fbpx

Les princes de Coldplay ont envahis le parc!

 

C’est ,en ce 07 septembre 2009 ,sous un soleil de plomb et une organisation correcte ,que les portes du Parc des Princes se sont ouvertes vers 16h30. L’attente fut calme et rapide, avec quelques bousculades qui font que les personnes en pelouse se rapprochent toujours un peu plus de la scene .Une scène centrale et deux avancées de chaque coté qui se terminent au quart de la pelouse, au dessus des gradins quelques ballons habillent le Parc :Viva la vida, et d’ autres qui flottent au soleil .Une pré-première partie a 19h « Bad for lashes » puis vers 19h45 « Flaming lips » qui mettent une bonne atmosphère avec leurs confettis , leur ballon jaune et blanc , les lapins sexy et dansants .Voila l’ ambiance est à son comble quand les premières notes de la valse de Strauss entraine la foule dans un élan d’ amour .

En fond de scène, la photo de la »liberté guidant le peuple » d’Eugène Delacroix s’ abat et le groupe arrive avec des petits feux d artifices d’anniversaire .Il s’agit des premières notes de « living in technicolor » qui commencent .Le public répond présent , les gens sont là pour passer un bon moment et le partager avec Coldplay. »Violet hill » prend la suite, se terminant par un « bonjour ca va » de Chris . Les lasers verts apparaissent  baignés dans des lumières rouges, le fond de scène devient un écran ou l’on voit Chris et les autres de plus près, ainsi que  les deux écrans de chaque coté de la scène. »Clocks » peut démarrer !

Le public est hyper réactif comme pour « In my place » où Chris s’en donne à cœur joie et virevolte de chaque coté des avancées pour se retrouver au beau milieu de la pelouse. Le stade s’embrase dans une lumière jaune pour « Yellow » avec des ballons emplis de confettis qui arrivent  .L’ écran capte de temps en temps la foule reprenant le titre « .Make noise ! Chantez avec nous ! » Demande Chris ce qui était déjà fait depuis longtemps. A peine le temps de se réinstaller derrière son piano pour entamer « Glass of water » suivi de « Cemeteries of London » (ou le stade reprend en cœur spontanément les « la la la ») et « Fix you » ou Chris félicite le public français « It sounds like it’ s fantastic in Paris ! ».C’est vrai que quand le stade se met à l’unisson, on en a des frissons.

S’ensuit « Strawberry swing ».Il est temps pour le groupe de regagner le bout de l’avancée gauche pour son petit set acoustique « God put a smile « et « Talk » version techno. Le public de gauche est en délire .Chris en profite pour discuter un peu « tout le monde ca va ? Tout le monde ca va à gauche ? Tout le monde ca va à droite ? Tout le monde ca va devant ? J ai fini ma français ! « Les autres membres sont repartis sur la scène, Chris seul au piano entame l’introduction de « The hardest part » et s’arrête « merci au revoir !» après quelques cris, il commence enfin le titre ! Suivi de « Postcards from far away » .A peine le temps de se reposer qu’arrive  la bombe attendue  « Viva la vida « qui déboule avec sa folie habituelle tant sur la scène que dans le stade tout entier .Chris sursaute, virevolte des deux cotés de la scène, s’écroule par terre, se relève et saute dans tous les sens. Bref, il s’en donne a cœur joie et le public ne peut s’arrêter mais « Lost »  prend la suite dans une ambiance de feu également ! Pas le temps de se reposer que la chanson »Singing in the rain « retentit et  on voit le groupe partir sur la coté gauche, traverser le public pour aller se placer au ¾ de la pelouse ou une petite scène les attend. Le public des gradins gauche est ravi ainsi que ceux de la pelouse ! « On est la » signifie Chris car on ne les voit plus (sauf  sur les écrans). »Green eyes », puis un titre inédit à l’ harmonica qui s’apparente plus à un hommage de l’endroit où ils se trouvent avec des paroles sur Paris « i know that parisiens make a lot of noise « « make houhou if you have good time » et le public répond !

Chris devient musicien  sur « Death will conquer »car  Will  l’ interprète .»Je vais essayer mon français. Sortez vos mobiles !faites vous la hola !à gauche après 1 2 3 ca va ? « « sorry for my french » et le public s’ exécute et tout un stade s’  illumine de portables en effectuant des holas successives .Le rendu est excellent et le groupe entonne le titre « Billie jean » en acoustique .Des milliers d’ étoiles cellulaires pour cette interprétation hommage à Michael Jackson ! L’ interlude de « Viva la vida » envahit le stade, le groupe a disparu mais le public fait la fête seul .Les premières notes de « Politik «  retentissent bientôt suivis de «Lovers in japan »et ses multitudes de papillons multicolores qui envahissent le parc !On termine avec « Death of all his friends « et une erreur de piano de Chris « fuck ! » et il éclate de rire .On sent la fin arriver , le groupe salue et disparait !

Mais, c’est pour mieux revenir, Chris s installe au piano, remercie le public encore une fois et chante « The scientist »dans un silence de cathédrale avec juste le public reprenant avec lui .Joli moment d’émotion ! Puis, le reste de la bande réapparait pour terminer le set sur « Living in technicolor II »et c’est l’instrumental « The escapist » qui clore tout ca sous un feu d’artifice qui illumine le ciel comme nous avons été illuminé durant tout le concert. Encore une fois, Coldplay nous prouve qu’ils sont un groupe qui habite l’espace et qu’un Parc des Princes devient un endroit festif et intime à certains moments. Le fait d’utiliser la totalité de l’espace confère aussi une participation active de toutes les personnes présentes que ce soit en pelouse ou en gradins .Les ballons qui s’allument au dessus du stade et les feux d’artifices de fin font que l’on peut utiliser l’enceinte d’un stade et l’habiller simplement .bref, me voila réconcilié avec les concerts en stade (prochain Mylène Farmer).il ne nous reste plus qu’a  patienter quelques années maintenant avant de revoir Coldplay  sur scène ! Alors messieurs chapeau bas et Coldplay  put a smile aux spectateurs du Parc hier et pour un bon moment. 

Anaïs le nouveau clip: J’Sais Pas

The Love Album, le dernier album de la chanteuse Anaïs est, comme le premier, rempli de singles potentiels et de bons morceaux.


L’artiste qui a beaucoup d’humour et d’imagination s’amuse énormément sur scène, lors de prestations télé ou pendant les concerts mais aussi dans ses clips. On se souviendra d’elle harcelant son petit ami dans le clip de « Peut-être une angine » ou encore dans son rôle de collégienne à la Buffy pour « Le premier amour ».


Et bien voici que le nouveau single sort, il s’agit de « J’sais pas », encore une fois le scénario est très sympa et ne manque pas d’idées contrairement à d’autres clips qui ont tendance à tourner en rond.


Anaïs sait nous donner à chaque fois une bonne surprise et un coup de fraicheur. Voyez-vous-même.

Cœur de Pirate fera l’Olympia

 

La jeune et jolie Béatrice Martin alias Cœur de Pirate nous a enchantés tout l’été avec sa ballade « Comme des enfants » et a priori cela vous a séduit.


Forte de ses 1 millions d’écoute sur son myspace, l’album physique n’est pas en reste car il n’a jamais quitté le top 10 des ventes et se trouve même actuellement  à la 5ème position.  Bien que le bloggeur américain Perez Hilton ne soit pas du tout une référence, quand il parle d’un artiste sur son blog c’est plutôt bon signe et il n’a fait que des éloges de Cœur de Pirate.


Un concert à la Cigale à Paris était prévu et il s’est rempli en très peu de temps, devant la demande, une autre date est prévue et cette fois-ci à L’Olympia le 15 mars 2010. Ne tardez pas trop pour les places on vous aura prévenu.


L’album lui continue à être exploité avec le tout nouveau single qui est proposé en radio et dont le clip est déjà visible à la fin de l’article, il s’agit de « Ensemble ». Espérons que ce morceau aura le même succès.

INFLUENCE vous laisse en compagnie du clip:

 

 

Cette semaine dans les salles : 09 septembre 2009

«Le coach»

La comédie française de la rentrée avec un casting alléchant : Richard Berry , Jean Paul Rouve , Anne Marivin et même en caméo Laure Manaudou .L’histoire de Chêne, un, coach professionnel renommé mais, qui acculé de dettes et quitté par sa femme ,se voit contraint d’ accepter de coacher sans le prévenir  un directeur très singulier (qui sera le pire coaché de Chêne).On connait les ficelles de ce genre de film avec deux personnes que tout oppose , la femme au milieu qui permettra au candide de se révéler à lui-même . Alors, est ce que la sauce prendra et est-ce que le public se précipitera dans les salles pour voir les aventures de Jean Paul Rouve … ?? Vous devriez normalement passer un bon moment si vous êtes amateur de ce genre de film.


«Ma vie pour la tienne »

Un mélo ca faisait longtemps que l’on en avait pas eu .Réussira t il a nous tirer les larmes ? En tous cas , l’affiche est sublime .La jolie Cameron Diaz qu’ on n’ a plus l’ habitude de voir dans des comédies , interprète la mère, qui sera attaquée par sa propre fille jouée par Abigail Breslin (que j’ai adoré dans «Little miss sunshine » ou «  L’ ile de nim » ). Elle reprochera à ses parents de l’avoir conçus pour tenter de sauver sa sœur atteinte d’un cancer (Alec Baldwin sera l’ avocat).On sent l’ académie des oscars frémir car c’est le genre de film que l’on retrouve dans les nominations surtout pour les interprétations .Alors, rendez vous en mars 2010.En tous cas, laissez vous emporter par l’ émotion de cette famille frappée par la maladie et les questions existentielles .


«Ultimate Game » 

C’est le film de science fiction de la semaine mais pas une grosse production. Dans un futur proche , les jeux vidéos ont évolués et le système des « Sim’s » peut maintenant se réaliser à partir d’ humains qui sont guidés par des joueurs en ligne .Le milliardaire Ken Castle a même inventé un jeu qui met en scène des condamnés à mort qui devront s’ affronter au travers de 30 épreuves avec la liberté au bout de ces épreuves réussies .Kable est l’ un d’eux , il sera téléguidé par Simon, un ado fan de jeux vidéos .Kable a été arraché à sa famille , emprisonné de force et se retrouve donc obligé de combattre s’il veut s’ échapper du jeu et retrouver sa liberté .Le film parait un peu complexe et pas facile d’ accès .Mais, l’ attrait en est le casting outre Gérard Butler , on y retrouve Milo Ventimiglia qu’ on peut voir dans « Heroes » et surtout l ‘ excellentissime Michael « Dexter « C.Hall (ex- « Six feet under ») qui n a pas encore une carrière au cinéma à la hauteur de son talent. Alors mettez vos neurones en marches et prenez en plein les yeux.

 

«A dériva » 

Et pour finir un petit film brésilien mis en lumière par  son interprète principal qui n’est autre que notre Vincent Cassel national. Il interprète le rôle du père de Filipa, jeune fille de 14 ans interprétée par Camilla Belle (« Terreur sur la ligne «  « Push ») qui passe l’été avec sa famille à Buzios à coté de Rio de Janero.Ces vacances seront le point de  départ de révélations amoureuses  en tout genre qui la mènera à son initiation à l’amour .Mais elle devra également faire face a l’infidélité de son père avec une belle américaine. Bref, la petite Filipa ne sortira pas indemne de ces vacances. Alors, les salles ne seront pas en nombres conséquents pour ce film, tentez de trouver un cinéma qui le programme car voir Vincent Cassel en père de famille avec des failles, ca change des rôles de  mauvais bougres ou de malfaiteurs. Il est temps de se rendre compte qu’il est l’un des acteurs les plus excellents de sa génération capable de tout jouer ! 

Tina Turner: Le DVD Live sort fin septembre 2009

L’année 2009 a été marquée par le retour sur scène de la diva soul-rock Tina Turner. La grande Dame mettait fin ainsi à plusieurs années d’interruption dans sa longue carrière artistique. C’est déterminée que Tina Turner est partie pour une tournée mondiale jouée à guichets fermés. Une tournée qui est passée par la France avec 3 concerts complets à Paris-Bercy en mars 2009.

C’est le concert  au « Gelredome » de Arnhem, en Hollande qui a été filmé pour le DVD, Tina Live, qui sortira le 28 septembre 2009 sur Capitol France.