echangestandard

 

Une fois n’est pas coutume, après des semaines où les films se bousculaient à l’affiche ,peu de sortie cette semaine .Alors que nous sommes en vacances scolaires, pas de grosses sorties ! C’est à n’y rien comprendre !

 

« Échange standard » 

 

Les scénaristes Jon Lucas et Scott Moore , qui ont travaillé sur ce film, sont à l’ origine de « Very bad trip » ! Jon explique qu’il a repensé aux années ou il était sorti de l’université et qu’il retrouvait ses amis encore célibataires alors qu’il était déjà marié ! Il s’en prenait plein la « gueule » : cette différence de monde a servi de base au film .En effet, il raconte l’histoire de deux amis inséparables .Alors que Dave est un brillant avocat ,marié et père de trois enfants , Mitch est toujours célibataire ,tourne quelques films et profite de la gente féminine ! Mitch envie la vie de Dave ,alors que ce dernier aimerait la vie de Mitch ,dénuée de tout stress ! A la suite d une soirée très arrosée , l’improbable va se produire et le lendemain chacun va se retrouver dans la peau de l’autre . Panique à bord car leurs vies sont loin d’être aussi idylliques qu’ils le pensaient ! C’est David Dobkin , qui a été embauché pour réaliser , lui qui avait remis au goût du jour le « Rated » c’est a dire  » déconseillé aux plus jeunes » , avec son film « Serial noceurs « .C’est d’ailleurs une des raisons qui l’a poussé à accepter le film pour pouvoir pousser les spectateurs dans leurs retranchements avec une comédie acerbe et graveleuse …Pour interpréter ses deux amis , quoi de mieux que deux amis dans la vie ! C’est le cas de Jason Bateman et Ryan Reynolds qui apportent beaucoup au film ! Ils sont accompagnés par Leslie Mann (« 17 ans et encore ») , Olivia Wilde (« Dc House ») pour la touche glamour ! Les critiques sont assez négatives comme celle de Studio ciné live  : »Des gags nuls enrobés dans une morale pesante «. Aux états unis , la carrière du film a juste remboursé le budget sans exploser le box office ! Pour les amateurs de comédie bien grasse , limite scato pour certaines scènes , ce film est pour vous !

 

 

« 30 minutes maximum »

 

C’est seulement la seconde réalisation de Ruben Fleischer après « Bienvenue à Zombieland » .Pour ce film , on reste dans le même genre hormis le coté épouvante du premier opus . On suivra Nick, livreur de pizzas qui va se faire enlever par deux apprentis criminels. Ils fixent une ceinture bombe sur sa poitrine et l’oblige à cambrioler une banque s’il ne veut pas exploser ! Il n’a que quelques heures pour réaliser sa mission et il va demander l’aide de son ex meilleur ami ! Ensemble , ils vont devoir échappés à la police , à un tueur à gages et à d’autres événements tous plus farfelus les uns que les autres ! Mais , le plus terrible pour Nick sera tout bêtement de s’entendre avec son ami ! Bref, une comédie déjantée qui elle aussi est cataloguée « Rated «  ,et qui a récolté un petit succès qui lui a permis de rembourser son budget .Le réalisateur s’est adjoint de nouveau les services de Jesse Eisenberg (« The social network ») avec qui il avait déjà travaillé pour son premier film .Ce sont des acteurs de série qui accompagnent Jesse : Danny mcBride ( série « Kenny Powers »),Aziz Ansari (« Parks and recreation ») ,Dilshad Vadsaria (« Greek ») .Les critiques sont mitigées soulignant une bonne interprétation et une mise en scène sympathique pour un scénario hélas trop pauvre ! Alors , pour le plaisir de voir Jesse dans une comédie agréable ! Il ne vous reste que 83 minutes maximum pour apprécier ce film !

 

«  Killing fields »

 

C’est la fille de Michael Mann (« Heat ») qui s’est attelée à l’adaptation d’un fait divers sordide ! A Texas City, la police doit faire face à une série de meurtres mais entre les rivalités internes des services et le terrain vague « killing fields »ou sont découvert les corps , l’enquête se complique ! Dans le comté voisin ,les inspecteurs Mike Souder et Brian Heigh travaillent sur la disparition d’une jeune fille .Mais , pas de cadavre , ni de piste ! Lorsqu’Anne, une jeune fille dont Brian s’occupe, disparaît , les deux inspecteurs se dirigent vers la killing fields ! Une histoire riche , sombre et glauque que la jeune Ami Canaan Mann a voulu mettre en images ! Hélas, elle n’ a pu tourné au Texas même du fait des coûts de tournage mais elle s’est , tout de même , imprégnée de ce territoire mystérieux pour pouvoir mieux le retranscrire ! Pour interpréter ces personnages réels : Sam Worthington (« Avatar »), Jeffrey Dean Morgan (« La locataire ») , Chloe Moretz («  Kick ass ») Jessica Chastain (« Tree of life ») .Un joli casting qui ne réussit pas à emballer le film car Ami Canaan n’a hélas pas toutes les qualités de son père mais elle est novice car il s’agit de sa deuxième participation à un long métrage ! Ne serait ce que pour cette histoire vraie glaçante et cette atmosphère particulièrement noire, allez voir ce film !

 « Les crimes de Snowtown »

 

Voici le film préféré des critiques de la semaine ! C’est encore une histoire vraie

qui est à l’origine de ce film ! Pour sa première réalisation, Justin Kurzel s’attaque a un célèbre fait divers australien : onze meurtres perpétrés par le serial killer John Bunting et sa bande ! Il choisit également de ne pas édulcoré son propos ni la violence des actes ce qui donne au film une couleur sombre et noire ! On replonge dans la banlieue déshéritée d’Adelaide en Australie, ou Jamie, 16 ans, va se prendre d’affection pour le voisin autoritaire et charismatique , qui devient peu à peu un père de substitution .Mais bientôt, l’adolescent va être embarqué dans une série de meurtres ! En effet, l’histoire s’attarde surtout l’attraction que le serial killer va avoir sur ce jeune homme jusqu’à le suivre dans ses turpitudes les plus horribles ! Cela nous donne « un premier film aussi éprouvant que fascinant sur un serial killer australien « selon Studio ciné live , « Justin Kurzel signe la une œuvre forte dont il est difficile de se relever « pour Cinéma teaser ! Le casting est composé d’acteurs débutants et inconnus qui augmentent l’authenticité du film ! Le film a reçu le prix des critiques lors du dernier festival de Cannes et alors que la population voyait d’un mauvais œil la production d’un film consacré à Bunting, ( qui croupie toujours sous les verrous ) ,la production les a rassuré en leur stipulant qu’il ne s’agissait pas d’une ode au crime ! Alors , il vous faudra sans doute chercher la salle qui le projettera mais il serait dommage de passer à coté !

 

%d blogueurs aiment cette page :