ladylinncopyrightarianchristiaensnew5

Photo: Arian Christiaens

 

Venue tout droit de Belgique, Lady Linn, est une chanteuse dont la voix est tout en swing et en féminité. En fermant les yeux et on écoutnat ses chansons, on pourrait presque avoir l’impression de remonter le temps et de se retrouver dans une Amérique en noir et blanc là où les chanteuses de jazz dominaient le Top 100 américain.

 

Influencée par Duke Ellington, Dinah Washington ou Ella Fitzgerald, Lady Linn se laisse également emportée par la pop des années 60 et la Bossa Nova. Succès confirmé en Belgique, pays d’où elle est originaire, la chanteuse et son groupe, Les Magnificent Seven, arrivent chez nous avec un nouvel album, No Goodbye At All, annoncé pour le printemps 2012.

 

Le premier extrait, Cry Baby, nous permet de plonger de suite dans cet univers jazzy aux sonorités pop rétro le tout couronné par une voix émouvante.

 

Alors si vous avez envie de remonter un peu le temps et de vous laisser séduire par la voix de Lady Linn, il faut aller la découvrir au Divan du Monde à Paris le 17 janvier 2012, elle sera évidemment entourée de son groupe, les Magnificent Seven.

 

Un moment magique à partager avec eux où le jazz sera riche et chaleureux.

 

%d blogueurs aiment cette page :