fbpx

rem

 

Remingway n’est pas un inconnu. Après trois albums autoproduits – certes plutôt confidentiels, les premières parties de Kaolin, Pep’s, Eiffel ou encore Matmata, la chanson « De L’Avant » en duo avec Pep’s le propulse d’un coup vers une plus grande notoriété.

Remingway, c’est Rémy Dugand, (pourquoi ce nom de scène ?), un jeune auteur trentenaire, interprète et multi-instrumentaliste. Inspiré par J. Brel, W. Sheller, A. Souchon, J. Higelin ou JP Nataf des Innocents, il distille ses notes pop pleines de fraîcheur et made in France. En découlent des chansons personnelles pleines de grandes questions et de petites sensations, de vérités profondes et d’incertitudes partagées. Bref Remingway nous parle de la vie, des sentiments et autres préoccupations du trentenaire moyen que je suis. (On est fait pour se rencontrer…)

Il nous révèle : « J’écris dans un carnet des formules et des expressions qui me viennent à n’importe quel moment. Mais en général elles restent dans le carnet, elles ne vont pas dans les chansons. » (Moi aussi j’écris dans un carnet… ma liste de courses. Toi et moi, on va devenir copains !)

Trêve de plaisanterie, écouter « Le Monde des Grands », premier extrait d’un album prometteur intitulé « DE LA VIE ! », dont la sortie est prévue cet automne. Un premier extrait qui laisse présager le meilleur pour la suite… (Je suis célibataire !)

 

%d blogueurs aiment cette page :