fbpx

 

Bon…Que dire ? On nous annonçait un volet riche en rebondissements, un rythme haletant, avec des libertés pour ne rien « édulcorer » comme nous l’affirmait Robert Pattinson. Ah. Alors il y a erreur sur le film.

On ressort un peu déçu de cet avant dernier chapitre…Il est temps que cela s’arrête. Pour de bon.

 

La première heure transpire le mièvre et l’insipide. La scène du mariage reste longue et sans interêt majeur. Ni moment de grâce, ni émotion, juste une union « presque » banale si on oublie la nature même des protagonistes. Les rares touches humoristiques laissent esquisser un léger sourire mais guère davantage. En revanche, le jeu de Kirsten Stewart gagne en intensité et en émotion. Ouf. Pour le reste, toujours les mêmes questions existentielles qui n’en sont pas et qui alourdissent l’ensemble, assez maladroitement. « Je l’aime mais elle en aime un autre, je me résigne puis non finalement pas, puis bon, quand même si parceque je l’aime. » ok. On a compris. What’s next ?

 

Du coup, le film s’enlise…entre mariage et lune de miel (TRES) politiquement correcte (on notera que LA fameuse scène dite « de sexe » qui devait donner un peu de piment au film a été supprimée au montage) .

 

Alors que reste t-il ? Et bien assurément la dernière demi heure qui sauve le film du naufrage. Bella est enceinte et sa vie est dangereusement en péril. C’est là que démarre réellement le film. Nous ne dévoilerons rien question de ne pas spoileriser les futurs spectateurs mais l’intérêt de « Twilight 4 Révélation » est bien là. La tension est palpable et le dénouvement final, même si convenu, donne de quoi attendre avec impatience (?…) le dernier film prévu pour le 14 novembre 2012.

 

Notre note : 2/5…

 

 

%d blogueurs aiment cette page :