fbpx

 

Le pitchÉté 1979, une petite ville de l’Ohio. Alors qu’ils tournent un film en super 8, un groupe d’adolescents est témoin d’une spectaculaire catastrophe ferroviaire. Ils ne tardent pas à comprendre qu’il ne s’agit pas d’un accident. Peu après, des disparitions étonnantes et des événements inexplicables se produisent en ville, et la police tente de découvrir la vérité… Une vérité qu’aucun d’entre eux n’aurait pu imaginer.

 

Notre avis : Super 8 est ce que l’on a fait de mieux depuis un bon nombre d’années dans le cinéma du genre. Ce film est une pépite à l’état brut, véritable hommage aux films des années 80. Entre les Goonies, ET, Indiana Jones, Rencontre du 3ème type et j’en passe (même une référence au Jurassic Park de Spielberg), JJ Abrams peut se targuer de proposer un divertissement simple, rudement efficace et d’une profondeur émotionnelle…TOUT y est . Les scènes d’actions aux effets spéciaux tout bonnement grandioses (la scène du train vaut à elle seule le déplacement), des pointes d’humour délicieusement savoureuses (le « la drogue c’est moche » va devenir culte…), des pistes de réflexions (classiques certes) sur l’enfance, le cinéma et des séquences émotions à faire pâlir les plus grands drames hollywoodiens. Et le pire dans ces scènes d’émotion pure, c’est qu’elles n’en ont pas la vocation première !!! Un coup de génie de la part du réalisateur qui a su nous emporter au bord des larmes sans que l’on s’y attende. (la scène de maquillage, sur le quai du train, et celle du zombie..wow) Super 8 c’est ça : juste un film pop corn sans prétention, qui fait du bien, énorme surprise de cet été et peut être déjà en passe de devenir un film culte, le « E.T. » des années 2000 sans doute aucun. Abrams a voulu rendre hommage à son mentor Steven Spielberg et il le fait à merveille. Le casting est lui aussi époustouflant. Joel Courtney et Elle Fanning sont éblouissants. On se laisse bercer par cette douce magie innocente, en croisant les doigts pour que ce petit joyaux soit le premier d’une longue lignée made in Abrams. A quand le prochain ?

 

Note : 4.5/5 (et oui ! ça nous arrive !!!)

 

%d blogueurs aiment cette page :