sat

Les Saturdays forment un girlsband très célèbre…en Angleterre, leur pays d’origine. S’exporter hors de leur frontière s’avère toutefois plus difficile.

 Un p’tit rappel pour celles et ceux qui ne les connaitrait pas encore. Créé en 2007, le groupe se compose de 5 membres prénommés Una, Mollie, Frankie, Vanessa et Rochelle. Leur premier single « If This Is Love » est resté classé dans les charts anglais durant 17 semaines ! En juillet 2011, leur label annonçait officiellement 2 millions de ventes au compteur à travers le monde avec 3 albums studio (Chasing Lights, Wordshaker et On Your Radar) et un mini album (Headlines !).

The Saturdays ! Un sujet délicat à traiter sans m’attirer les foudres des fans de la première heure. En effet, sur les forums, ceux-ci se chamaillent, fulminent, s’entre-déchirent et s’insultent entre eux. Les filles déchaînent autant les haines que les passions ; leurs chansons et leurs voix sont source de violentes polémiques. Bref, elles font parler d’elles, rien de tel pour agiter le petit monde de la musique et stimuler les ventes.

 Quoi qu’il en soit, le groupe poursuit son bonhomme de chemin et arrive avec un nouveau succès. Dans « 30 Days« , les filles comptent les jours jusqu’à ce que leur tendre moitié leur revienne. Le single est efficace, toujours dans cette atmosphère pop club déjà explorée avec « All Fired Up« .

 Ainsi pour compenser l’absence de leurs amoureux, les filles vont chercher un autre mec dans un café stylé 50’s qui organise un speed dating. (Benoît XVI va se fâcher tout rouge si l’on bafoue ainsi la fidélité !) Et soudain le scénario du clip prend toute son ampleur : les filles tombent sur des gars plus ou moins geeks – et plutôt pas mal du tout. Ces demoiselles jouent les difficiles et se montrent déçues de leur moisson. Elles décident alors de renoncer aux hommes et de privilégier l’amitié entre nanas. (Zut j’ai dévoilé l’insoutenable suspense !)

%d blogueurs aiment cette page :