fbpx

 

Il se tient là , simplement naturel et détendu , toute disponibilité offerte .

Sous la douceur , la fraicheur juvénile et la sage retenue affleurent la force et le feu .

Impressionnante cette autorité évidente qui émane de lui au delà du lumineux sourire . Rien de superficiel ou de surfait mais une impétueuse authenticité faite de passion et d’envie.

Avide Quentin Mosimann ?….sans aucun doute mais d’ enthousiasme, de reconnaissance et d’amour . Fébrile aussi mais au sens noble du terme….juste l’impatience , l’excitation gourmande de l’artisan , à l’image du « Compagnon du tour de France « à la veille de dévoiler enfin et d’offrir son « chef d’oeuvre «

Et sur ce cadeau il est intarissable . Les mots , les gestes , le regard…tout en lui s’Exhibe et se livre……oui il a la tchache Quentin Mosimann , acteur prolixe d’une carrière prometteuse .


Inf : Quentin , à J-10 de la sortie digitale d’Exhibition , tu te sens comment ?

QM : Excité…excité…terriblement excité , comme jamais encore .


Inf : La tournée Exhibition est lancée et déjà la rumeur court…c’est une adhésion enthousiaste semble t il , suscitant un désir d’autant plus ardent que l’album n’est pas sorti . Comment vis tu cette situation insolite de dévoiler « le faire part , avant la naissance « ?

QM : Très bonne question !!! c’est insolite certes mais interessant et extrêmement révélateur puisque ce « faire part « aurait pu faire un flop . Or dès le premier concert , en Belgique , j’ai ressenti une adhésion captive sur les nouveaux titres . Golden boy , Pas compliqué, Gimme a break…sont des titres faciles à mémoriser…Toc Toc n’en parlons même pas….Dès le second concert les refrains étaient sur toutes les lèvres . Quand aux quelques anciens titres….Ose , je t’aime et je t’aime , ou Cherchez le garçon ré inventé , revisité….le public adore , encore et toujours plus . J’ai intensément ressenti tout cela , donc oui ce « faire part « prématuré me rassure et me conforte .


Inf : Sur la track list figure un titre intitulé » Gainsbourg zéro-dix »…. Surfing on the wave ? ou partie intégrante de ton Exhibition personnelle livrant d’autres composantes de « tes gênes musicaux « jusqu’ici tenus secrets ?

QM : Tenus secrets je ne sais pas…quoique….mais évidents c’est certain. Gainsbourg fait partie de ma culture , de mes influences , je connais tout de lui . Bertrand Soulier m’a écrit un texte magnifique . Cette chanson figure un peu un ovni sur cet album parce qu’il faut la ré écouter sans cesse et s’imprégner du sens . Pour répondre à ta question…..l’album , hormis certains remix était abouti en novembre . Même si on est dans l’année Gainsbourg , on ignorait que le film allait faire un buzz….alors inspiration…et coïncidence .


Inf : Exhibition…..mise à nu…mais aussi mise en lumière….tes concerts sont désormais magistralement habillés par Jacques Rouveyrolis . Insigne honneur auquel peu d’élus ont droit y compris parmi les plus illustres de tes pairs

QM :Ouiii !!!! je ne te cache pas que ce n’était pas gagné d’avance , il est tellement sollicité . Tu imagines , en ce moment c’est Johnny , c’est Dutronc , c’est la Tour Eiffel . Il peut se permettre de dire non…dans le métier tout le monde comprend qu’il doive faire des choix . C’est quelqu’un qui sait écouter la musique en se détachant des a priori d’intérêt et de préjugés . Il fonde ses choix sur son feeling . On s’est rencontrés , il a écouté mes titres et m’a simplement dit « Quentin , c’est bon on se lance.. « et il m’a créé ce projet qui est relayé sur la tournée par Cilia sa talentueuse assistante .


Inf : Après avoir démontré avec Duel que l’osmose entre deux publiques- électro et swing- n’étaient pas une gageure insurmontable , ce nouvel opus cherche t’ il à fédérer une cible intermédiaire …disons les trentenaires ?

QM : Je ne le ressens pas comme cela . Duel a en effet démenti cet hypothétique fossé en démontrant que l’on pouvait s’ouvrir à d’autres influences quel que soit l’âge . En tout cas j’ai l’impression que sur l’album les deux styles sont devenus solubles l’un dans l’autre . Je vois plus Exhibition comme un dénominateur commun à ces deux pôles enfin rassemblés . Des études ont démontré que mon public était constitué de jeunes , de très jeunes et de moins jeunes aussi , le tout révèlant une moyenne d’âge de 35 ans . J’en suis ravi . Et puis Duel avait attiré un certain nombre de clubbers qui vont découvrir Exhibition sans pour autant se sentir frustrés puisque sur l’édition limitée figurent quelques remix électro .


Inf : Justement parles nous des ces différentes versions

 

QM : Ce ne sont pas des versions différentes , juste 3 déclinaisons . L’album bien sûr , avec 11 titres nouveaux .Puis une édition limitée enrichie de quelques remix et enfin le vinyl….collector ! magnifique , comme un objet d’art !…regarde , touche , c’est somptueux . Les 3 sont en pré commande sur mon Opendisc …..et les chiffres sont déjà éloquents…..je suis très content .

 


Inf : L’Opendisc ?……parlons en….

QM : C’est un espace VIP….il suffit de s’inscrire en allant sur mon site quentinmosimann.com pour pré commander l’album et avoir accès à une foule d’infos inédites réactualisées chaque semaine . …..le clip Toc Toc dans son intégralité , son making of , un petit détour par mon studio d’enregistrement , des extraits de titres….chacun a aussi la possibilité de me poser des questions . Les membres sont avertis par mail des mises à jour .C’est donc un espace convivial privilégié…entre « vous et moi «


Inf : Sur cet album tu es servi par des textes profonds , voir intimistes….de nouveaux auteurs , des grands noms….pourrais tu envisager d’étendre cette collaboration à un contexte plus « piano voix «

QM : Ecoute j’y pense d’autant plus que mon public me le suggère souvent . C’est intéressant de faire du piano voix dès lors que les titres sont dans toutes les têtes . Et puis ces musiques , je les écris pour la plupart et je les joue alors oui pour moi c’est un projet , une idée que je retiens fermement et à laquelle je pense beaucoup .

Inf : Si tu devais en choisir un , quel est le titre qui te définierait le mieux ?

QM : Allez deux…. » Pas compliqué « et « Tu le reconnaitras «


Inf : « Tu le reconnaitras « …..c’est un peu toi ?

QM : Mais complètement ! il y a le mec qui se livre , extraverti , extravagant sur le clip Toc Toc et puis son autre lui même , profond , qui s’interroge , qui espère , qui attend. Beaucoup vont se retrouver dans ce titre intergénérationnel , un peu naïfs , un peu fragiles , en proie au désir , au doute , au rêve , à l’espoir aussi .


Inf : Et s’il suffisait d’un adjectif pour qualifier ton travail sur cet album ?

QM : Indéniablement….sincère…..j’ai tout mis de mon coeur dans cet album , avec la plus grande franchise . Mais je rassure tout le monde… il me reste encore des cartouches !!!!!!


Inf : Tu es un homme orchestre hyper actif…à l’aube de la sortie de cet album t’es tu déjà « téléporté « vers l’avenir…des désirs , des envies , des projets ?

QM : Oui l’avenir j’y pense déjà . d’ailleurs j’écris en ce moment pour quelqu’un….dont je tairai le nom lol et puis j’ai une foule de projets électro…ici et outre Manche . Des idées , des projets , je n’en manque pas mais là je vis pleinement mon excitation du moment , celle de l’aventure Exhibition .


Inf : l’Olympia les 25 et 26 septembre…..c’est pour toi un aboutissement ou un passage obligé ?

QM : Pas un passage obligé…on peut probablement s’en passer, je ne sais pas….mais pour moi sans conteste un aboutissement dans le sens récompense , reconnaissance . Je m’efforce de garder les pieds sur terre et ne jamais perdre le sens des réalités , mais là……je m’accorde ma part d’enfance , mon droit au rêve et je veux vivre ce moment comme une consécration….à tel point que j’évite d’y penser !!!!


Inf : Que feras tu le 15 février , date de sortie de l’album physique….en fantôme observateur fébrile à la Fnac ou immergé dans ta musique , le casque vissé sur les oreilles ?

QM : Ni l’un ni l’autre……suivez bien tous mes messages…je serai en mode partage….surprise ! MDR


Inf : Tu portes désormais des lunettes…..les flash de tes potefan ou les effets de tes écrans de travail ?

QM : Un peu les deux , mais c’est vrai qu’aux sorties de concert la lumière m’agresse . Il m’est recommandé de les porter le plus possible pour reposer mes yeux . J’avoue avoir du mal à m’y habituer…d’ailleurs tu vois , là elles sont dans mon sac….pas bien !

Merci Quentin de nous avoir accordé ce moment et puisque qu’avec Duel tu es déjà « paré d’or « il ne nous reste qu’à te souhaiter avec Exhibition un avenir en platine .

D.B.

Influence tient à remercier Mercury,
Quentin Mosimann pour sa disponibilité,
Mary pour son avis et son aide,
Diane pour ses mots et pour sa gentillesse, une belle rencontre…

Exhibition, le nouvel album sera disponible dès le 08 février 2010 sur les plateformes de téléchargement légal et le 15 février 2010 dans les bacs des disquaires.

 

%d blogueurs aiment cette page :