fbpx

Pour un artiste, faire l’Olympia de Paris, est une belle reconnaissance encore plus quand cet artiste est issu d’une émission qui vous colle à la peau comme la Star Academy. Critiqué souvent gratuitement, ne pouvant pas compter sur les radios et mal estimé par son label, Quentin Mosimann est pourtant un véritable show man. Le jeune artiste d’origine suisse a un énorme potentiel et un véritable succès.

Soutenu depuis le début par ses potes fans, c’est d’ailleurs souvent eux qui font le buzz autour de lui, Quentin s’apprête à sortir son deuxième album. Un nouvel opus qui sera disponible en digital le 23 novembre 2009 et chez les disquaires dès le 30 novembre 2009. Aucun non n’a encore été donné à cet album et les visuels sont tenus au secret.

Le premier single dévoilé, Toc Toc, se classe Top 12 du Top digital. Il n’est pas certain que ce single sortira dans le commerce. Ce qui n’empêche que le Casino de Paris, réservé par l’artiste pour le 10 décembre 2009, est presque complet. Le jeune homme aura connu une tournée enrichissante d’un point de vue artistique. Ses concerts se sont bien passés et le jeune artiste a pu compter sur un public fidèle et conquis mais aussi sur une tournée qui s’est jouée ( souvent) à guichets fermés.

 

Pour célébrer ce succès dans les salles, Quentin Mosimann, programme deux concerts à l’Olympia de Paris. Ce sera les 25 et 26 septembre 2010. Deux concerts qui seront importants pour lui. Se produire dans une telle salle mythique est déjà une consécration.

Si certaines mauvaises langues prédisaient que le nom de Quentin Mosimann serait vite oublié, force est de constater que cet artiste poursuit son bonhomme de chemin avec talent et surtout avec beaucoup de lucidité. Conscient qu’il ne peut au final compter que sur lui-même pour assurer sa promo même à outrance, Quentin sait qu’il n’a pas à rougir de ses ventes et qu’il mérite sa place parmi les artistes du show-bizz.

Share This