fbpx

 

Après neuf ans d’absence dans les bacs avec un album studio, le groupe Allemand, Camouflage est de retour avec un neuvième album intitulé Greyscale.

 

Leurs plus gros succès restent leur premier single en 1987 The Great Commandment, suivi par Love Is A Shield en 1989, le style du groupe est très proche de celui de Depeche Mode, même encore en 2015.

 

Le trio composé de Oliver Kreyssig, Heiko Maile et Marcus Meyn sortent un album intemporel, à l’écoute de Greyscale, vous avez l’impression de revenir 20 ou 30 ans en arrière tout en restant ancrés dans le présent, un joli tour de magie sonore et un véritable retour à l’essence même du groupe qui compte bientôt 30 ans de carrière.

 

Leur précédent album Relocated datait de 2006 et 3 singles en avaient été extraits Motif Sky, Something Wrong et The Pleasure Remains, pour défendre Greyscale c’est le titre Shine qui a été dévoilé en février dernier pour lancer l’album.

 

Le groupe a pris son temps enregistrant Greyscale sur la période 2011-2014, le titre Shine avait déjà été interprété en 2011 tout comme le titre Misery figurant sur l’opus lors d’une performance live.

 

Un second single est d’ores et déjà prévu mais le choix n’est pas encore arrêté.

 

A noter que le titre Count On Me est un duo avec Peter Heppner du groupe Wolfsheim, un autre groupe phare en Allemagne en matière de Darkwave.

 

Le cru 2015 de Camouflage est à déguster sans modération, à croire que comme le bon vin, le groupe se bonifie avec le temps.

%d blogueurs aiment cette page :