M POKORA revient cette semaine dans les bacs avec un nouvel album baptisé R.E.D ( RYTHMES EXTREMEMENT DANGEREUX).

Il s’agit déjà du sixième album de l’artiste en 11 ans de carrière solo.

Jusqu’à présent, M POKORA avait toujours bien évolué, enchaînant les hits sur des mélodies RNB, un style qui lui va d’ailleurs parfaitement.

Le hic avec ce nouvel opus c’est un virage musical beaucoup trop Pop Variété qui ne lui va pas du tout.

On voit donc rouge pour reprendre le titre de l’album, et ces rythmes se révèlent réellement dangereux pour nos oreilles.

A l’aube de la trentaine, on était en droit d’attendre un album beaucoup plus mature .

Au programme, sous prétexte de titres Uptempo, on nous sert des textes tous plus mièvres et décousus des uns des autres.
Des refrains quasiment inexistant sur WOHOO par exemple ; ou GO MAMA.
Quelques balades sirupeuses, mais aucune émotion ne transparaît, ENTRE PARENTHESES avec ses effets de voix apparaît comme du mauvais Justin TIMBERLAKE made in France.

 

Pour résumer, R.E.D est bel et bien le plus mauvais album de la discographie du jeune artiste, une très mauvaise surprise, et qui pourrait fort bien faire baisser sa notoriété jusqu’ici gagnée à coups de tubes plaisants depuis la révélation évidente dans l’aventure POPSTARS en 2003.

Déçu après la parution des deux premiers singles ON DANSE et LE MONDE, mon envie de voir le showman en concert s’est évanouie comme neige au soleil, et après l’écoute intégrale de son nouvel album, je reste sur cette idée.

%d blogueurs aiment cette page :