fbpx

nowhereboy

 

«Nowhere boy »

 

Il y a 30 ans , jour pour jour John Lennon se faisait tuer à New York sur le perron de sa porte .Ce grand artiste venait ,d’ailleurs, de reprendre une carrière solo après avoir fait les grands jours des Beatles ! Certes , plusieurs films ont déjà conté l’histoire de ce groupe légendaire mais ,pour son premier film, Sam Taylor Wood a décidé de narrer l’adolescence de John .En effet , celle ci sera à l’origine de cet homme tourmenté et talentueux que deviendra ce grand homme de paix ! On plonge donc dans les années 50 ,époque à laquelle John va être élevé par sa tante Mimi .A l’adolescence , il va retrouver sa mère Julia et il va être confronté aux mystères qui ont déchiré les deux sœurs. Il désire réconcilier cette famille qui ,hélas , suite à une tragédie , va s’effondrer! Il va alors se tourner vers la musique et découvrir qu’il possède un vrai don ! Un film ou on va enfin comprendre ce qui a construit cet homme élevé dans un milieu difficile et féminin ! Ne vous attendez pas à un film musical, au contraire , le réalisateur s’est attaché à être le plus fidèle possible ! Le casting est ,bien sur, important et c’est le jeune Aaron Johnson(« Kick ass » ,« Chatroom ») qui se glisse dans ce personnage existant avec une aisance infinie !  Le duo féminin tante/mère est interprétée avec classe par Kristin Scott Thomas (« Elle s’appelait Sarah » ) pour la tante et Anne Marie Duff (« The magdalene sister ») pour la mère . On y ajoutera le jeune Thomas Sangster (« Bright star » « Nanny mc Phee ») dans la peau du jeune Paul mc Cartney ! Un joli biopic sur l’un des génies musicaux de notre époque qui a recueilli de beaux succès au cours des différents festivals ou il a été projeté !A vous de rendre hommage à cet homme en connaissant un peu mieux son enfance et son adolescence ! All you need is nowhere boy 🙂 

 

« Le monde de Narnia 3:L’odyssée du passeur d’ Aurore » 

 

La période des vacances bat son plein et après un Harry, un Disney voilà le troisième opus de Narnia. Quoi de neuf ? Les jeunes Edmund, Lucy et Eustache se trouvent happés dans un tableau pour se retrouver dans la royaume de Narnia à bord d’un majestueux navire :le passeur d’Aurore ! Ils vont retrouver le roi Caspian ainsi que la souris Ripitchip pour une mission les entrainant vers les iles mystérieuses de l’est . Ils devront confronter de terribles ennemis mais aussi rencontrer des nouvelles créatures magiques . Leur courage légendaire sera mis à l’ épreuve mais ils sauront faire face à ces combats pour se retrouver à nouveau devant le grand lion Aslan ! On garde le même casting que pour les precedents : Ben Barnes, Skandar Keynes , Bruce Spence, Georgie Henley, Will Poulter, Gary Sweet .Bref, c’est Michael Apted (« Nell » « Le monde ne suffit pas ») qui laisse sa patte à l’univers de Narnia pour le meilleur ou pour le pire . Nous verrons bien le résultat de ce film par rapport aux autres .On ajoute aussi comme cela est tendance en ce moment une 3 D qui fera augmenter le prix des places de cinéma (comme si c’est pas assez cher déjà ! ) .N’étant pas présenté à la presse, je ne peux vous donner aucune critique du film ! Alors ,allez vous faire une idée pour les amateurs de ce film pour enfants !  

 

»De vrais mensonges» 

 

Voilà ,un réalisateur qu’on attendait avec impatience car depuis son premier film « Cible émouvante » , on s’est pris d’affection pour Pierre Salvadori qui a offert ses plus beaux rôles à Guillaume Depardieu!Pour sa nouvelle comédie , il a décidé d’aborder le thème du mensonge et de ses conséquences ! C’est par Émilie que tout  va démarrer ! En effet, celle ci va recevoir une lettre d’amour anonyme qu’elle va adresser à sa mère triste et désemparée depuis la mort de son époux .Mais ce qu’Emilie ignore ,c’est que cette lettre provient de Jean , son employé timide. Sa mère va tomber amoureuse de ses mots .Bref, un petit mensonge qui va engendrer beaucoup de complications dans les relations déjà conflictuelles entre une mère et sa fille .On ajoutera de l’ amour qui viendra poindre son nez lorsqu’Émilie va tomber amoureuse de Jean. Bref, des quiproquos , des malentendus et de jolis scènes de comédie! Quand on sait ,en plus, que le casting comprend la sublime Audrey Tautou (qui tourne pour la seconde fois pour Pierre après « hors de prix » ) , la non moins ravissante Nathalie baye et le sémillant Sami Boujilapour qui les deux jeunes femmes se battront ! Les critiques sont toujours positives quand à ce réalisateur et ,encore une fois, elles soulignent les qualités de ce film amoral subtil et délicieux !Alors , on se rue tous pour connaître les ravages que peut provoquer un simple mensonge 😉

 

»Les trois prochains jours »

 

Le dernier réalisateur Paul Haggis qui a sévi dernièrement pour «Dans la vallée d ‘elah »  ou « Collision»  a décidé de s’attaquer au remake du film français «Pour elle » de Fred Cavayé qui avait réuni à l’affiche Diane Krugger et Vincent Lindon ! On rappelle l’histoire :une famille vit une vie sans histoire jusqu’au jour ou Lara va être arrêtée pour un meurtre qu’elle nie avoir commis. John essaie de préserver l’unité de sa famille en tentant de prouver  l’innocence de son épouse. Lorsque l’appel de remise en liberté est de nouveau refusé , Lara s’enfonce dans la dépression et il ne reste qu’un seul espoir à son époux :faire évader sa femme ! Cet homme va devoir se plonger dans l’illégalité et va se lancer à corps perdu dans cette opération de dernière chance ! Le casting est mené par un Russel Crowe en pleine forme , une Élisabeth Banks(« Les intrus » « Appelez moi Dave ») et Brian Dennehy .Les critiques soulignent un film agréable mais n’apportant rien de plus que l’excellent film français à son image ! Alors à vous de voir , qui préférez vous Vincent ou Russel?? Le box office nous le dira …

%d blogueurs aiment cette page :