penche sur la vie d’Asaf Avidan, c’est touchant, je me retrouve en lui, il a une carrière incroyable, et malgré tout il sait rester dans la simplicité.

 

Faire ce métier n’est pas facile le conseillerais-tu aux plus jeunes qui veulent en faire un métier?
C’est un métier difficile mais tellement beau. Il faut savoir s’accrocher, toujours continuer à se battre pour ce que l’on veut. Il y aura toujours des coups durs, des promesses dans le vent, malheureusement ce métier est fait de beaucoup de beaux-parleurs, néanmoins il faut savoir en prendre que le positif, avancer petit à petit. Et comme je dis toujours, pour construire une maison solide, il faut d’abord construire des fondations solides, ça prend du temps mais ça paye. Mais, il faut aussi rester soi-même…

 

Est-ce que tu fais des castings pour des comédies musicales par exemple?
Non, je n’ai fait aucun casting pour des comédies musicales, je ne sais pas si ma voix collerait vraiment à ce genre de spectacle, et puis c’est beaucoup d’investissement, et pour l’instant je suis plus préoccupée par mon album et mon propre style musical, me trouver avant toute chose..

 

Quelles sont tes influences?
Queen, David Bowie, Janis Joplin pour les « anciens », sinon une fan incontestée de « Scorpions », « Pink Floyd » et puis pour les plus récents, je dirai « Muse », « One Republic », « Asaf Avidan », et ma dernière révélation « Christine and the Queens ».

 

Avec qui aimerais-tu faire un duo si on te le proposait?
Asaf Avidan, ce serait le rêve de ma vie. Décidemment je ne fais que parler de lui (rires).

 

 

Natacha en vedette d’une série ou d’un film ce serait possible?
Pourquoi pas. J’ai toujours beaucoup aimé le cinéma, depuis toute petite je faisais des films avec la caméra de ma maman, et j’avais d’ailleurs commencé une année de licence en cinéma que j’ai arrêté justement parce que je souhaitais me lancer dans la musique. Aujourd’hui finalement, j’ai repris une autre licence, toute autre. Mais c’est vrai, que pourquoi pas, tant que la musique reste mon élément principal.

 

Comment fais-tu pour protéger ta voix?

C’est difficile, quand on est chanteur on a toujours peur d’attraper froid ou de tomber malade pour un concert. J’essaye de porter des écharpes au maximum et de temps en temps, je prends des huiles essentielles.

 

As-tu été déçue par des professionnels?
Evidemment dans la vie on est toujours déçue par certaines personnes à un moment donné, mais je dois dire que globalement, j’ai quand même énormément de chance de ce côté-là, je suis bien entourée.

 

As-tu des anecdotes par rapport à ta carrière? Un souvenir marquant?
Outre le fait que je suis très maladroite et que je manque de tomber dès que je monte sur scène (rires). Lorsque je venais juste de passer à la télévision, je prenais le tramway à Strasbourg, et deux personnes m’avaient reconnues, et, elles ont décidées (d’une manière pas très discrète), de descendre au même arrêt que moi, alors que ce n’était pas prévu. Elles ont commencées à me suivre dans les boutiques, puis au bout d’un moment, je me dirigeais vers les toilettes publiques, donc je me suis retournée vers elle, en leur disant qu’on allait peut être s’arrêter ici. Résultat, on a bien ris, je leur ai signé des autographes et elles sont reparties.

 

Un album est-il prévu et si oui peut-on en savoir davantage?
Oui, cela fait deux ans que je travaille dessus, je l’avais fait financer sur My Major Company (un site de financement participatif), bien avant « The Voice », résultat, je fais tout mon possible pour qu’il puisse sortir cette année. J’ai composé paroles et musique sur tous les morceaux, avec de l’aide par mon ami arrangeur Stéphane Bonacci, qui a aussi co-composé certains morceaux.

 

Que peut-on te souhaiter?
Que la vie continue ainsi, que je puisse continuer à vivre de ce que j’aime et rencontrer mon public et mes fans sur la route, pour moi c’est le plus beau cadeau que la vie puisse me faire.

 

La tradition sur Influence est de laisser le mot de la fin à nos invités.

The show must go on.”

 

 

Avec un Brin de Nostalgie…Charles Aznavour revient!

Charles Aznavour Avec un brin de nostalgie - DR

 

Charles Aznavour a beau avoir 90 ans, il ne tient pas à prendre sa retraite. 4 ans après son dernier opus, Aznavour Toujours, il revient le 04 mai prochain avec un nouvel album, Encore.

 

Un album très personnel pour lequel il s’est donné à 100%. En effet, il a écrit les textes et composé les musiques

 

C’est l’occasion pour lui d’apporter une sorte de témoignage, de parcourir les souvenirs de sa vie. C’est aussi l’occasion de partager un duo avec Benjamin Clementine. Une des révélations de 2014.

 

La promotion démarre avec le premier single, Avec un Brin de Nostalgie.

Officiel: Réouverture de X-Files!

 

 

Fox Mulder et Dana Scully vont reprendre du service pour une série de 6 épisodes. La Fox vient de faire l’annonce officielle. Si le duo est de retour, il entraînera avec lui le retour de son créateur, Chris Carter. Ravi de revenir car comme il le dit, Le monde est encore plus bizarre…

 

David Duchovny et Gillian Anderson font évidemment partie de l’aventure.

 

La série a eu 9 saisons entre 1993 et 2002. Elle a eu également deux films au cinéma, le premier en 1998 et le second en 2008.

 

Personne ne sait encore le contenu des 6 épisodes. Une affaire à suivre…

Le Retour de Corinne Hermes avec le single Apartment

Corinne Hermes pochette single Apartment - DR

 

Depuis quelques jours, le nouveau titre de Corinne Hermes est disponible, un titre au nom d’Apartment, chanté en Anglais sur une mélodie gipsy très actuelle où la voix de l’artiste prend son envol.

 

Un très bon retour attendu par ses fans et qui devrait séduire un large public, Apartment est le premier extrait d’un album de reprises à venir au mois de mai intitulé Paris New York.

 

Cet avant goût de l’album nous permets de patienter encore quelques semaines et augure d’un retour étincelant pour cette artiste que l’on réduit trop souvent et à tort à ses deux tubes des années 80 à savoir Si La Vie Est Un Cadeau avec lequel elle gagna l’Eurovision en 1983 sous les couleurs du Luxembourg et son titre phare de 1989 Dessine-Moi avec lequel elle obtient une récompense aux victoires de la musique en 1990.

 

Corinne a, depuis le début de sa carrière, travaillé avec de nombreux artistes parmi lesquels Julien Clerc, François Valéry ou Michal plus récemment.

 

Laissez vous donc inviter dans cet Apartment somptueux, bonne visite !

 

http://www.corinnehermes.com/

 

https://www.facebook.com/corinne.hermes.5

 

Jessy Matador revient avec Johnny Bilayo, son nouveau single.

 

Avec Jessy Matador, l’été n’est jamais loin. L’artiste revient avec un nouveau single, Johnny Bilayo.

 

Un titre pour faire bouger sur les dance floors.

 

Le single prend la relève après le titre, Zuluminati.