fbpx

 

Comme c’était prévu , une semaine riche en sorties . C’est très intelligent puisque les spectateurs s’étant normalement pressés à la fête du cinéma ( malgré des résultats peu convaincant ) ne vont pas y aller en nombre cette semaine . Je crois que je devrais etre producteur 🙂   

 

«Il n’est jamais trop tard » 

 

Cela fait déjà 15 ans que Tom Hanks a réalisé son premier film  » That thing you do » sur les prémisses d’un groupe de rock qui avait obtenu un petit succès d’estime . L’idée du second film lui trottait dans la tête depuis ses années à l’université ou il croisait des personnes d’une quarantaine d’années faisant les mêmes études que lui . Même s’il y pensait depuis le début , la crise financière a contribué à actualiser son propos . D’ailleurs , pour ce script , il a décidé de réitérer l’ expérience faite pour  » Mariage à la grecque «   ( qui avait obtenu un très gros succès ) à savoir écrire  avec Nia Vardalos . On suivra , donc , les pérégrinations de Larry Crowe , qui vient d’être licencié alors qu’il était un ouvrier modèle depuis des années ! Le problème étant qu’il n’était pas diplômé , il s’embarque à l’université pour en obtenir . C’est la qu’il va faire la connaissance d’une professeur d’expression orale . Elle , aussi , de son coté , est désabusée, cynique tant par son mariage raté que par son travail peu encourageant quand elle voit ses élèves . Tous deux sont à un tournant de leurs vies ! Vont ils avoir droit à une seconde chance ? Tom Hanks a eu la riche idée d’engager son amie Julia Roberts (qu’il avait apprécié dans  » La guerre selon Charlie Wilson «  ) . Quel plaisir de retrouver une Julia Roberts superbe (comme d’habitude) alternant les moments dramatiques , émouvants et drôles . Une Julia qu’on avait envie de revoir depuis longtemps ! Mais , Tom s’est aussi entouré de seconds couteaux aiguisés et talentueux comme Bryan Cranston (  » Breaking dad «  ) , Wilmer Valderrama (  » That’s 70 show «  ) , George Takei ( » Star trek «  ) , Ian Gomez ( » Cougar town «  )  . Ce casting haut en couleur apportera un plus au film tout comme la bande originale très rock n roll! . Les critiques sont mitigées à cause d’un foisonnement de thèmes pas toujours bien exploités . Malgré tout , il salue le travail de Tom Hanks et sont ravis du retour en grâce de Julia (déjà entamé avec  » Mange , prie , aime «  ) . Bref, une comédie sociale romantique pleine de fraicheur et de liberté qui vous changera les idées ! Et puis Julia Roberts 🙂 

 

« Case départ » 

 

C’est à trois qu’ils ont réalisé ce film ! Deux comiques issus du Jamel comedy club : Thomas Ngijol et Fabrice Eboué  qui se sont adjoint les services de Lionel Steketee pour la partie plus technique de la réalisation .Ils se sont , bien sur , attelés à une comédie mais avec quelques thèmes originaux comme l’ esclavagisme , l’identité (on en parle souvent en ce moment) , les racines . Certes, ce n’est pas un film historique mais c’est au prix de longues heures plongées dans les livres d’histoire qu’ils ont pu éviter de gros anachronismes et acquérir une cohérence à l’ensemble. Malheureusement , la Martinique n’a pu être un lieu de tournage tant la notion d’esclavagisme est encore trop présente et douloureuse .C’est pourquoi le film fut tourné à Paris et Cuba ! Ils ont aussi eu la riche idée de camper deux personnages à l’opposé et en totale adéquation avec ce que les gens peuvent penser . Aucune complaisance concernant ces deux personnages principaux ce qui permet d’adhérer encore plus au discours . On suivra le parcours de deux demi-frères par leur père , Régis et Joël qui ne se connaissent que très peu . Joël est l’archétype du type qui accuse la France de raciste à tout va ! D’après lui, il est au chômage et a de nombreux problèmes dus à la couleur de sa peau ! Régis , quand à lui , est totalement intégré et il renie même un peu ses origines allant jusqu’à dire que la délinquance va de pair avec l’immigration ! Ces deux êtres , que tout sépare , vont être appelés au chevet de leur père mourant aux Antilles qui leur prodiguera comme héritage l’affranchissement qui a rendu la liberté à ses ancêtres esclaves qui parcours leurs familles de générations en générations . Mais , nos deux compères , ne se rendant pas compte de la valeur symbolique de ce document , vont l’arracher ! Par ce geste , ils vont être renvoyés par une vieille tante au temps de l’esclavagisme . Ils se retrouvent en 1780 en plein marché aux esclaves ! Ils vont alors connaitre les affres vécus par leurs ancêtres et vont devoir s’unir pour s’evader et rentrer chez eux à notre époque . Bref, on se doute des différences flagrantes qui vont procurer des bonnes crises de rires ( on se souvient des  » visiteurs «  ) mais avec une toile de fond beaucoup plus profonde car il sera aussi dépeint les terribles conditions des esclaves ! Pour les casting , ils ont refusé les grosses vedettes ou les happening qui auraient troublé le discours ! Néanmoins , on retrouve au générique : Etienne Chicot, Catherine Hosmalin , Franck de la Personne, Eriq Ebouaney et Josephine De Meaux . Alors, il fait bon ton de rire et de réfléchir en même temps alors , on retourne tous à la case départ !  

 

 » Hannah « 

  

Le scenario de ce film écrit par Seth Lochhead date de 2006 , il est apparu sur la  » Black list  » en 2009 ! Cette liste correspond aux meilleurs scénarios non réalisés . Après avoir été approché par différents réalisateurs , c’est Joe Wright plutôt cantonnés aux films classiques comme  » Orgueil et préjugés «  ou romantique comme  » Reviens moi «   . Il décide d’emmener dans ses bagages la jeune actrice Saoirse Ronan qu’il avait fait débuté dans  » Reviens moi  » . Depuis , on a pu apercevoir la jeune fille dans l’excellent  » Lovely bones «   de Peter Jackson ou  » Les chemins de la liberté «  . Elle incarne la jeune Hanna , adolescente de 14 ans d’Europe de l’est . Elle a été entrainée par son père , ex agent de la C I A , pour devenir une machine de guerre qui peut tuer de sang froid . Mais , elle découvre qu’une vie différente est possible quand elle rentre en contact avec une famille française . Elle va vite se trouver poursuivie par les hommes de l’agent Marissa qui semble très bien connaitre les origines de la jeune fille . Elle va être confrontée à des choses qu’elle n’avait jamais appris , une culture différente ou elle devra tout faire pour s’en sortir . Il est rare d’avoir une adolescente porteuse de tant de fureur . Cela nous fait penser à une certaine Nikita qui aurait été appréhendée beaucoup plus jeune ! Le film a été tourné en Finlande pour les décors enneigés , en Allemagne et au Maroc pour le reste . Les conditions de tournage ont été très difficile entre les scènes de combat extrêmement dures  et des températures oscillant entre – 40°pour le froid et 50 ° degré pour le chaud . Le casting s’adjoint également les talents que sont Eric Bana et Cate Blanchett ( dans le rôle de la méchante ) mis en musique par les Chemicals brothers ! Le film a été assez bien suivi aux états unis . En France , les critiques ont adoré cette dualité entre violence et découverte de la vie par une adolescente  quasi autiste , ils applaudissent l’interprétation efficace de la jeune Saoirse Ronan qui , décidément , mène une carrière excellente (déjà deux nominations Baftas et aux Oscars ) . Alors , une bonne dose d’adrénaline pour nous réveiller de la chaleur estivale , n’hésitez pas !  

 

 » Switch »

 

C’est la première fois que l’écrivain Jean Christophe Grangé se consacre entièrement à un projet cinématographique . D’habitude , ce sont ses romans qui sont adaptés comme ce fut le cas pour  » Les rivières pourpres «  ou  » Le concile de pierre «  avec hélas des adaptations souvent ratées. Peut être que l’ association avec le réalisateur Frederic Schoendoerffer va engendrer un film à la hauteur des  excellents livres de Grangé . Ils se sont partagés le travail : Frederic s’est chargé de l’aspect réaliste du récit pendant que Jean Christophe se chargeait de l’action et des rebondissements en évitant les sorties de route . Ils ont décidé de concentrer l’action sur 48 heures ce qui donne un suspens plus intense , de même ils ont situé l’aventure pendant le mois d’aout en France, un mois ou les forces de police et la ville fonctionnent au ralenti . On suivra donc les mésaventures de Sophie , installée à Montréal , illustratrice de mode . Nous sommes en juillet 2010 et elle voit arriver les vacances avec angoisse puisqu’elle n’a pas de projet, ni d’amis . C’est alors qu’elle fait la découverte du site SWITCH.com qui permet d’échanger sa maison avec une autre . C’est à Paris que son choix se porte avec un somptueux duplex avec vue sur la tour Eiffel . Le premier jour est idyllique mais elle est réveillée le lendemain par la police qui a découvert un corps décapité dans la chambre voisine . Le problème étant que ceux ci la prenne pour Bénédicte , la propriétaire des lieux . Elle se retrouve piégée dans une ville étrangère ayant pour seul moyen que de prouver sa bonne foi , elle ne se doutait pas qu’en changeant d’appartement ,  elle changerait aussi de vie et de destin …Bref , ca donne l’eau à la bouche . Pour le rôle principal , le réalisateur cherchait une canadienne sans accent : Karine Vanasse , comédienne depuis ses 13 ans ( mais inconnue chez nous ) , porte le film sur ses épaules (avec réussite d’après les premiers échos ) . Elle est  accompagnée par Eric Cantonaqui trouve là, un rôle de flic qui pourrait enfin lui permettre d’être reconnu dans le cinéma à son juste niveau. Un véritable thriller écrit par l’un de nos plus grands écrivains sachant manier l’aventure, l’action et le suspens  avec un talent indéniable, une révélation avec Karine Vanasse, ca nous donne un film à ne pas manquer !!

%d blogueurs aiment cette page :