Rendue célèbre avec son hit mondial, I’m Like A Bird, la chanteuse a depuis connu bien d’autres succès. En collaborant avec Timbaland et Justin Timberlake, le succès sera phénoménal pour Nelly Furtado. Cet immense succès perturbe pourtant Nelly qui après plusieurs singles, un album et des collaborations fructueuses, ne sait plus où elle en est. Aveuglée par les paillettes, la jeune femme ne se reconnait plus et décide de prendre un peu de recul.

Pour remonter la pente, elle puise dans ses origines hispaniques. Elle compose alors un album en espagnol, Mi Plan, qu’elle vient de sortir dans les bacs des disquaires et tout va bien pour elle. Nelly Furtado est donc notre invitée sur Influence.

1. Nelly, vous revenez avec un nouvel album en espagnol, Mi Plan. Vous pensez que tout ce qui s’est passé pour vous jusqu’à la sortie de cet album, était planifié?

Je n’ai jamais été le genre de personne qui prévoyait les choses et encore moins sa carrière. Je crois que le plus honnête à dire c’est que mon plan dans la vie, c’est de ne pas en avoir un! Je ne planifie rien, je dirais que je vis au jour le jour et qu’ainsi ce plan de vie se trace lui-même.

2. Vous avez pris la décision de prendre du recul, vous aviez besoin de ce retour à vos origines hispaniques? Vous avez connu un immense succès avec l’album composé et produit parTimbaland. C’était trop lourd à supporter ce succès?

Oui c’est bien ça, trop lourd, trop fort. Je me devais de revenir vers mes racines. J’avais aussi besoin de me retrouver musicalement et de trouver mes réponses à mes questions et de revenir ainsi vers les fondements de ce pourquoi on fait de la musique. Toute la période avec l’album produit par Timbaland aura été un véritable tourbillon. Je m’y suis perdue, un peu.

3. Que s’est-il passé pour que ce succès soit aussi lourd à porter?

Ce fut deux années de délire et de follie. Deux années où se sont enchainées tournées et succès. J’ai alors sombrée dans un déprime. Je passais des heures seule dans ma propriété à Los Angeles. Je ne faisais plus grand chose si ce n’est contempler le sol. Le succès m’avait à nouveau eu par surprise comme pour mon premier single, I’m Like A Bird. Je crois qu’on ne s’attend jamais à être happée par le succès, c’est souvent soudain…Irréaliste et flippant aussi. J’avais aussi l’impression qu’on m’avait collé une image durant ces deux années.

4. Vous pensez que le public se faisait une fausse image de vous?

 

Oui, j’en suis persuadée. L epublic devait croire que j’étais cette sorte de Bitch typique qui bougeait son popotin sur du R’n’B. Les gens aiment vous ranger dans des catégories et moi je devais être enfermée dans celle décrite un peu plus haut. Je ne pouvais pas gérer cette image. C’était trop pour moi et ça se passait trop vite. Je ne me sentais pas à l’aise parceque je pensais que les gens m’aimaient pour l’image qu’ils avaient de moi et non pas pour ma musique.

5. Qu’est-ce qui vous a donné l’envie de faire cet album en espagnol?

Sans hésiter, c’est ma fille, Nevis, qui m’a donné cette envie. Elle a 5 ans et c’est aussi grâce à elle que j’ai eu envie de sortir de mon état de déprime. Je ne pouvais pas me morfondre devant elle et baisser les bras, me torturer. Je devais pour ma fille avancer. J’ai du caractère mais elle, c »est un vrai petit chef! Je lui ai fais écouter une ébauche du disque et elle m’a dit que ça ne bougeait pas beaucoup. C’était bien mais trop calme. Je suis donc retournée au studio pour rythmer l’album.

6. Lors d’une interview, vous avez dit que la chanson, Compleanos, était votre préférée sur Mi Plan. Pourquoi cette chanson?

Ce mot, signifie anniversaire. Un anniversaire c’est plusieurs émotions. La joie et le bonheur d’être réunis tous ensemble et de s’amuser mais c’est aussi de la tristesse. on se rend compte des années qui passent. Ce méalnge d’émotions c’est tout à fait moi.

 

7. Sur Influence, on a l’habitude de laisser le mot de la fin à notre invité. Je vous laisse donc Nelly, terminer cette interview.

Je terminerais donc en vous disant de garder votre spontanéité. C’est le plus beau moteur artistique et de rester vrai, sans se perdre.

Merci à Nelly Furtado. Son nouvel album, Mi Plan, est disponible chez tous les disquaires:

 

%d blogueurs aiment cette page :