fbpx

Christophe Willem: Prochainement…Son nouveau clip

 

Christophe Willem a donc décidé d’exploiter comme nouvel extrait de son second opus, Caféïne, la chanson, Entre nous et le sol. Ce nouveau single qui poursuit l’exploitation de l’album partage un peu les médias, les fans et le public. Adaptation française d’une démo de Britney Spears, les fans auraient préférés la sortie du duo avec Kylie Minogue.

 

A l’origine, la chanson a été proposée à la chanteuse américaine, Britney Spears. Sous le titre, (Love is) a State of Grace. Britney, enregistre la chanson sous forme d’une démo dans l’éventualité de la placer sur son album, Blackout. Au final, la chanson ne sera pas retenue.

 

Christophe Willem, qui apprécie Britney Spears, entend la démo et apprend que la chanteuse ne l’a pas retenue pour son album. Il fait alors une demande au label de La Star, Jive, pour acheter les droits de la chanson et le label accepte. Christophe en fait donc une adaptation pour Caféïne.

 

Le chanteur vient de tourner le clip qui accompagnera la chanson. A découvrir prochainement. Il propose cependant quelques images dans un teaser. Le single relancera-t-il l’album? Un disque qui s’est vendu à 200.000 exemplaires.

 

Christophe sera en tournée à partir du 29 avril 2010 et notemment au Zénith de Paris, le 18 mai 2010.

 

Teaser:

 

Camelia Jordana: Un bon départ

 

On devrait entendre parler d’elle encore longtemps, du moins c’est tout ce qu’on peut lui souhaiter. Elle? Et bien, il s’agit de la jeune artiste, âgée seulement de 17 ans, Camelia Jordana.

 

Vous l’avez découverte dans la Nouvelle Star 2009 où elle a affronté sans démériter le vainqueur, Soan. Si ce dernier divise les médias et le public, la jeune fille semble plaire à un plus large éventail avec la sortie depuis le 29 mars 2010 de son premier album éponyme.

 

Un album qui est composé de chansons étonnantes de maturité pour une artiste si jeune. Elle s’en sort donc pas trop mal pour l’instant. D’ailleurs son opus se classait 3ème des ventes digitales. Un bon début! Camelia a su également s’entourer de collaborateurs interressants: BabX, La Fiancée, Mathieu Boogaerts. Ils sont ainsi entrés dans l’univers musical de Camelia pour l’aider à faire de ce premier disque, un album qui a du poids. Un premier opus à découvrir au plus vite…

 

Et pourquoi pas lors d’une mini-tournée et de showcases. En effet, Camelia Jordana vous donne plusieurs rendez-vous, non pas en terre inconnue, mais dans différents endroits, surtout à Paris, où vous pourrez découvrir cette jeune femme.

 

Voici les premières dates pour Camelia Jordana:

 

Elle se produira gratuitement lors de deux showcases exclusifs dans la Capitale, aujourd’hui, le 2 avril à la Fnac des Ternes à Paris et le 3 avril à Fnac de Cergy (Val d’Oise). Elle se produira ensuite au Théâtre Simone Signoret à Conflans Sainte Honorine (Yvelines) le 7 avril.

 

Vous pourrez également la retrouver au Studio des Champs Elysées lors de 6 concerts, les 12 et 26 avril et les 3, 10, 17 et 24 mai 2010.

 

Pour le moment, une seule date en province a été bloquée, ce sera le 20 avril, à la Coopérative de Mai à Clermont-Ferrand, dans le cadre du festival Europavox.

 

« Non, non, non », est le premier extrait du premier album éponyme de Camélia Jordana.

Influence Jeu: Stop ou Encore Annie Lennox (6) Thorn in my Side

 

Stop ou Encore? Deux parcours sont proposés chaque vendredi et soumis à vos votes. Si l’artiste reçoit plus de 50% d’Encore, on le retrouve la semaine suivante pour un autre clip, une autre chanson à écouter, une interview à regarder, un teaser, une ancienne prestation… C’est vous qui faites le programme!

 

Pour ce nouveau jeu, chaque semaine, une personne remportera un DVD ou un CD et sera prévenue par mail. Tous les lundis, nous reviendrons sur les résultats. Attention! Vous ne pouvez voter que du vendredi au dimanche 23h59.

Pour participer, envoyez Stop Annie ou Encore Annie à l’adresse: influence@live.fr
Vous pouvez voter autant de fois que vous le voulez.

  

Annie Lennox fait jusqu’à présent un parcours sans fausses notes. Depuis deux semaines, elle se paye même le luxe de faire de meilleurs scores que le champion de ce jeu du Stop ou Encore, Quentin Mosimann.

 

L’ex membre de Eurythmics a des fidèles et un répertoire assez varié. On la retrouve avec son comparse, Dave Stewart, pour le clip, Thorn in my Side, issu de leur opus, Revenge, publié en 1987 et probablement l’album le plus connu du groupe.

 

Cette chanson permetta-t-elle a Annie de poursuivre le jeu ou va-t-elle stopper son ascension?

 

 
A vous de voter Stop ou Encore sur Influence à l’adresse: influence@live.fr
Pas de jeu la semaine prochaine…Le prochain parcours aura lieu le 16 avril 2010.



Influence Jeu: Stop ou Encore Quentin Mosimann (12) duo avec M.Bublé

 

Stop ou Encore? Deux parcours sont proposés chaque vendredi et soumis à vos votes. Si l’artiste reçoit plus de 50% d’Encore, on le retrouve la semaine suivante pour un autre clip, une autre chanson à écouter, une interview à regarder, un teaser, une ancienne prestation… C’est vous qui faites le programme!

 

Pour ce nouveau jeu, chaque semaine, une personne remportera un DVD ou un CD et sera prévenue par mail. Tous les lundis, nous reviendrons sur les résultats. Attention! Vous ne pouvez voter que du vendredi au dimanche 23h59.

Pour participer, envoyez Stop Quentin ou Encore Quentin à l’adresse: influence@live.fr
Vous pouvez voter autant de fois que vous le voulez.

  

La semaine passée, Quentin a eu très chaud, et ce n’est pas la première fois, car depuis quelques semaines les anti-Quentin se sont donnés le mot: Il faut stopper son parcours. Avec les beaux jours, les Stop semblent motivés et décidés alors que les Pour, fans de l’artiste, sont moins présents. Il faut avouer que pour le moment l’artiste leur donne quelques rendez-vous sur scène et donc on peut comprendre qu’ils désertent leurs ordinateurs et Influence

 

On le retrouve en compagnie du crooner canadien, Michael Bublé, qui connaît un grand succès avec son album, Crazy Love. On les retrouve lors d’un prime de la Star Academy où ils chantent la chanson, Me and Mrs Jones.

 

Voici donc peut-être le dernier rendez-vous de Quentin…Ou va-t-il réussir à remonter les votes en sa faveur? A vous de décider d’autant que la semaine prochaine, il n’y aura pas de Stop ou Encore, il faudra attendre le vendredi 16 avril pour retrouver votre jeu.

 

A vous de Voter Stop ou Encore sur influence@live.fr

 

Nous avons vu pour vous « Tout ce qui brille »

 

C’est par un curieux hasard que je me suis retrouvé à « tester » ce film.

En effet , »Alice au pays des merveilles » étant complet, on se détourne vers le petit film français dont j’avais entendu le plus grand bien…

C’est dans une salle bondée (samedi soir quand même) que le film se joue. Quel bonheur que ce film !Décidément, les comédies françaises ont trouvé la formule miracle pour provoquer une bouffée de plaisir qui  perdure tout au long du film. Passons tout de suite sur les petits défauts de ce premier film : certaines fois on perd un peu d’ énergie et ça s’essouffle mais ça reprend toujours très vite. Pour les stéréotypes choisis, on peut dire que c’est un peu trop tranché, les bonnes banlieusardes et les riches parisiens superficiels et vénales. Hormis ces deux petits détails, on passe un excellent moment. Dès le début, on comprends les rapports des deux héroïnes, bien dans leur époque. C’est avec joie qu’on les suivra toutes les deux dans leurs recherches de bonheur. Attirées par la ville lumière, elles vont débarquer dans ce monde pas vraiment armées pour cela. Il faudra combattre ce monde avec des mensonges, de l’humiliation, du vol. Mais, tout cela permettant aussi de faire évoluer les deux jeunes filles (et pour le meilleur). Bien sur  je pourrais vous parler des jeux de mots qui resteront ancrés (signe de film culte) comme « djobi djoba » ou d’autres maximes. Mais ce film n’est pas qu’une comédie, il aborde différents sujets bien plus complexes, comme l’avenir chez ses jeunes de banlieues, l’amour et ses contrariétés (le mari abandonnant femme et fille, un père trop protecteur, une fille en quête d amour), le temps qui passe au travers les yeux d’un père qui ne voit pas grandir sa fille.

Bref, tout sonne juste que ce soit dans l’humour ou l’émotion. Evidemment, tout cela ne serait possible sans le duo fabuleux d’actrices. Géraldine Nakache (qui signe également la réalisation) nous prouve qu’elle est capable de tout ! De l’imitation de Céline Dion à celle du paon dans différentes actions  , de la  culpabilité au désarroi, bref une palette énorme d’ émotions. Elle ne cesse, au cours du film, de s’épanouir tant au niveau mental que physiquement. Face à elle, la sublime Leila Bekhti qui ira beaucoup plus loin dans la perdition mais qui ne nous laisse jamais sur le bas coté car on voudrait y croire aussi à son histoire. La force de ce film est d’être aussi réaliste, et de ce fait il emmène avec eux les spectateurs. N’ oublions pas non plus les seconds rôles excellentissimes comme Audrey Lamy dont chaque séquence se termine par un éclat de rire dans la salle, les parisiennes Virginie Ledoyen et Linh Dam Pham mais aussi les mecs comme  Manu Payet: qui pour une fois n’utilise pas son coté comique mais reste juste dans l’émotion ,le beau gars Simon Buret(chanteur d’Aaron) et puis les familles qui, eux aussi, nous font comprendre le parcours de leurs filles. Bref, un film générationel qui ira très loin et dont on reparlera pendant longtemps.

Ne vous freinez pas en pensant qu’il s’agit d’un « film de filles » car même si le thème principal en est l’amitié féminine. C’est juste un premier film majeur qui remplit son contrat à savoir  nous faire passer un excellent moment. On y rit beaucoup et on y est ému…deux émotions intense que l’on recherche au cinéma . Alors, merci à vous car ce film fait briller nos sourires et pétiller nos yeux .                      

NOTE : 16/20

Et vous qu’en avez-vous pensé ?