fbpx

 

En France , le livre « Eat ,pray and love » d’Elisabeth Gilbert n’ a pas révolutionné notre « façon de vivre » contrairement aux Etats Unis ou il a fait un malheur. Ce parcours initiatique d’une jeune femme en pleine dépression a passionné les américaines .Le livre s’est vendu à plus de 7 millions d’exemplaires dans le monde et Élisabeth est entrée dans le classement des 100 personnes les plus influentes par le « Time magazine » ! Sachant que tout ce qui fonctionne la bas, se retrouve sur le grand écran ,il a fallu 4 ans pour que quelqu’un s ‘attèle à cette histoire et c’est Ryan Murphy , dont on attendait beaucoup puisqu’assez subversif lorsqu’il est à la tête de séries comme « Nip tuck » ou « Glee » .Autant le dire ,la subversion a disparu  du film même si l’histoire ne se prêtait que très peu à ca .Il fallait également une actrice pouvant porté ce projet à bout de bras ,c’est « ma » Julia Roberts qui est sortie de sa demi retraite pour interpréter  pour la seconde fois une héroïne existante !Elle possède littéralement ce rôle et est de toutes les scènes. Quel plaisir pour tous les fans de la jolie rousse!Bien sur pour les autres , cela peut être un calvaire .

Pour ce qui est du film , j’avoue que mon avis n’est sans doute pas très objectif puisque Julia sur un grand écran durant 2 h 30 est un régal et un bonheur extrême ! Quelle joie de la revoir pétillante , souriante , déprimée , triste etc …Pour les autres  points positifs du film , on pourra qualifier l’imagerie de superbement  magnifique avec des paysages merveilleux .On en prend plein les yeux et nous n’avons qu’une envie:Partir en voyage plus pour l’Italie et Bali que pour l’Inde d’ailleurs .Chaque parcelle de scenario nous permet de rencontrer des personnages typiques avec qui on se familiarise tout de suite ,ils apportent tous une fraicheur de plus  au film  ! Que ce soit cette famille italienne, cette jeune fille étrangère amoureuse de son traducteur italien .En Inde cette jeune fille promis à un mari qu’elle n’ a pas choisi et cet américain ayant vécu un drame Pour Bali ce « gourou « si hâbleur et drôle, et bien sur, cet amoureux transi ! Bref, on suit Julia dans ses rencontres avec plaisir et on découvre véritablement les saveurs  de la nourriture italienne , la méditation du temple indien et la quiétude et l’amour à Bali..Toutes ces choses qui vont transformer l héroïne au plus profond d’elle-même!

La ou l’intérêt diminue, c’est qu’on ne comprend pas trop le pourquoi  de ce « ras le bol » de sa vie du debut. Les prémisses de ce mal être ( pourtant primordial, puisqu’ils sont à l’origine de ce périple )sont un peu bâclés …L »introspection , la dépression post divorce sont envoyées en quelques scènes sans trop d’explications alors qu’ils sont la sève de tout ! La rencontre avec son jeune amant aussi , on passe trop vite sur cette idylle et sur ce burn out de cette relation .Certes , le film est déjà long me direz vous, mais il est un peu trop contemplatif à certains moments , il aurait fallu davantage creuser ces relations du début ! On aurait aimé voir plus Billy Crudup , James Franco voire même son amitié avec Violà Davis .Bien sur , l’arrivée de Javier Bardem (affublé d’un drôle d’accent dans la version française ) est un rayon de soleil de plus à Bali et son histoire avec l’héroïne est un peu culcul mais si romantique .On peut aussi critiquer  quelques clichés concernant les villes visitées .En tous cas , une vraie bouffée de fraicheur , de zenitude et de questionnement intérieur à la sortie de ce film avec des étoiles dans les yeux d’avoir vu Julia à l’écran si longtemps ! Allez y , ca va vous donner l ‘impression de voyager pour le prix d’un ticket de cinéma avec une guide touristique magnifique et vous en ressortirez plein de bonnes intentions!                               

NOTE : 17/20

%d blogueurs aiment cette page :