Andrew HOZIER-BYRNE est un prodige écossais de 24 ans. A 15 ans il apprend à jouer en autodidacte du piano et de la guitare ; bien lui en a prit car quelques années plus tard le voici après la sortie de plusieurs Eps dans les bacs avec son premier album éponyme.
 

 

L’album est déjà disponible depuis le mois de septembre mais ne débarque en France que ce mois çi.
TAKE ME TO CHURCH le lead single a fait pas mal de vagues dans les charts ainsi que le clip l’illustrant.

 

Sorti en juillet 2013, le clip mettait en scène deux homosexuels russes devant affronter les réactions homophobes reçues lors de la révélation de leur union. Le clip en noir et blanc est reçu comme un véritable coup de poing entremêlant des images du couple s’embrassant et des images violentes d’agression physique sur l’un des protagonistes.

 

L’album rassemble des titres présents sur les différents Eps ainsi que des nouveaux titres. 4 singles en ont déjà été extraits TAKE ME TO CHURCH, ARSONIST’S LULLABYE ; SEDATED et FROM EDEN. L’artiste est actuellement en tournée Sold Out aux Etats Unis, ce n’est pas une surprise quand on écoute cet album.

 

On est transporté, par la musique et par la voix de Hozier , directement en Louisiane, tous les titres suintent le Bayou.

 

L’interprétation toujours juste vous prend aux tripes. L’artiste est habité par ses chansons.

 

On trouvera Hozier au rayon Indie Rock mais sa musique ce n’est pas que ça, et ça serait le réduire, ses chansons sont empreintes de blues, de soul, de folk… Le mélange est vraiment grandiose, et sur scène l’artiste doit encore prendre une autre dimension.

 

La messe est dite, il y a quelque chose de religieux dans cet opus, alors prenez place et laissez cette musique se frayer un chemin jusqu’à votre ame.

%d blogueurs aiment cette page :