fbpx

Après deux années d’absence, Jake Shears et sa bande de loustics excentriques accouchent d’ »Only The Horses », morceau produit par Calvin Harris. Ce deuxième single (« Shady Love », le précédent titre fut plus confidentiel) devance la sortie de l’album Magic Hour prévu le 28 mai en digital et mi-juin dans les bacs. Un album riche en collaborateurs de renom : Boys Noize, Pharrell Williams ou encore Diplo, Alex Rihda et Azeali Banks.

 

Le titre est excellent, cela ne fait aucun doute.

Il reste dans la veine electro pop dance des Sœurs Ciseaux.

 En revanche, le clip qui l’accompagne est plutôt… décevant.

 

Pour une chanson dénommée « Seulement les chevaux », le réalisateur Lorenzo Fonda a eu l’idée de génie de filmer… – je vous le donne en mille ! – des chevaux qui galopent au ralenti. Certes assez esthétique, la slow motion s’étend durant quatre longues minutes.

 

Pire, on n’aperçoit que très peu les membres du groupe recouverts de peinture qui dégouline à l’envers. Pire de pire, Jake Shears, réputé pour ses prestations exhibitionnistes, reste habillé durant tout le clip. Ô rage, ô désespoir !

 

 Alors comment qualifier cette vidéo ?

 

Allégorie de la substantifique moelle de l’âme qui sous forme de pigmentation visqueuse est libérée d’une pyramide grâce à des purs-sangs d’exception ?!

Ou délire visuel quadricolor d’un fan d’Omar Sharif et de Stargate ?

 Si vous préférez le tiercé dans l’ordre à un steak saignant d’équidé dans votre assiette,

ne reste plus qu’à cliquer ci-dessous :

 

 

%d blogueurs aiment cette page :