fbpx

les petits mouchoirs

 

Encore une fois, je suis bluffé par le talent de Guillaume Canet! Certes , on nous avait prévenu  tant les critiques sont dithyrambiques mais il est bon à chaque fois de se faire son propre avis .Au fur et à mesure de mes quelques « critiques « , vous avez pu vous apercevoir que je n’étais pas fan du cinéma français mais voilà un film qui me ferait bien changer d’avis ! Il est vrai que j’avais été intrigué par « Mon idole » et enthousiasmé par le rythme de « Ne le dis à personne »! Je partais ,donc, en territoire connu mais la encore une fois , Guillaume m’a  cueilli sur un terrain que je n’attendais pas : les sentiments.

Le film commence sur les chapeaux de roue en faisant connaissance avec les différents protagonistes que sont Ludo ; bon vivant et en pleine soirée ; Max, qui a réussi sa vie, et Vincent ostéopathe qui va avouer à Max ses sentiments à son égard depuis des années ! Le drame survient quand Ludo quitte sa soirée et se fait fracasser par un camion (scène extrêmement surprenante) .Le reste de la troupe se retrouve donc à l’hôpital , on fait donc connaissance avec Marie , Eric , Antoine, et les femmes d ‘Eric , Max et Vincent . Ludo est sacrement amoché et une question vient à se poser .Est ce qu’on continue notre vie en partant en vacances comme prévu ou est ce qu’on reste auprès de notre ami? La réponse sera rapide , on coupe la poire en deux , 15 jours de vacances au lieu du mois proposé. Max est ravi de cela puisque c’est lui qui invite chez lui toute la joyeuse bande.

C’est la bas que tout va se faire et se défaire ! Les tensions entre Max et Vincent vont s’exacerber au fur et à mesure du temps devant les autres qui ne comprennent plus le comportement hyper stressé de Max, Antoine en amoureux éconduit de sa Juliette qui ne cesse d’esperer son retour , Marie qui n’ arrive guère à se poser sentimentalement (peut être depuis sa séparation avec Ludo ) et qui enchaine les aventures ,Eric qui, malgré une amie qui l’aime tel qu il est, ne cesse de la tromper ,l’ épouse de Vincent qui est en demande de sexe et la femme de Max qui essaie de mener à la baguette son mari qui disjoncte un peu plus tous les jours .Voila un joli portrait de ce que la génération des trentenaires est .Ces fameux adulescents , lâches, égocentriques , émotionnellement perturbés n’arrivant pas à se fixer.

 Ce joli monde se voile la face sur eux, sur leur amitié .La culpabilité des uns ,l’ égoïsme des autres , les héros de Guillaume ne sont pas épargnés et tous en prennent pour leurs grades mais si proche de la réalité car qui n’a pas de faille ? L amitié se cimente t elle grâce aux quatre vérités qu’on se balance ou doit on préserver la vérité pour éviter de toute gâcher  ? On réfléchit à sa propre histoire et à ses relations amicales grâce au film . On se met à la place des héros , et qu’aurions nous fait ? Bien sur, il faut aussi dire qu’on passe un sacré bon moment car les scènes entre potes fonctionnent très bien et le rire est souvent présent même s’il peut être noir !Guillaume a « profité » d une hospitalisation imprévue pour se remettre en cause et trouve la sève de ce film . Et qui mieux que ses propres amis pour interpréter sa vision de l’amitié .C’est ce casting qui fait aussi la  force du film :Marion Cotillard est sublime (on est content de la retrouver dans un rôle actuel et on sent bien que la camera de Guillaume l’aime même s’il l’a fait pleurer souvent ) , Benoit Magimel ,Gilles Lellouche (que l’on redécouvre enfin avec ce rôle fort ) sort de son registre et Laurent Lafitte est  parfait dans le rôle du chieur  ,et Valérie Bonnetot et Pascale Arbillot sont excellentes .Je mettrais un bémol à François Cluzet qui force un peu trop le trait du mec hyper stressé. Mais aussi Louise Monot et Anne Marivin.  Sans oublier d’ajouter les petites apparitions sympathiques de M ou de Maxim Nucci (ex de Jenifer ,le fameux  Yodelice  avec qui Marion se produit sur scène quelquefois) qui se permet même de nous jouer un superbe morceau. Et puis,  Jean Dujardin   qui a hérité d’un rôle éphémère mais tellement fort !

On peut juste dire que quelquefois , la camera de Guillaume est un peu trop contemplative ce qui explique la longueur du film de 2h30  mais on ne s ‘ennuie pas pour autant . Les grincheux pourront aussi critiquer le fait que ces potes sont tous représentatifs d’une certain société qui n’a pas de problème d’argent et plutôt aisé donc moins représentatif de ce qu’est vraiment notre société. Mais, ce ne sont que des grincheux !  Vous l’aurez compris, un excellent  film de potes avec rires et émotions .Ça faisait longtemps qu’on en avait pas eu de si bons , on remonte à l’époque de la troupe  « Un éléphant ca trompe énormément « ! Alors félicitations à Guillaume , on espère retrouver cette bande  pour de nouvelles aventures car on a adopté ces nouveaux potes ! Je vous invite tous à y aller et à prendre vos « petits mouchoirs » car ce film vous fera pleurer de rire et de peine …

NOTE : 19/20

%d blogueurs aiment cette page :